LA CRISE !

La crise, et des amendes pour nous faire payer leurs erreurs et leurs tergiversations !

C’est comme les radars…la vitesse tue, on est d’accord, alors pourquoi ne pas brider les voitures…..  tout simplement ? Simple exemple …..

Le virus tue…mais la mauvaise gestion du système sanitaire est une des causes principales de la montée de la pandémie qui n’a pas pu être freinée à temps, d’une part parce que les comiques n’ont pas dit la vérité et qu’ils continuent, et ensuite par l’indigence de la communication imprécise et hésitante, on le voit en ce moment avec l’ambiguïté totale sur l’explication d’un couvre feu, et la faillite totale de la gestion de l’accueil des premiers malades, surtout par le manque endémique de moyens, ce que beaucoup craignaient et ce qui a provoqué la pagaille dans les hôpitaux . L’année dernière le varan mégalo de komodo avait annoncé des lits pour la vague suivante, la mer est montée…. mais sans les lits….

Dimanche…3500 malades en réanimation…alors, froidement …sommes-nous un pays sous développé ?

N’avons nous pas les moyens de gérer ce problème ?

La vérité est simple, elle fait mal et nous fait honte. Il y a environ 1350 établissements de santé, mais nous n’avons plus que 6 lits d’hospitalisation pour 1000 habitants et à force de les fermer depuis vingt ans, nous sommes classés derrière la Mongolie, l’Ukraine, le Gabon ou le Kazakhstan……Il faut donc relativiser lorsqu’on parle d’engorgement d’un hôpital …de 10 lits ….et lorsqu’il faut transférer les malades, vers une autre région également congestionnée.

Alors un peu de modestie…ce ne sont pas les français qui sont inconscients ou égoïstes mais ceux qui nous gouvernent et qui ne sont que des incapables car depuis des années ils ont laissé faire et maintenant cela nous coûte encore plus cher que les bouts de chandelles économisés !

La gestion déplorable du système sanitaire est en cause …… d’ailleurs on voit que la prévention, selon Castête 1er, consiste à augmenter les contrôles et les contraventions ! Une logique implacable de nullité !

On a vu le cinéma des premiers français, ceux qui revenaient de Chine, d’où rien de grave ne devait s’échapper, mis en une quarantaine hollywoodienne sur médiatisée, dans des hôtel…au bord de mer…… ou dans les hôpitaux comme celui de Cannes, et je ne vais pas de nouveau vous narrer l’histoire de tous les mensonges d’état ou de l’amateurisme de ceux qui étaient chargés de gérer cette crise sanitaire……On n’a pas assez de vaccin, mais on en fourni à un pays européen… On parle d’un passeport sanitaire alors que la vaccination est faite homéopathiquement …..il doit y avoir plus d’infirmiers que de vaccins dont nous sommes saoulés par leurs nombre croissant de jour en jour sans en voir le flacon . Maintenant on parle de test salivaire…dans les écoles…les enseignants vont-ils devenir des infirmiers ……..Où est la vérité ?

Chaque jour nous sommes abreuvés de chiffres opaques, et maintenant il y a même ceux des contraventions, aussi en augmentation…….on mélanges cas positifs et malades, on oublie les statistiques qui précisent que chaque année en France, en temps normal, il y a 1700 morts par jour, on continue de parler de clusters sans savoir si tous les positifs vont devenir des cas graves, on ne distingue pas si le confinement, le couvre-feu ou les deux sont plus efficaces….bref on nous noie d’informations qui ressemblent à des manipulations de chapelles, le politique, le sanitaire et le commercial, chacune voulant prendre l’ascendant.

Et qu’on arrête de parler des morts causés par le covid pour ceux qui ont 90 ans ou plus, et surtout dans les Hepad…..

Bien sûr qu’il y a des cas positifs, mais je voudrais qu’on m’explique quelle est la proportion de personnes qui vont devoir ensuite être hospitalisées et c’est d’ailleurs sur ce point que de nombreux scientifiques s’interrogeaient déjà il y a un an….. au début du de la covid…..

