COURAGE !

Voilà ce qu’est le courage !

Une leçon …..

Une différence…..

Elles ont osé faire ce que beaucoup d’hommes n’ont pas osé parce ce qu’ils leur manquent ce qu’elles ont …

La définition du courage, c’est la différence …sans doute !

FOUT AU QATAR !

Les statistiques du fout !

Ils sont fout ! c’est fabuleux, c’est comme chez nous pour chaque manifestation, il y a les chiffres des manifestants comptés par la police et ceux estimés par ceux qui défilent.

C’est exactement la même chose pour la coupe du monde de fout.

Le stade est plein, le speaker annonce que le record vient d’être battu avec 88 000 spectateurs, or les images montrent que des rangées entières sont vides, mais surtout en sachant que la capacité du stade n’est pas de 80 000 places….

Le Qatar est un pays magique, le nombre de spectateurs varie avec celui de l’importance du stade qui est sans doute indexé sur la valeur en bourse du riyal qatarien qui est fonction de la production de pétrole, ainsi la capacité du stade de Lusail s’est augmentée de 10 000 places pendant la nuit.  Il y a donc plus de places sur le papier que sur les gradins ….

Non, mais sans déconner on fait construire ces stades par du personnel sous payé et en plus on voudrait qu’il sache compter, évidemment que c’est une erreur, la capacité des stades a été réajustée avec une hausse de 15%…tout augmente.

L’explication est simple : les billets ont été vendus et même si les tribunes ou les loges sont vides, il n’y a pas de problème…il faut montrer que le Qatar aime le fout… même si tout le monde se casse si le pays hôte est mené au score, comme contre l’Equateur où à la 70 e minute, et là, je me demande pourquoi on écrit Qatar et pas Eqateur et ça aussi, c’est un mystère !

ROBOTS !

Sommes-nous des robots ?

Souvent je me pose cette question…..

Chaque nouvelle génération d’humanoïde apporte de nouvelles transformations à notre comportement, de nouvelles règles modifient l’environnement qui déteint forcement sur la carte mémoire programmée qui doit subir de nouvelles mises à jour puisque incrémentée de nouvelles informations.

Notre durée de vie est programmée sans que nous connaissions la date de notre péremption, toutefois nous pouvons être alertés par le disfonctionnement de certaines pièces de notre autonomie ou de nos radars, causé par un vieillissement prématuré des matériaux qui ont servi à notre élaboration.

Notre intelligence est toute relative, puisque ses limites sont fonction des données de notre modèle et de l’origine de l’usine qui l’a construit.

Un jour pourtant nous serons débranchés, notre unité centrale ne nous enverra plus d’information et sans nous en apercevoir, privé de toute communication, nous deviendrons des carcasses inutiles dans une décharge prévue à cet effet, peut-être quelques pièces seront encore utilisables, mais les dernières moutures beaucoup plus évoluées n’en voudront même plus.

L’homme n’est qu’un petit robot qui ne va durer que l’espace d’un saut de puce alors qu’il se complait toujours à parler de durée dans un temps qui le dépasse !

LA FABRICATION !

La fabrication des peluches !

Elles ne viennent pas d’Ukraine…catastrophe….

Le ministre de l’économie Bruno la mère de la France, et son acolyte le ministre de la transition écologique Christophe le bêcheur, aidé du varan de komodo le grand philosophe des causes perdues, pensent maintenant, oui, oui, ils peuvent le faire, que le problème structurel ne permet pas à la France de construire rapidement deux millions de peluches des mascottes pour les JO de Paris 2024, et ce, en quelques mois.

Bon, c’était en 2017 que les membres du CIO avaient accordé cette attribution à la France et il a donc fallu cinq années pour que l’information remonte aux cerveaux de nos dirigeants, on se demande s’ils en ont un….

