ESPRIT D’OUVERTURE !

Ouverture !

Non, je ne veux pas vous parler de Toussaint, mes amis de la culture comprendront, mais de celui des gardiens de Médine et la Mecque qui viennent de mobiliser l’attention mondiale par leur grand esprit de tolérance.

Oui, nous avons un problème avec l’islam. Il faut arrêter notre angélisme primaire qui, systématiquement, dès qu’on porte une critique sur cette religion, nous renvoie la gifle du racisme.

« D’après des informations émanant de son épouse, la justice saoudienne a confirmé la peine du blogueur saoudien Raef Badaoui. Pour « insulte à l’islam », il a été condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouets. »

Qui peut encore parler d’ouverture et d’esprit de tolérance après ça ?

Alors arrêtons de faire des courbettes à tous ces états barbares sous prétexte qu’ils nous arrosent avec leur fric.

Un autre exemple, nous ne pouvons plus accepter de telles déclarations où qu’elles soient prononcées.

Nous marchons sur des œufs et aucune de nos têtes pensantes et encore moins dirigeantes ne veut faire de vagues en dissertant sur ces sujets pourtant épineux et préoccupants ! Alors on se détourne de ces problèmes par des pirouettes inutiles et dangereuses qui favorisent la montée du FN.

Merde, il faut appeler un chat un chat et ne pas avoir peur d’avouer certaines vérités !

Valls avait annoncé que  « L’islam est en France pour y rester »

Mais cela ne dérange personne si cette religion reste justement une religion en ne s’impliquant pas dans la loi républicaine.

Il faut donc demander aux religions d’éclaircir leur catéchisme en expliquant aux ouailles les devoirs du citoyen et les obligations inhérentes à la pratique de leur foi qui ne doivent pas empiéter sur les libertés des autres !

Les pratiquants d’une religion, de n’importe laquelle, ne doivent pas attendre de la société plus de privilèges, de droits ou d’avantages, de considérations que ceux accordés aux autres citoyens car sinon, une gêne, une sorte de favoritisme qui amènent à un rejet, voire à une discrimination surviennent en divisant au lieu de les relier.

Sans ouvrir de nouvelles polémiques, prenons le cas de certains qui veulent venir vivre en France, qui acceptent les avantages et qui, ensuite, retournent chez eux, soit pour marier de force une de leurs filles, soit pour la faire exciser ou encore pour vivre des avantages ‘gagnés’ ici , ou même pour prendre une nouvelle épouse.

Ce sont toutes ces choses qui font monter le front national car on donne l’impression d’abandonner certains pour en favoriser d’autres.

Encore un  exemple, lundi à Bordeaux, une provocation sans doute, mais cela montre qu’il faut rester vigilant sur toutes les formes d’incitations aux problèmes de société !

 

 

 

5 réflexions au sujet de « ESPRIT D’OUVERTURE ! »

  1. Allez, juste pour l’information : Toussaint Louverture. … Ancien esclave né en 1743 dans une plantation de l’île de Saint-Domingue (Haïti), Toussaint prit la tête de la révolte des esclaves .. j’adore étaler ma culture … complétée par celle de Mme qui Rigole !!!

  2. La victime des coups de fouets est un musulman, les victimes de Daesh sont des musulmans, les victimes du Hamas sont des musulmans, les victimes des attentats terroristes en Afghanistan, en Irak et au Pakistan sont des musulmans. Ce n’est pas nous qui avons un problème avec l’islam, se sont les musulmans et c’est à eux de faire leur révolution pour contester à cette minorité extrémiste la lecture déformée et l’interprétation inacceptable du Coran…

  3. C’est une autre manière de le dire, mais c’est exactement la même chose…avec une petite langue de bois ! Donc, nous avons un problème avec la lecture du Coran car c’est nous qui subissons les désagréments de ces mauvaises interprétations ! Pour ‘désagréments’ j’entends également tous les attentats et les meurtres commis chez nous par cette minorité extrémiste au nom de cette mauvaise interprétation…… enfin, curieuse explication ! Cependant je n’entends pas trop de condamnations venus de l’autre ‘majorité’ restante moins extrémiste …..

Laisser un commentaire