UN NOUVEAU MAGAZINE!

Un nouveau magazine sur les insectes et les bestioles  !

Je viens de voir la pub à la télé ….une vente de tombes transparentes …..

Toi aussi si tu veux avoir un cimetière à la maison, achète le premier numéro, avec des scorpions et des araignées et des insectes tués spécialement pour toi dans le monde entier, tu sais que tu as de la chance, on dirait qu’ils sont vivants dans leur sarcophage transparent.

L’année prochaine la collection va continuer avec des serpents et même des chats ou des chiens et puis, le monde est grand, et il y a tellement de cons …et puis, il y a le covid….

Un magazine pour tous…toi aussi un jour, tu pourrais y être à la Une !

L’ECRITURE ET LA PAROLE !

L’écriture et la parole disparaissent !

Je ne vais pas vous faire le coup de la nostalgie, du c’était mieux de mon temps, et du ce n’est plus comme avant…

Cependant je constate que beaucoup de choses sont en train de disparaître.

D’abord la parole, l’appauvrissement d’un langage est non seulement la perte de l’intelligence mais le début de l’isolement, la fin de la discussion et donc la disparition de l’enrichissement de la pensée par la confrontation avec d’autres raisonnements . L’écriture est le support de la parole qui utilise un vocabulaire plus recherché, plus riche en permettant ce lien pour enfanter la lecture qui ouvre d’autres horizons de réflexion, de création, d’acquisition et d’augmentation du savoir.

Actuellement, on se rend vite compte de l’indigence du vocabulaire et de l’attention, en constatant que dès qu’une phrase dépasse les six mots basiques l’interlocuteur demande une répétition de la question posée. Ensuite pour l’écriture, c’est encore plus terrible puisque plus personne ne sait tenir convenablement un stylo, on dirait que certains le confondent même avec un couvert dont ils ignorent également le maniement, et histoire d’en rire, je peux dire que l’écriture des médecins du siècle dernier est un modèle de calligraphie à côté des torchons des devoirs des élèves d’aujourd’hui. Le plaisir de bien écrire est dépassé, et par conséquent on ne donne plus envie de lire car des hiéroglyphes éparpillés sur une feuille ne sont pas une invitation à être déchiffrés….

Certains vont dire que ce ne sont que des détails, qu’avec un ordi, on n’a pas besoin de savoir écrire correctement, que l’histoire ou la géo sont avantageusement remplacées par ces mêmes ordinateurs, à la limite que ne pas savoir compter n’est pas un handicap, toujours pour la même raison…

On oublie de dire que notre intelligence est alors remisée dans la mémoire informatique d’un tas de ferrailles qui ne pourra jamais remplacer notre réflexion, et nous allons vivre sur notre inné qui va s’appauvrir puisqu’il ne sera plus nourri et nous seront continuellement assujettis, par exemple à une coupure de courant, ou tributaires de la perte de toute autre énergie. On s’en aperçoit aujourd’hui avec la perte d’un téléphone et de toutes les informations contenues…une lobotomie collatérale….

Il faut faire attention, la perte de l’écriture, de la syntaxe, du vocabulaire, le tout favorisé par les SMS ou les abréviations ridicules, nous mènent tout droit vers cette novlangue qui va appauvrir notre raisonnement et tuer notre intelligence individuelle en la sclérosant peu à peu et en la noyant dans le politiquement correct et dans le créneau de la norme pour nous faire ressembler aux robots qui vont nous diriger puisque nous serons incapables de nous comprendre….

L’écriture et la parole sont avec la lecture les mamelles de notre intelligence et de notre vivre ensemble.  Y.G

Nous sommes au point de jonction de 1984 et de Terminator !

ACCIDENTS !

Des accidents imprévisibles !

Cinq morts accidentelles sur des personnes vaccinées, je veux bien admettre l’explication donnée : « Il s’agit de personnes âgées ou très âgées avec des comorbidités. »

Alors, froidement….. pourquoi les a-t-on vaccinées au lieu de le faire en priorité au personnel hospitalier qui est en première ligne ?

