FINI FINI, OUF !

Fini, fini les J-O U F  !

Démesure des jeux !

Les jeux du fric et de la médiatisation…..de merde !

Je le répète, les plus grands sportifs, les dieux du stade sont les décathloniens !

Cependant, le public et les médias nous ont soûlés avec la médiatisation à outrance du ‘phénomène’ Bolt, et, j’espère, que dans quelques années on ne sorte pas de derrière les contrôles, une suspicion, ou une preuve, de dopage.

Au JT , les gros titres étaient pour Bolt et Lemaître….

Mais que sont-ils à côté des décathloniens dont on parle très peu ?

On s’extasie à chaque apparition des héros de la télé, on ne retient que leur arrivée sur-médiatisée, calquée sur les tranches horaires pour gonfler le sacro-saint audimat des sponsors ricanisés et on oublie presque que d’autres respectent également l’idéal olympique, altius, fortius citius, mais dans l’anonymat le plus complet.

Et oui, leur sport ne rapporte pas de pépette ! Continuer la lecture de FINI FINI, OUF ! 

PALME AUX JO !

La médaille et la palme du mauvais goût, de la vulgarité et de l’inutile !

Que même tu te demandes ce que ce truc vient faire aux jeux, car ce n’est ni du sport, ni de la danse …..le néant !

Maman, c’est affreux, affreux !

La gymnastique rythmique !

Nous sommes au Brésil et à Rio, est-ce un carnaval ?

A mi-chemin entre le cirque et le music-hall et le grand prix de de l’eurovision, c’est tout dire……

Elles arrivent, façon poupées russes, gestes saccadés comme des marionnettes détraquées, dénudées comme des gogo girls, maquillées jusqu’à l’outrance, voire l’indécence, des lolitas à faire rougir Nabokov, ou à faire bouger la terre de Clarens, et surtout rigoler le prude P Sébastien, merde putain, avec des instruments érotiques, anneaux, cerceaux, ballons et massues, agités comme des sex toys fantasmagoriques pour secouer un public orangina ! Continuer la lecture de PALME AUX JO ! 

NAISSANCE !

Naissance de nouveaux maux !

Amis de la culture, bonjour, un nouveau mot est apparu, qui l’eut cru, en eaux troubles….. le burkini. Un compromis entre le string et la soutane.

Cependant, tout est relatif, comme me le disait un pronom de mes amis, car, ou bus, pour un carioca, un maillot une pièce est une burqa …..

Tout ceci pourrait prêter à sourire, comme me le répétait la sœur d’un autre ami, un zouave qui avait fini noyé, mais……

En effet, en Europe, cette discussion pourrait sembler ridicule…mais …..

Je signale qu’en France il y a la séparation de l’église et de l’état (1905) et que nous sommes un pays laïc . Le concept de la  laïcité n’étant juridiquement reconnu que dans trois pays : France, Portugal et Belgique . Ceci pouvant expliquer leur incompréhension  

La loi de l’église n’a donc aucune priorité, ni aucune interférence sur la loi de l’état dont le chef n’est absolument pas, comme en Angleterre, le chef du culte, la boutade est facile, mais je ne la ferai pas, comme me le dit Jonc, un de mes amis hollandais, un spécialiste de la sauce béarnaise. Continuer la lecture de NAISSANCE ! 

LUTTE AUX JO !

Les femmes aussi luttent !

Flûte ! Est-ce du pipeau ?

Lutte… chut …ma libido chute !

Ô temps suspend ton luth, les femmes luttent.

Le symbole de la féminité, le chantre de la volupté torride.

Elles arrivent, moulées dans une tenue érotique, sensuelles comme des planches à repasser, attirantes comme des aimants en plastique rouillés, des pin-up à nous faire rêver en peuplant nos nuits romantiques de cauchemars anaphrodisiaques !

Elles se jettent l’une contre l’autre dans des étreintes improbables peuplées de culs en levrette et de figures enfouies dans l’entrejambe d’un adversaire étonné devant tant de promiscuité, se demandant ce que cherchent ces mains aussi délurées.