Si en 2018, on avait testé tous ceux qui avaient la grippe ou la gastro, la France était confinée automatiquement !

Ensuite il ne doit y avoir qu’un chef ! Chaque jour une nouvelle intervention de politique, ministre, préfet, docteur, spécialiste, épidémiologiste, infectiologue, urgentiste, médecin d’une chaîne de télé ou des cimes…etc…..sans oublier les présentateurs ‘S’ télé et les journalistes ‘S’ buzz audimat .

Comment veulent-ils que dans ces conditions nous croyions toujours aveuglement leurs explications, assorties chaque fois de nouvelles mesures suivies de menaces ?

Les bars, restaurants, musées, sont fermés, mais les trains, les métros, les avions, les bus continuent de rouler alors que les remontées mécaniques en plein air sont interdites…allez comprendre…..Je le souligne de nouveau, dans les émissions de télé on voit sortir les bouteilles de gel hydroalcoolique médiatique à tout bout de champ, mais les profs continuent de toucher les copies des élèves pour les corriger, on parle de télétravail mais de nombreux politiques viennent faire leur show en se déplaçant inutilement pour des interventions télévisées.

Malheureusement les conséquences vont être dramatiques, nous ne voyons que la partie hors de l’eau de l’iceberg, puisqu’il faut toujours rester dans le symbolisme marin, mais la partie immergée va terminer la catastrophe qui va sans doute persister aussi longtemps .

Les restaurants baissent le rideau, des boutiques disparaissent, la clientèle des restos augmente, de grosses entreprises en difficulté vont fragiliser notre commerce et annoncer des faillites et la mise au chômage de beaucoup d’ouvriers qui vont venir augmenter la précarité de nombreuses familles et notre société va s’en trouver déstabilisée. Et je ne parle pas des problèmes écologiques dont les tentatives de solutions ont sombré .

Encore une fois, le covid tue ….maintenant……. mais les pseudos remèdes apportés vont le faire… ensuite …d’ailleurs on peut déjà constater que dans les hôpitaux le taux des déprogrammations des opérations augmente.

Enfin je hurle en voyant les tergiversations sur la politique de vaccination….sans discussion, en priorité le personnel médical, les jeunes et ceux qui travaillent…les autres attendront …en se confinant eux-mêmes si ils le choisissent !

Cependant je constate encore une fois que le vaccin n’est pas une barrière totalement efficace, on s’en aperçoit d’ailleurs lorsque le personnel de santé rechigne ou refuse de se faire vacciner…il suffit de voir les chiffres, par exemple seulement 38% le sont, ce qui rajoute encore à la défiance générale…..

Nous commençons à en avoir plein les burnes mais il ne faut pas oublier qu’au bout, le mot de la fin restera aux urnes…..

Putain de putain…je ne sais pas si vous avez tout lu…mais ça me soulage, merde, ça fait du bien de taper sur un clavier  !

 

DESOLÉ !

Désolé pour cet incident !

Et la lumière fut ! Ou tonneau, oui, c’est ton eau, enfin la notre, je parle de la fibre, enfin pas l’alimentaire, la fibre qui nous apporte le lien ……….

Et oui, c’est comme dans la bible, maintenant la lumière, c’est internet, le dieu des dieux, le faiseur de miracles, celui qui éclaire nos vies…de merde.

Oui, un incident indépendant de ma volonté …comme on dit, dans les milieux où tout le monde s’en fout, et en ce moment….la merde……plus d’internet, plus de blog, plus d’infos, plus de film …… heureusement que mon ordi s’allume…encore…. et que je peux donc soulager…légèrement ….ma mauvaise humeur en pianotant…rageusement.