En plus vous avez vu la gueule de la mascotte, ça se veut être un bonnet phrygien, enfin, délocalisé en Chine, un symbole piétiné et revisité qui fout le camp à l’étranger pour aller chercher des petites mains qui vont attaquer notre politique du ‘fait en France’ dont tous nos dirigeants, devenus amnésique, en avaient fait un refrain il y quelques temps.

A moins que ce ne soit le fameux cabinet McKinsey qui ait conseillé cette stratégie au neurone économique de notre triumvirat.

Mais que fabrique-t-on encore en France aujourd’hui, à part justement les étiquettes ‘made in France’  collées sur tous les produits qui viennent de l’étranger sans qu’il soit possible de vérifier s’il s’agit du produit ou de l’étiquette ?

Un peu comme ces masques qu’on n’avait pas mais qu’on a attendu qui sont arrivés et qui n’ont servi à rien, comme ceux fabriqués maison avec des tissus d’une origine indéterminée !

Et comme je l’écris plus haut, j’ai l’impression que sans McKinsey nous sommes incapables de prendre une décision française, enfin, made in France !

PETITS !

Petits, dégonflés et peigne-culs !

De belles paroles, de beaux discours, mais tout le monde se couche devant le fric !

Hypocrites, saltimbanques, renieurs de culs pour un pet, comiques, résidus de fiente de colombe, merdes de mammouths desséchés, australopithèques dégénérés de la pampa lunaire, restes de déchets de COP 580, fossiles dénaturés, ridiculi homines ……

Le FIFA qatari a interdit le brassard arc en ciel, la fédération des pots de vin s’est couchée devant les pétrodollars en arguant une cause ridicule…..

On ne mélange pas le sport et la politique, d’accord, mais que fait le Qatar en ce moment et que font les fouteux en s’abaissant devant ces sanctions stupides ?

Un brassard et une pinte de bière …vive la liberté. Pourtant, si tous ces guignols décidaient d’arborer ce brassard et si on leur interdisait de jouer, que ferait le pays organisateur avec une coupe du monde sans joueurs ?

Minables …..vous êtes des minables ….vous avez accepté de changer un petit brassard de tolérance contre un maillot souillé par de la soumission au fric.

Jouez et maintenant, fermez vos gueules, bande de petits dégonflés !

SODOME !

Sodome, texte biblique ou érotique ?

Comme vous le savez j’adore lire chaque matin un texte de la bible en dégustant ma split café. Je suis même un exégèse biblique…..

Il y a deux jours, en travaillant sur la genèse, chapitre 19 versets 1 à 29, je fus attiré par un alinéa renvoyant à un texte apocryphe d’un auteur inconnu, bien sûr en grec ancien, et aussitôt en progressant dans cette lecture, je fus captivé par cette sorte de révélation.

A l’évidence cet écrit était très ancien et avait peut-être servi de base pour le récit de Sodome et Gomorrhe pompé par les rédacteurs de la bible comme toutes les histoires. Cependant le pourquoi de cette destruction est toujours un mystère, même si le péché de la sodomie reste une hypothèse fortement envisageable.

Je vous fais grâce du texte original et je ne vous en donne qu’une traduction personnelle puisqu’il s’agit en plus d’un dialecte reculé d’une province proche de la mer morte, peut-être voisine de l’actuelle Jordanie…

Les excuses de dieu pour détruire ces deux villes sont assez difficiles à comprendre aujourd’hui où la liberté sexuelle n’est plus remise en question…enfin presque, sauf justement au moyen orient…..comme c’est étrange, surement un sentiment de culpabilité enfoui dans la mémoire collective par cette référence biblique récurrente.

Je fus surtout attiré par une phrase assez sibylline qui me fit douter un instant de son sens même caché. En effet le point G ou de Gräfenberg dont il question ne fut mentionné comme une hypothèse qu’en 1950….