Donc, si c’était prévisible, ne rentre-t-on pas dans le cas d’un acharnement thérapeutique, surtout après une question récurrente posée au premier ministre :

« Doit-on sacrifier la qualité de vie de millions de personnes pour sauver la vie de quelques milliers d’autres ? »

Ce qui amène justement une réciproque possible : pourquoi s’acharner sur des cas discutables alors qu’on pouvait s’occuper de soignants qui vont en sauver d’autres….

Ou alors ce n’est pas un accident, et il n’était pas imprévisible, ou bien on cède à l’audimat avec des effets d’annonces !

LES CHIFFRES ET LES FLEURS !

Dans une vie d’avant, j’étais fleuriste…

Et il y a une similitude avec ce qui se passe actuellement…..

Je développe…. les chiffres des morts, les chiffres des contaminations, les chiffres de ceux qui sont positifs, les chiffres des entrées à l’hôpital, les chiffres des clusters, les chiffres des entrées en réanimation, les chiffres de ceux qui meurent et les chiffres de ceux qui sont gerris….et les interprétations et les discussions de ces traductions par des pourcentages eux aussi discutés et discutables..

Cela me rappelle donc le langage des fleurs, une langue employée avant….et toujours d’actualité dans toutes les bonnes boutiques qui sont ouvertes…vertes pour des fleuristes, c’est logique. Chaque bouquin spécialisé et chaque artiste et chaque créateur, tous donnaient leur propre version avec un lexique approprié, si bien que chaque fleur avait une signification différente et que plus rien ne voulait dire quelque chose puisque tout était aussi une question d’interprétation en fonction d’un dictionnaire différent.

Bref, il y a ce qu’on appelle le langage des fleurs, mais personne ne parle le même. Et pour les chiffres c’est également la même chose, chacun avance les siens, mais personne ne les comprend.

Remarquez, l’argent n’a de valeur que lorsqu’on en a, c’est comme l’âge, lorsqu’on avait douze ans, une vieille ou un vieux, en avait dix-huit, mais à ce moment là on voulait vite vieillir, à trente ans tous ceux qui dépassent les cinquante sont des seniors mais lorsqu’on arrive à la retraite tout se corse, il y a même les très vieux qui ont cinq ans de plus, dans ma vie d’avant une femme de quatre-vingts ans venait m’acheter des fleurs pour une ‘mémé’ de quatre vingt-deux…tout est relatif, donc à vingt-cinq ans la vieillesse se situe vers les cinquante et se trouve très loin, difficilement envisageable, mais lorsqu’on y arrive, et plus rapidement qu’on le pensait, la valeur du temps a subitement changé, on se dit qu’on est encore très jeune et de ce fait le temps de la vieillesse recule encore plus dans le futur…c’est exactement le même problème avec l’argent, lorsqu’on en a pas, la moindre somme avec plusieurs zéros est astronomique mais si on la possède on se dit que ce n’est pas grand chose, par exemple parlez de cent mille euros à un fouteux il n’aura pas la même perception des zéros que vous….on peut donc admettre que certains jonglent avec les zéros sans tout comprendre nécessairement ……et en ce moment personne ne s’en prive …sur tout !

Les chiffres et les fleurs, ainsi que l’âge, d’ailleurs, utilisent le même langage ésotérique compris des seuls initiés !

TEMPS !

Et pendant ce temps sur la terre !

On continue de dépenser du fric pour reconstruire comme à l’origine une baraque brûlée, et on laisse les français se consumer d’ennui en attendant une suite incertaine.

Le rallye des guignols ‘ Dakord je pars de Paris mais je vous emmerde’, vient de se terminer, heureusement dans l’indifférence générale….symbole anachronique de l’immoralité et de l’égoïsme à roulettes et lobotomisé.

Des matchs de baballe se jouent sans public pour ne pas contaminer les joueurs qui sont sains, mais ce qui est encore plus comique c’est que certains se disputent sur des terrains neutres histoire de les décentraliser…mais on se demande pourquoi puisque les tribunes sont vides.