Alors je suis immédiatement allé faire un sacrifice aux dieux des ondes dont un est peut-être jumelé avec celui des vagues, en ce moment cela ne mange pas de pain, et j’ai donc broyé quelques disquettes, foulé aux pieds des magazines d’informatique du siècle dernier, brûlé les livres d’initiation au cobol et autres programmations, comme une antiquité sur le basic pour les nul, mais je me suis bien gardé d’endommager un vieil atari collector ou mon premier PC, d’avant covid, un ITT 2020 à la mémoire fantastique de 40 K, les spécialistes apprécieront…. tout ça pour apaiser le courroux des déités et favoriser ainsi la célérité d’un Mercure livreur supposé venir remplacer ma box défaillante…..

Le jour où il n’y a plus d’électricité, c’est indéniablement la fin du monde. Plus de portable, plus de tablette, et surtout plus de chauffage, de clim, de frigo, de cuisine, de volet roulant, de portail automatique, de porte, d’ascenseur, de musique, de machine à laver, à sécher, de répertoire téléphonique, fini la domotique, plus d’amis, plus de mail, de message….de réseaux sociaux, plus de contact avec les autres à qui certains ne pourront plus demander où ils sont et liker un message absurde ou une photo de leur dernier repas gastronomique comme celui d’une pizza ou d’un chouchi…..bref la solitude totale…..la dépression, et en extrapolant, si la pane durait plus de trois jours, certains en arriveraient même à confondre nos hommes politiques avec des imitateurs-comiques de la télé dont d’ailleurs ils ne se rappelleraient plus le nom, en confondant sûrement le doc de cimes avec celui du chien du sofa !

INEGALITES !

Inégalités…. toutes !

Inauguration ce samedi 27 février d’une nouvelle forme de camp de concentration. Couvre-feu et confinement jusqu’à lundi 6h du matin. La cote d’azur est devenue le Guantánamo du sud, et nous sommes les prisonniers d’ un Alcatraz sans pélican….Nous en sommes réduits au boulot-dodo ou 135 euros…. 

Cependant, certains sont enfermés et d’autres s’entassent dans les rues, sur les plages ou sur les bords de rivières et viennent narguer les premiers sur les écrans de télé. A croire que le virus est attiré par l’air marin…..

Diviser pour mieux régner…..rien ne change…on continue de nous monter les uns contre les autres en mettant, peut-être volontairement en exergue, toutes les inégalités.

Deux mesures un peu inquiétantes : interdiction de diffuser de la musique et de boire de l’alcool sur la voie publique….bien sûr c’est pour éviter les attroupements, mais je suis dubitatif pour toutes ces nouvelles interdictions .

Chaque jour nous perdons un peu de nos libertés arbitrairement au nom de mesures sanitaires incompréhensibles dont les résultats se font attendre depuis un an maintenant sans qu’on n’en connaisse plus qu’avant. Le flou est toujours de mise.

Au fait, on ne parle plus des joueurs de rugby positifs, et je viens aussi d’apprendre que l’inventeur de la maxime avec ‘Carrefour je positive’ vient d’être ostracisé.

Lady gaga a retrouvé ses chiens, même qu’elle promettait 500 000 dollars pour qu’on lui rende ces membres de sa famille, putain, j’ai failli pleurer moi aussi….

Je me dis que beaucoup vont être contents de retourner travailler ce lundi…. pour sortir …sans attestation…..jusqu’à dix huit heures !

ALPHABET !

Il faut changer notre alphabet !

Les nouvelles études à l’usage de ceux qui n’ont rien à foutre !

En ces moments de pandémie nationale où on ne peut même plus se promener avec un verre à la main en écoutant de la musique, toutes les occupations possibles sont à conseiller pour ne pas tomber dans la neurasthénie alors j’ai participé à la création d’un groupement d’étude qui a pour but de s’occuper de tout ce dont on se fout en temps normal mais qui pèse sur note vie sans qu’on s’en rende compte.

En parcourant les lettres de l’alphabet je me suis aperçu fortuitement de certaines incongruités comme par exemple la place de certaines qu’on sonne…..

