HYPOCRISIE !

Hypocrisie olympique !

Remarquez nous n’en sommes pas à une de plus …..

La grande histoire des jeux …..

Vous avez du remarquer, si, bien sûr vous-vous intéressez en ce moment à la plus grande manifestation télévisée mondiale, enfin sauf bien évidemment si comme moi vous êtes passionné par les états d’âme et les errements philosophiques d’un demi mètre fouteux qui hésite entre la métaphysique madrilène des métaux précieux et les attractions pécuniaires d’un Qatar foutballistique, donc disais-je, en regardant le tableau des médailles pour voir si nous étions devant Monaco ou Andorre, histoire de pousser un cocorico sportif admiratif devant les dieux du stade, vous avez sûrement été interrogatifs, je me répète, devant trois lettres énigmatiques au début du classement des breloques : ROC ….une pub subliminale……un souvenir nostalgique d’un titre des Queen……

Mais qu’est ce donc que cet acronyme bizarre ? C’est vrai qu’en ce moment on utilise les acronymes à tout bout de champ…. ATBDC…. comme dirait un habitué des textos qui est incapable d’écrire correctement le français et qui se contente abréviations souvent comiques, ou qui se complet dans l’emploi abusif d’émoticônes qui sont à l’écriture ce que Arthur est à la culture ou ce que Hanouna et K.Adams sont à l’humour…..

Alors je me suis aperçu en parcourant attentivement la listes des pays participants qu’il n’y avait aucune trace de la Russie, ce grand pays qui remplace l’eau de source par celle de produits énergisants à l’encontre du plein gré de ses sportifs qui n’ont rien à dire…… et au besoin en falsifiant les rapport des contrôles, et que donc, les instances internationales de la mystification olympique, dans un élan de clarification sur la propreté du sport avaient décidé d’exclure d’un commun accord, enfin sauf celui des sponsor qui perdaient de l’argent……

La Russie fut donc exclue des JO après ceux de Sotchi où les vessies des athlètes contenaient plus d’agents interdits que d’urine, mais, il y a toujours un mais car on peut toujours détourner la loi ou un règlement avec bien sûr l’accord des instances dirigeantes qui après avoir été aveugles devenaient muettes et sourdes pour la gloire du sport propre lavé avec un super bonus manipulation…….

Pour palier ce contretemps les grands maîtres de la propreté du sport, cause toujours il faut gagner du fric, CTIFGDF, décidèrent avec l’accord unanime des sponsors désintéressés de supprimer le mot Russie des tablettes sportives, terrible réponse s’il en est, mais d’accepter les athlètes de ce pays sous une nouvelle bannière propre avec un acronyme ROC… pour Russian Olympic Committee, histoire de faire comprendre que le fric est plus fort que l’honneur .

On peut se demander effectivement qui sont les plus pourris , mais c’est une autre histoire !

 

SCIENCE FICTION !

La nouvelle science fiction !

Il y a quelques années on pensait que les petits hommes verts allaient un jour venir sur notre planète pour sucer notre sang et nous envahir pour pomper également nos richesses.

Quand j’étais un petit garçon enveloppé de bondieuseries on me disait d’être sage sinon j’allais finir en enfer au lieu d’aller manger des bananas split pendant toute mon éternité .

L’époque des OVNI avait succédé à celle du catéchisme, et même si personne n’avait pas vu non plus l’ombre d’un extraterrestre descendu de sa soucoupe on accordait plus de croyance aux petits hommes de Roswell qu’à celui descendu de sa croix.

Les prophètes qui avaient annoncé la fin des temps parce que l’homme s’était détourné de son créateur commençaient à envisager l’apocalypse façon Terminator, l’épigone de Satan.

Maintenant nous sommes en plein dans le délire d’une menace biologique, il suffit de regarder toutes les séries qui fleurissent sur les plateformes du net pour se rendre compte des menaces qui rodent autour de nous car les scenarii utilisent les mêmes ficelles de l’extermination humaine par un virus échappé de quelques laboratoires ou libéré des pôles par la fonte des neiges.

Cependant, il faut le reconnaître, la science fiction d’aujourd’hui colle plus à la réalité !

MAGNIFIQUE !

Un spectacle magnifique !

De tous les spectacles, c’est bien le plus beau …..

Les spectateurs sont au diapason, la chaleur, les cris, la musique, les couleurs, l’ambiance, la chorégraphie, les costumes chatoyants et cette réminiscence d’un symbolisme à faire pleurer, oui, ce n’est plus un spectacle, que dis-je, c’est presque une religion, ce face à face mystique témoin d’une tradition et d’un rituel plus que centenaire constitue la continuité de l’art dans la confrontation de deux idées maîtresses de notre destin. C’est l’épanouissement d’une culture véhiculée par la littérature, par la peinture, mais aussi par la sculpture……le paroxysme de la beauté.

Comment ne pas faire allusion à un poème de Frederico Garcia Lorca pour éclairer ce moment merveilleux de las cinco de la tarde….. l’heure ou ce spectacle sublime nous fait presque croire en dieu.

L’homme face à son destin….il avance seul dans son habit de lumière tel un dieu qui doit dompter son adversaire, c’est l’exorciste consacré face à Satan dont toute l’étymologie sacrée éclate dans la vérité de cette sorte de pièce qui va se jouer devant un parterre de disciples, puisque Satan veut bien dire ennemi, adversaire…..

Dommage que dans cette putain d’arène quelques milliers de trous du cul qui se gargarisent d’un vocabulaire barbare ne réalisent pas que massacrer un taureau ne soit uniquement que de la boucherie infâme…magnifique spectacle qui nous vient de la nuit des temps en nous faisant plonger dans un barbarisme moderne tartiné de pseudo culture !