Cependant en examinant de plus près ce texte, je fus encore plus étonné par la présence d’un nouveau point qui n’a jamais été mentionné dans aucun écrit, ni figuré dans aucune étude plus moderne, un point appelé K, kappa en grec, kaf en phénicien et hébreux……je vis ici une référence évidente à la destruction des sodomites coupables de fornication entre eux et de la recherche de ce point K équivalant du G pour leur partenaire, cette courte phrase devait être psalmodiée  comme une sorte de tantra à chaque cérémonie initiatique dans un temple de Sodome  …….. Et toute la traduction devenait alors beaucoup plus limpide :

« Il vaut mieux trouver tôt le point G, que chercher le K tard ! »

J’ai compris pourquoi ce texte est resté apocryphe jusqu’à ce jour !

LE MATCH !

J’ai regardé le match d’ouverture !

Je me suis fait aider par un ami expert en fout baballe !

Il parait que c’était un match de fout …c’est donc cela !

Les équatoriens sont venus faire du tourisme sur une pelouse bien tondue. L’arbitre a même sorti un carton jaune pour faire plaisir aux sponsors sortis assis dans les gradins conditionnés.

Je regarde mon ami qui lorgne sur ma split…. Je préfère qatari à qatarien du tout, des spectateurs applaudissent cette parodie, ils sont surement payés pour faire du bruit, les joueurs n’auront pas de Rolls à la fin du match, les travailleurs émigrés qui ont construit le stade sont devenus des figurants qui soutiennent l’équipe de leurs boss. J’embrasse tous mes amis de Guayaquil, la perle du pacifique……

J’ai vu un match de chevaux de courses contre des bêtes de labour sur un terrain de pâturage !

LES REPRESENTANTS !

Les représentants de commerce !

We love Qatar, nous respectons le Qatar ….

La grande messe de la liberté va commencer.

Les fouteux français respectent les droits humains à condition qu’ils n’aillent pas à l’encontre de ceux du pays hôte, en l’occurrence de ce grand état protecteur des arts de la culture et de l’espèce humaine, des droits des femmes et des chameaux, de ceux des espèces en voie de disparition et des esclaves exploités.

Donc pour ne pas enfreindre les lois en vigueur de ce pays empreint de libertés, et soucieux de ne pas manquer de respect à une culture archaïque et sectaire, les représentants de commerce en voyage retour aux sources, et ne voulant pas choquer leurs hôtes s’engagent à respecter les coutumes locales et donc à ne pas arborer le brassard arc en ciel, j’espère qu’ils n’iront pas jusqu’à frapper leurs femmes et quelques homos rencontrés sur leur chemin.

On ne crache pas dans la soupe !

ARRIVÉS !

Ils sont arrivés !

Il n’y a pas trop de parisiens qataris alors le bus de va pas aller au Qatar à vide pour les accompagner au stade comme à Lisbonne, ils vont prendre des taxis spécialement préparés pour eux. Des Rolls vont les conduire à leur résidence d’hôtes privilégiés qui ne mélangeront jamais politique et travail.

Le boss jupitérien l’a dit : « il ne faut pas politiser le sport. » Comme c’est bizarre, on ne joue pas avec le Qatar….pourtant on défendait les discriminations raciales et policières en mettant un genou à terre, mais pas ici, le pays organisateur n’accepterait pas, surtout lorsqu’il a du pétrole et du gaz…..en jeu.

La justice a bien deux plateaux dont un est pour les sportifs qui boycottent lorsque cela les arrange, enfin on ne fait jamais d’amalgame avec les pétrodollars qui ne se dissolvent pas dans l’équité et il est beaucoup plus facile de fermer les yeux ou de regarder ailleurs lorsque la réalité est dérangeante pour le porte-monnaie.

Il parait même que le Qatar aurait engagé des supporters d’opérette pour le spectacle. The show must go on…..

Les représentants français de commerce qataris sont arrivés chez leur boss….

Le fout n’est qu’un jeu….de dupes !