Je plaide donc pour que dans notre alphabet on change la place du P, en effet on écrit occupé et non opécu…simple et logique, vous avez certainement rectifié et vous devez penser comme moi qu’une telle injustice a assez duré et qu’il est temps pour ce pauvre P de retrouver la place qui lui est due . Vous pouvez rejoindre mon association aux buts non lucratifs en envoyant un chèque d’abonnement à l’adresse qui sera communiquée ultérieurement par mail.

La prochaine fois je vous parlerai de ce pauvre Q qui se morfond tout autant !

AMATEURISME !

Amateurisme toujours !

Les chiffres ne veulent rien dire, leur interprétation est toujours sujette à cautions .

Par exemple, lors de la conférence hebdromadaire…humour…de notre grand maître covid 21, qui je le souligne a détourné les graphiques à son avantage en nous montrant que nous faisions mieux que nos voisins, ce dont je me fous totalement, car c’est la technique de certains représentants de commerce qui pour promouvoir leur marchandise dénigrent celle du concurrent, en omettant de préciser les caractéristiques de la leur, donc, notre orateur a fait des comparaisons à l’emporte pièce, c’est à dire entre des légumes et des chaises, enfin des statistiques entre des tranches d’âges inexistantes en Italie ou en Allemagne et les nôtres, mais le plus marrant, enfin, dans ces circonstances, je dirais tragique, c’est que sur ces fameux graphiques, tous les drapeaux sont à l’envers et même le notre.

Mais c’est une habitude qui, selon les autorités supérieures contactées, est cette fois due à la précipitation, comme les hospitalisations du début de janvier annoncées à 2500 patients, alors qu’elles étaient de 1200 quotidiennement.

Avec les autres beaux parleurs du gouvernement c’est sans doute ce qu’on appelle la cuisine politique sauf que … le repas…c’est nous  !

LA RELATIVITÉE ETUDIÉE !

Toujours sur la relativité !

Prenons par exemple la relativité de l’âge…et considérons une période : dix ans .

A dix ans tu auras le double de ton âge dans ..dix ans. Logique.

Lorsqu’à cinquante ans un ami te dit : «  Allez dans dix ans, c’est la retraite . »

Honnêtement tu penses que c’est loin et même, tu voudrais bien qu’elle arrive plus vite.

Mais quand tu as soixante quinze ans et que tu réalises que dans dix tu seras sûrement mort, tu n’es plus du tout sur la même longueur d’onde, ni sur la même logique !

DERNIER !

Un de mes derniers posts !

La dernière fois………….et puis……il est …….Mais je …….et…ils……. Alors est-ce que ……………… ?

Quelquefois vers le… à notre……………

… ! Cependant ..

le matin. Si la         avec sa mère .

 

Que peut-on……pieds : bonbon ; oui .

 Effectivement !

Désolé mais j’ai du m’autocensurer, en effet, maintenant il y a un nombre incommensurable de mots qui font référence à des événements, à des lieux, à des couleurs, à des ressemblances, à des suggestions, qui pourraient me valoir une attaque et même une procédure d’atteinte aux bonnes mœurs et au racisme, car j’aime le chocolat, d’incitation à la violence lorsque par exemple j’avoue détester les voyants et autres marabouts, à la propriété intellectuelle parce que j’aime la plombières, ou la malaga, aux personnes obèses parce je suis un gros consommateur de bananes, et en plus m’attirer les foudres des sectes religieuses parce que je me moque des dieux, des miracles, de la résurrection, parce que je ne crois pas à tous les salamalecs et les interdits qui en découlent, j’ai supprimé le nom de certains légumes qui incitent à la pornographie, j’ai également hésité de mentionner clairement le nom de celui qui est supposé avoir découvert la frileuse Amérique car cela pouvait m’attirer les foudres des révisionnistes et même de ceux qui protègent les bonnes mœurs car phonétiquement il y avait une ressemblance avec excrément, quant aux auteurs et aux écrivains il va falloir se résoudre à occulter leur nom, aïe…. OQlter, j’ai un doute, on peut toujours par hasard ou par provocation citer un xénophobe, un raciste, un violeur, et je me demande même si certaines lettres de l’alphabet ne vont pas être censurées parce qu’équivoques, et je ne pense pas nécessairement au Q, oh putain, je l’ai dit !

