DES FLEURS !


Des fleurs pour une nouvelle religion !

Je suis un cycliste, trois fois par semaine j’enfourche mon destrier carbone, s’il ne pleut pas, et je sillonne les routes, de préférence celles qui montent….je ne suis pas un cyclotouriste et j’aime me faire mal, enfin pas trop, mais surtout dépasser cette tentation de refuser l’effort.

Attention, lorsque l’entraînement porte ses fruits, le dépassement de cette barrière se passe sans problème puisque la récupération est très rapide, enfin, si on ne se met pas dans le rouge…….ce qui est une connerie surtout pour l’organisme, et on peut profiter de tout ce qui nous entoure, comme le paysage .

Depuis pas mal de temps j’ai remarqué des choses étranges…….

Au début c’était assez rare, même curieux, mais depuis quelques temps cela a pris de l’importance….

Certaines personnes se mettent à fleurir des endroits insolites…surtout des poteaux électriques, des murets, des poteaux téléphoniques, des éclairages…….

De véritables petits jardins fleuris entourent ces lieux atypiques comme pour y honorer quelques nouveaux dieux d’une nouvelle mythologie…….

Est-ce un retour vers les cérémonies d’un dieu de l’Olympe, une façon d’honorer Hermès le dieu des voyageurs ?

Amis de la culture, bonjour, je me suis même dit en moi-même, que ce dieu était également le conducteur des âmes vers Hadès, d’où son épithète de Πομπαῖος devenu psychopompe…. de vélo bien sûr …humour, qualifié également de maître des morts….putain, alors je me suis dit, toujours en moi-même, normal lorsque je roule, je suis seul, que certaines actions populaires peuvent rejoindre le divin……. et que, inconsciemment, en fleurissant des poteaux électriques ou autres lieux bizarres, témoins de la disparition d’un être cher, on se laissait aller à du syncrétisme philosophique en adressant des prières à un dieu de l’Olympe, pour intercéder avec ces prières, l’indulgence d’un autre dieu qui avait pris sa place …..

Enfin, j’espérais secrètement à la possibilité de cette explication culturelle, certes tirée par les cheveux, mais beaucoup plus acceptable que celle de sacraliser inutilement une partie des voies publiques en les décorant comme les devantures des églises le jour des rameaux, sans doute également pour envoyer quelques fleurs à un saint Christophe, protecteur des radars….

Les fleurs s’échappent des cimetières trop tristes pour orner les ‘monuments’ urbains et créer de nouveaux lieux de culte  ! 

 

3 réflexions au sujet de « DES FLEURS ! »

Laisser un commentaire