LE BEAU BIO !

Vive le bio !

J’ai lu qu’en Argentine une lagune avait viré au rose, polluée par des produits chimiques.

Oui mais l’Argentine est un gros producteur de produits bios…..

Oui mais l’Argentine est le premier pays utilisateur d’OGM……

Oui mais l’Argentine utilise un nombre impressionnant de produits herbicides…..

On se fout un peu de nous lorsqu’on sait que sur un cheptel de 3 millions de têtes, il y a 170 vaches laitières et que pour les vaches à viande, sur 150 millions de bêtes il y a 105 000 têtes bios……

Alors, comme la majorité des terres bios est concentrée en Patagonie cette histoire de lagune polluée me fait un peu sourire …jaune !

ÉGOÏSME !

Égoïsme planétaire !

Égoïsme à tous les niveaux de la société….

Nous achetons chinois sans nous rendre compte que nous tuons notre économie en la rendant moins compétitive …nous avions délocaliser pour produire moins cher, enfin pour que nos grands patrons continuent de nous vendre ce qu’ils ne produisaient plus grâce à nos compétences …le serpent qui se mord la queue. Cependant cette manœuvre nous appauvrissaient puisque c’est nous qui achetions ce poison qui était en train de nous affaiblir.

Un exemple flagrant …parmi d’autres. Nous sommes un des rares pays dont la forêt est plus vaste et mieux entretenue, environ 30 % de notre territoire.

Pour protéger leurs forêts, les chinois ne veulent plus abattre leurs chênes, ils viennent donc se servir chez nous et, en les payant plus chers, sont entrain de tuer nos entreprises  qui ne sont plus compétitives car en travaillant chez eux le bois de nos arbres avec une main d’œuvre plus compétitive ils revendent moins cher sur le marché mondial tous les dérivés fabriqués avec cette matière noble…..

Remarquez il y a pire, enfin presque, Monaco n’a pas assez d’électricité mais a beaucoup d’argent, alors c’est beaucoup plus facile de trouver des solutions pour ne pas polluer son rivage idyllique et sa mer dans laquelle sa famille princière balance ses merdes….et hop il suffit d’aller acheter des éoliennes et de les implanter à Gurunhuel…via une société allemande qui s’occupe de gérer ce commerce rentable.

Mais où se trouve donc ce trou charmant ?

En Bretagne…..tout juste 400 habitants qui vont profiter des nuisances sonores et visuelles pour ne pas gêner les monégasques friqués qui préfèrent la musique des Ferrari et autres monstres à quatre roues qui les font jouir de plaisir chaque année en s’arrosant de champagne.

Je me demande alors si cet égoïsme de certains de nos ‘grands’ patrons n’est pas seulement une mauvaise gestion de Nos ressources car en faisant un profit immédiat ils puisent dans notre foncier sans penser à nos lendemains. 

Produire moins cher pour nous vendre moins cher n’est qu’un leurre commercial égoïste pour appâter le chaland, seul le profit compte…..l’enfer est pavé de bonnes intentions toujours discutables…..ils vendent ce qu’ils produisent moins cher pour gagner plus …leur bénéfice est la seule raison.

Gouverner c’est prévoir, mais il faut le reconnaître, en ce moment, pour beaucoup de choses, on navigue à vue !

RABAIS !

JO rabais !

Premiers jeux de la pandémie…..

JO minimalistes, les cérémonies dispendieuses sont finies…..

Un escalier mène à la flamme olympique, un briquet aurait fait l’affaire.

Cérémonie défilé de mode, des mannequins sages remplacent un public absent. Les premiers jeux covidesques placés sous le signe du masque….. 

Mais…… the show must go on !

EXCUSE !

Excuse sanitaire !

Je suis rentré hier matin vers les dix heures…j’avais quitté le domicile familial mardi en fin de matinée pour aller chercher le pain…..

Je ne vous dis pas la tête de ma femme, surtout depuis que nous faisons un régime sans pain pour aller à la piscine tous les vendredis.

Elle n’a pas compris que j’avais été un cas contact et que j’avais du m’isoler, uniquement pour ne pas …. éventuellement ….la contaminer. 

Les femmes ne comprendront jamais tout le souci qu’elles nous font faire !

POLLUEURS CÉLESTES !

La saga des pollueurs nantis et pipoles !

La course aux étoiles polluées …

C’est l’histoire de nantis qui ne sachant plus quoi foutre de leur fric s’attaquent à un pari d’envergure.

Ils veulent ouvrir les voies de l’espace à des gogos nantis qui peuvent se payer un trip de quelques kilomètres au dessus de nos têtes pour se sentir plus léger en état d’apesanteur, surtout après s’être délestés de plusieurs paquets de dollars ou d’euros pour voir également si la terre était bien ronde.

J.Bezos continue de bien nous baiser avec son vol à 300 tonnes de dioxyde de carbone en s’engraissant de quelques millions de dollars sur nos poumons.

Mais lorsque, sans doute pour justifier son caprice, il nous propose d’aller polluer l’espace pour sauver la planète, qualifiée de sublime trésor…… en exportant nos déchets dans le vide sidéral poubelle en devenir.

Effectivement, s’il continue son business de destruction massive de notre terre avec ses excuses à faire frémir un jésuite casuiste il va falloir rapidement se casser de cette souricière abandonnée à des profiteurs sans scrupule qui se foutent totalement de nos vie puisque seul leur fric compte.

Et nos médias applaudissent cette destruction massive en la qualifiant d’exploit scientifique !