LA VIEILLESSE !

La terrible vieillesse !

La vieillesse arrive ..normalement, inéluctablement, le temps a commencé son œuvre depuis le premier jour, les photos ont vieilli, jauni comme notre peau qui s’est aussi tachée de ces minuscules auréoles foncées que certains poétiquement appellent les fleurs de cimetière, la chair est devenue flasque et les rides cruelles ont commencé leur travail de sape, alors pour celles qui contestent les outrages de ce temps aveugle et sourd qui refuse de changer les images que renvoie le miroir de la réalité, il y a le remède ultime, celui du lifting qui va leur rendre une partie de leur jeunesse envolée en retendant leur chair déformée.

Alors comme la maladie, elles courent pour retrouver l’amour de leur silhouette oubliée en espérant que les bistouris artistes entre les mains de chirurgiens esthètes leur feront retrouver l’image de leur jeunesse maintenant fanée ..

Mais lorsque le temps a continué son œuvre de destruction massive et que les rafistolages successifs botoxés ont de nouveau craqué, après avoir commencé comme des canons, et être devenues des canards, elles finissent comme des boulets callipyges dont les figures avachies, proches de bouledogues, n’ont plus aucune rapport avec le chien qu’on leur prêtait !

C’est vrai que la vieillesse est un naufrage, c’est comme une épave qui vient s’échouer sur la grève du temps qui s’est enfui !

LE RIDICULE !

Le ridicule ne tue pas !

Le ridicule ne tue pas, mais il nous fait souffrir !

Toutes les mesures imposées seraient tout à fait efficaces si le virus savait lire et s’il était obéissant, mais nous sommes en face d’un covid totalement con, imprévisible et de surcroît abruti…ou alors est-ce l’inverse……

En effet se serrer la main pour nous saluer est devenu un danger mortel, alors comble de la stupidité, nous nous frottons les coudes, une façon de faire également absurde pour un virus irresponsable qui ne veut pas écouter ce qu’on lui préconise et qui, visiblement a décidé, rien que pour nous emmerder, de se promener où il veut et éviter les doigts, bon, il doit y avoir quelques individus totalement balourds qui restent sur les mains….

On avait restreint nos déplacements cyclistes à un kilomètre, mais certains virus plus sportifs nous guettaient après cette limite, une heure pour faire nos courses en supposant que la bestiole était une dormeuse flegmatique, on a instauré un couvre-feu en subodorant que le porteur de la maladie était un couche tôt, on a décidé de nous vacciner à grande échelle, mais quelqu’un a dû les piquer, on vient de nous cloîtrer le samedi et le dimanche sans doute en pensant que nous sommes face à une menace plutôt non pratiquante, qui ne va pas à la messe du dimanche et reste le samedi soir devant sa télé, mais le confinement qui devait tout arranger lui a permis de se reposer pour être plus fringant dès que nous allions sortir de nouveau.

Et le raisonnement des grandes surfaces fermées ou des musées, des stades et autres condamnations, ne peut que faire rire un virus qui lui est déjà vacciné de la connerie des humains…..

Ce n’est plus la faute aux masques ni aux vaccins, c’est la faute aux crétins …que nous sommes …..

Nous vivons virus, nous pensons virus, nous respirons virus et on nous parle covid toute la journée…mais extrapolons…supposons que nous soyons tous vaccinés, à la sortie, comme nous avons été protégés depuis un an, en ayant sûrement perdu la force de nos immunités naturelles, qui ne nous dit pas qu’une petite grippette ne va pas encore plus nous fragiliser et s’en donner à cœur joie !