Ma banane est en berne, un peu comme si, dans un rêve érotique, mon partenaire de jeux libertins avait la tête de Stéphane, alors, désappointée, à la vue de ces Venus de comptoirs en tenues de changeurs de pare-brises, classe, elle se jette, pour en finir, dépitée, dans une salsa aromatisée aux effluves de malaga, une sorte de rivière sans retours, aux zestes de bromure pour calmer ses ardeurs de suicide sous des chutes de chocolat parfumé aux phéromones de vanille.

Pendant ce temps le combat en dentelles se poursuit en une étrange chorégraphie de corps enlacés, de fesses bombées et de seins écrasés .

Des remèdes contre tout acte sexuel possible envisagé, la Martine est en train de se noyer dans l’eau du lac où la féminité vient de succomber !

Le luth vient de se casser !

TAEKWONDO !

Tu t’es vu quand tu taekes, Hell ?

J’ai vu pour vous  !

Et aux JO, je me suis emmerdé devant un match de taekwondo !

Deux nanas, fagotées comme des playmobil animés, casquées comme des motards en représentation sur la Croisette, hurlant comme des bûcheronnes du tennis, ficelées comme des salamis en guêpière, gesticulant comme des abeilles shootées aux anabolisants olympiques….. non détectés, comme d’habitude,  entament une ronde bizarre pour encercler un arbitre qui se demande ce qu’il fout au milieu de ces malades qui sautent comme des puces dopées, en essayant de danser un french cancan improbable pour se foutre des coups dont personne n’arrive à juger si elles ont marqué des points et atteint un adversaire qui fait la même chose dans le plus incompréhensible cinéma burlesque frôlant le grand guignol !

Des lumières s’allument, des commentateurs qui ont l’air de ne pas en entraver plus que toi, un arbitre qui se met lui aussi à gesticuler, histoire de montrer qu’il ne dort pas et qu’il comprend les règles. Bon, il y a un côté positif, si tu places taekwondo au scrabble tu peux marquer des points, là la règle est facile…humour !

Putain, heureusement qu’il y a la pub pour me faire comprendre que je sais faire la différence entre un laxatif et un sirop pour matous, comme le disait un chat de mes amis, c’était un iranien, un persan je crois, presque muet, mède alors.

Bon, Hell, Rio….ns un peu !

Allez, buvons un coup, pour les provençaux :  un gotou Hell ?

RIDICULE !

Ridi-bulle, ridi-cul !

La natation synchronisée !

Et tu vois arriver des monstresses aux nez pincés, un compromis entre un automate désarticulé et un canard aux pieds plats à la démarche chaplinesque, des pantins liftés jusqu’au ridicule, avec des sourires plutôt grimaçants de vierges effarouchées qui l’auraient vu…la vierge, des costumes à la limite du vulgaire, se dandinant sur des poses suggestives propres à faire passer des communiantes pour des émules d’une star de porno, avec utilisation de cierges….. si affinités, sortant de l’eau avec des masques de carnaval, façon poisson en manque de flotte qui recherche son eau nourricière avec des grands claquements de bouches comme unique moyen de ne pas finir dans une casserole d’eau bénite.

Mais j’ai surtout une pensée toute particulière pour les spectateurs dans les tribunes qui vont se farcir une daube monumentale de culs et de pieds sortant alternativement de l’eau ou quelquefois ensemble  pour exécuter, c’est le cas, des figures improbables dont j’ai ouï dire que certains supporters masos …ou aveugles, appelaient ça de l’art, peut être des aficionados ….. de pieds paquets ! Je suis drôle…n’est-il pas ?

INDÉCENCE !

Détournement de la générosité et indécence !

Je suis outré.

Sur le ‘Nice-matin’ de dimanche, je lis :

« En hommage aux victimes de l’attentat de Nice, Nice-matin, en partenariat avec la marque…… a créé un bijou exclusif………..pour chaque bijou acheté 40 euros seront reversés à la fondation de France en faveur des victimes . »

(A titre indicatif, le bracelet hommes 165 euros, et 149 euros pour les femmes)

Je constate le manque total de pudeur et le cynisme de cette action commerciale, puisqu’il faut appeler un chat un chat.

Surfer ainsi sur la douleur et sur le tragique est totalement indécent, surtout en masquant cette transaction sous de fausses excuses humanitaires.

J’en ai souvent parlé, avec les sacs à sapins et les couvertures pour les livres, ces manœuvres m’écœurent. Continuer la lecture de INDÉCENCE !