BONJOUR !

Bonjour Kevin, tu… vas… bien ?

Merci pour tes vœux Kevin, toi aussi termine bien cette nouvelle année.

Oui c’est vrai, le couvre feu va commencer dans le Var le mardi 12.

Pourquoi ?

Parce que ….C’est ce qu’on appelle la concertation et la communication, en effet dans les Alpes maritimes, il est en place depuis le début de l’année et pour certains départements limitrophes c’est aujourd’hui … il faut savoir que la mobilité du virus n’est pas la même en France, dans le sud, il est fatigué et comme ses habitants qui ne sont pas pressés et qui ont toujours le temps, et donc lui aussi prend le sien.

Oui, le covid a muté, comme tous les virus, et tu me demandes pourquoi on l’appelle le variant anglais, alors je vais te répondre franchement.

Il faut lui donner un nom, c’est l’habitude…c’est comme les tempêtes, les ouragans et autres catastrophes….. il faut baptiser, les restes d’une ancienne coutume religieuse, je suppose, c’est comme les cathos qui baptisent les chiens, les chats, et les chevaux, alors comme il est apparu dans ce pays, on lui a donné son nom. Oui, je comprends, il existe aussi en France, mais ça c’est une histoire avec ces deux pays qui se renvoient régulièrement tous les problèmes qui les gênent en les baptisant du nom du pays opposé.

C’est exactement comme la grippe espagnole, qui, vers 1918, en deux vagues, élimina presque cinquante millions d’humains, suivant les chiffres supposés, et cent millions selon d’autres estimations récentes, se déclara au Kansas, juste avant le départ des soldats américains pour combattre en Europe, et d’ailleurs il faut souligner que les espagnols la nommaient le soldat napolitain, et naturellement on pense à la syphilis appelée également mal de Naples par les français parce qu’elle y avait été apportée par les marins espagnols de C.Colomb et que les italiens la nommaient mal François en retour.

Oui, tu peux m’écrire quand tu veux, j’ai un anti virus sur mon traitement de texte !

Une réflexion au sujet de « BONJOUR ! »

  1. Comment faire taire et contraindre les populations ? Tout simplement en égrenant le nombre de contaminés, de malades hospitalisés, de décès… On fait tout pour semer la peur, jusqu’à craindre d’avoir des voisins trop proches car potentiellement porteurs de ce fichu virus qui nargue les frontières et se soucie peu ou pas du tout de l’ethnie concernée. Tiens, au fait, j’ai appris que la Chine bénéficiait du variant (anglais ou pas, c’est du pareil au même). Et la grippe saisonnière, supplantée par ce malin virus a plié bagage…

Laisser un commentaire