D’autres forçats de l’inutile se sont mis au vert sur la mare des canards pour rester à l’abri de la contagion et vont bientôt terminer leur tour du monde sur leur coque de noix pour vendre des globes aux amateurs de géographie qui ont un masque.

Le cul du berger sentira toujours le thym, mais on ne sent pas le cul !

ATTENTION-DERNIERE !

Covid dernière !

Les masques en tissu fabrication maison redeviennent dangereux comme ils étaient au début lorsqu’on nous promettait les masques chirurgicaux asiatico-arlésiennes, avant d’être devenus efficaces puisque on ne pouvait pas en avoir d’autres.

Maintenant on pense que les jeans bleus n’empêchent pas le virus de passer, les chemises noires sont conseillées ainsi que les chaussures en cuir beaucoup plus efficaces, les survêtement sont prohibés car ils servent pour le sport qui est interdit et comme le covid s’attaque plus facilement aux sportifs il n’y a qu’un pas à franchir, les habits de cyclistes ne résistent que pour cinq kilomètres, ils ont besoin d’une attestation A827 pour être opérants, ou alors les premiers en tissus industriel UNS1 estampillés 120 lavages et naturellement avec l’attestation CUL 69…

Pour laver les vêtements il faut utiliser la lessive Covid en vente à la télé en suivant le lien docteur bon-bon je squatte toutes les émissions, ou en allant sur cirage-sofa et cliquer sur ‘grippette c’est pas moi qui l’ai dit’…

Demain de nouvelles révélations éphémères revisitées jusqu’à dimanche !

LES SERIES !

La télé et les séries !

Presque toutes les vedettes, j’aime pas star, cela ne veut rien dire, souvent on s’obstine d’appeler stars des guignols qui sont plutôt des soleils éteints, petit râlage intempestif, désolé, donc on recycle allégrement tous ces intermittents du spectacle, rangés dans les placards de l’oubli, sont reconverties en inspecteurs de séries ‘événements’ comme on dit maintenant pour faire la pub. Les séries policières ont le vent en poupe. On ne compte plus le nombre de chanteurs devenus inspecteurs…….c’est la contagion ricaine…..pas de vaccin….Et puis la télé y met du sien, une catastrophe, avec ces émissions débiles avec les clusters de pipoles ringards qui ne font rire qu’eux en se la pétant avec des excuses douteuses de bénévolat qui fleurissent pour ressortir des momies oubliées, devenues des zombis liftés méconnaissables qui osent mettre sur leur pub leurs photos d’il y a cinquante ans, les jeux affligeants avec ces questions aux réponses multiples qui noient l’intelligence dans la médiocrité de l’inculture, des films devenus cultes également pour faire de la pub, et les ressortir pour la cinquante seizième fois, la télé, donc, qui devrait nous soutenir en ces temps merdiques, en encourageant la création et la culture et même le divertissement, nous plonge encore plus dans la débilité et la médiocrité et même du désintéressement en s’abaissant elle aussi dans le marasme de l’actualité .

Heureusement qu’il y a Arte pour relever la situation sinon cette putain de télé ne serait qu’une boîte de conserve vide comme est en train de devenir notre cerveau.

Alors les entreprises américaines arrivent avec leur pompes à fric, aidées en cela par le covid destructeur de notre vie sociale et une politique gouvernementale totalement absurde qui favorise, en déclarant la culture comme nuisible à la santé, la progression de ces grands groupes qui peuvent donc tranquillement entrer dans les maisons dont les serrures ont été ôtées.

C’est le règne de la télé des séries ….

Mais c’est également un piège, en effet on sait lorsqu’elles commencent mais on ne sait jamais si elles vont finir car souvent, faute d’audience suffisante ou d’intérêt pour le public ricain, elles s’arrêtent brutalement. Je me souviens de ‘Forever’ dont la troisième saison ne vit jamais le jour, et beaucoup d’autres qui ne passèrent pas la première….. alors que Lost s’étala sur six saisons, enfin, pour ma part, s’embourba sur plus de cent vingt épisodes, mais j’avoue avoir décroché bien avant…je me rappelle également avoir regardé les premiers épisodes de docteur Who en 1963 lorsque j’étais en Angleterre, mais le héros a changé de tête alors que pour d’autres séries on a pu voir les acteurs doucement vieillir pendant plusieurs années.

