LES CHAPELLES !

En ce moment, C’est la guerre des chapelles …

Et c’est lorsque la fin de la guerre approche que les comptes se règlent….

A en croire certains, le fameux médicament est plus dangereux que le covid  et d’autres passent plus de temps à écrire des articles pour montrer l’inutilité et la dangerosité du traitement à l’hydroxychloroquine qu’à chercher un vaccin contre le covid. On parle de deuxième vague, de nouvelles menaces, de nouveaux chefs apparaissent. On n’en sait pas plus qu’avant.

Ça recommence, les combats d’arrière garde surgissent. On est en train de discuter et de noyer le poisson en oubliant les belles paroles sur la reconstruction du monde de demain , chacun rejoint sa chapelle pour préserver sa notoriété, chacun tente d’imposer sa direction sans savoir si elle est la bonne .

Et comme d’habitude je constate qu’il y a toujours des réfractaires aux vaccins, on peut le voir avec la tuberculose et avec la grippe et maintenant avec celui du covid ….s’il était trouvé .

Depuis notre naissance l’épée de Damoclès de la mort plane sur nos têtes…….un accident, une maladie …..et nous retournons d’où nous venons…du néant.

Il reste deux solutions flagrantes . On arrête ou on continue.

La crise est passée mais le virus va rester….. comme les autres, comme les accidents de la route, comme la malnutrition et les autres plaies qui frappent les hommes.

Il va falloir s’habituer à vivre avec, en attendant un vaccin. Il va falloir reprendre le cour de notre vie pour ne pas devenir des zombies ou des vivants privés de toutes les choses simples qui font la vie, car vivre sans ce qui fait de nous des êtres humains, ne peut pas être une solution , un homme et une femme qui s’étreignent et s’embrassent au milieu d’une rue où les passants se frôlent et se parlent, témoins d’une vie, bref, on ne peut pas balayer les gestes d’amitié, de fraternité, les gestes d’amour parce qu’une nouvelle menace est apparue. Changer notre façon de vivre serait notre fin !

2 réflexions au sujet de « LES CHAPELLES ! »

  1. Ce virus a contaminé tous les esprits. Et nous a empêchés de vivre normalement. Il se dit en effet qu’il restera dans l’air (façon de parler), mais est-ce bien certain ? Il s’agit d’une pandémie et finalement, au regard de la population mondiale, il n’y a pas eu de vraie vague meurtrière. Pour en revenir à cette « stagnation » dudit virus, ce sont des projections humaines et pour l’heure, personne n’étant devin, pourquoi assommer les populations avec des constats et des prédictions pessimistes ? Je n’ai aucune compétence en épidémiologie, donc je ne gobe pas tout par pur réflexe : je ne tiens pas à me pourrir la vie (du moins ce qu’il m’en reste) avec des schémas à mettre le moral en-dessous de zéro. La vie continue jusqu’à ce qu’elle s’arrête. Une fin logique pour toute création ou créature : la mort est toujours au bout du chemin.

  2. Jamais dans toutes mes études il a été question d’un virus résistant à la chaleur, et comme le dit ce prix Nobel japonais dont je n’ai pas retenu le nom, si ce virus se promène bien alors que le froid a disparu, c’est qu’il n’est pas naturel.Ceci est confirmé par des chercheurs australiens. Peut-être deviendra t-il saisonnier et reparaîtra t-il l’hiver prochain ? Mais pour l’instant….Quand je vois tous ces porteurs de masques inutiles et inefficaces sauf pour entraîner un déficit en oxygène et un excès de gaz carbonique, ça me fait râler. Ce matin ma soeur a vu dans une rue de mon bled une vieille femme masquée faire un malaise, elle ne pouvait plus respirer et la chaleur aidant….En lui enlevant son masque elle a inspiré un grand coup et ça allait mieux. Et il parait que l’appli stop covid est prête pour le tracking. Sans moi. Je tiens trop à ma liberté.On dit que ce sera provisoire mais le provisoire est trop souvent définitif dans ce pays.Les seuls amis qui me restent sont des amis d’enfance dont le plus près vit à 350kms. Ici ils sont tous morts. Alors merci pour les 100kms.

Laisser un commentaire