Maintenant des grands groupes comme Prime vidéo ou Netflix se partagent ce marché juteux.

Je veux d’ailleurs juste gueuler un coup …..j’ai regardé Lupin, intéressé par la pub et les commentaires contrastés des cinéphiles exilés sur le petits écran. Bon, je laisse chacun se faire sa propre idée, mais nous appâter, nous laisser regarder, puis à la fin du cinquième épisode, nous abandonner brutalement le cul dans l’eau et annoncer que la suite ne sera diffusée que cet été me fait penser à un coitus interuptus, l’image est un peu osée, j’en conviens, mais c’est exactement la même chose, on annonce le paradis et on est obligé de se satisfaire avec la bande annonce de la suite programmée dans quelques mois…..admirez les enchainements successifs ….

La télé n’est qu’une suite de séries plus ou moins bonnes dans lesquelles on retrouve souvent les mêmes personnages recyclés….   Alors je râle !

EXAMEN !

Examen d’admission !

Mon voisin est désespéré, il va avoir 82 ans, il a eu son bac à 15 ans, mais aujourd’hui, il vient de rater son admission pour être vacciné…..refusé à l’oral…….une vieille de 80 ans l’a doublé honteusement et c’était la dernière piqûre disponible…..

Je crois qu’il ne va pas s’en remettre !

CENSURE !

Les réseaux sociaux et la censure !

J’en avait déjà parlé au sujet de la censure des textes de Trump. C’est la manière qui me dérange….. et je persiste.

De quel droit un organisme privé peut-il s’ériger en censeur et décréter ce qui est bon ou mauvais, juste ou injuste, en s’autoproclamant le juge suprême.

Ce qu’a fait Trump est absolument inqualifiable, mais il y a un contre pouvoir dans son pays qui peut à tout moment décider des limites franchies et du débordement de ses fonctions, le président n’est pas totalement tout puissant, ou alors la constitution du pays a des problèmes avec sa loi en accordant les pleins pouvoirs sans barrière et sans limite, à un homme qui peut à chaque instant péter les plombs et devenir dangereux .

Le pouvoir de censure est du domaine de l’état et du peuple, et non d’une entreprise privée, même de taille mondiale et qui de surcroît peut agir en dehors de ses limites territoriales et de compétence ….

Par exemple, lors de l’assassinat de S.Paty, les réseaux sociaux sont entièrement coupables du débordement médiatique parce qu’ ils sont restés absolument immobiles et muets alors que les déferlements de violence justifiaient une censure, si on applique le même raisonnement.

Ci joint un autre exemple avec E.Semoun censuré par Instagram qui ne comprend pas l’humour au second degré….et qui pourtant muselle…..

Il y a quelques années, sur mon blog on m’avait demandé par mail de supprimer la photo d’une femme légèrement vêtue lorsque je m’en étais servie pour illustrer un post, et j’ai du obtempérer pour ne pas être totalement censuré, c’était donc un ordre à peine déguisé auquel je ne pouvais pas désobéir pour ne pas perdre mon abonnement. Il ne s’agissait que de la photo d’un film de BB…..

En allant plus loin, il est incompréhensible et surtout très dangereux qu’une entreprise extérieure vienne interagir dans un domaine pour lequel elle n’est pas habilitée ni compétente.

Ces nouvelles puissances mondiales sont en train d’imposer leur propre vision d’une morale.

C’est une ingérence totalement dangereuse et pernicieuse, voire liberticide, d’interférer dans la façon de penser d’un autre pays ou même du sien, en y imposant par sa puissance financière sa conception de la politique, sa vision de l’humour, sa religion et ses décisions arbitraires, car on ne sait pas où cela peut s’arrêter !