LA QUADRATURE DU CERCLE II  !


Une quadrature qui dure !

Merde, on veut tout et son contraire, on avance et on recule, comment voulez vous que les écolos ……

L’écologie a des limites que notre confort ne saurait accepter .

Bien sur le pétrole, bien sur l’énergie, bien sur notre bien être, bien sur notre bonheur.

Mais bien sur notre égoïsme ……

Oui, une crise économique, mais surtout une crise sociale .

Pas uniquement à cause de la montée du chômage, pas uniquement parce que le climat se déglingue, mais parce que plus personne ne fait confiance à ceux qui nous dirigent.

Le monde réalise qu’il obéit à ceux qui ont trop d’argent et de pouvoir et qui nous méprisent .

Oui, il faut une transition énergétique et non la création de taxes qui favorisent uniquement les nantis qui peuvent payer en polluant et pénalisent les petits qui sont obligés de polluer pour vivre, puisqu’ils n’ont pas d’autre solution.

Le but est logique, cette logique est imparable, puisqu’il va falloir faire attention si nous voulons survivre, mais la manière de présenter certaines idées est nulle et le discours pédant, dédaigneux et hautain !

5 réflexions au sujet de « LA QUADRATURE DU CERCLE II  ! »

  1. Il y a trop de mépris pour les classes moyennes et moyennes inférieures. Hollande a beau faire le malin aujourd’hui, l’expression de « sans dents » c’est bien lui qui l’a prononcée et qui reflète justement tout leur mépris.
    Il faudrait priver un temps tous les politiques de leurs privilèges, ils comprendraient mieux la colère actuelle…

  2. Le prix du carburant n’est qu’un prétexte. D’ailleurs, celui-ci a baissé sans que les bloqueurs de ronds points s’en aperçoivent ou en tiennent compte. Ce qui importe pour ce mouvement, c’est la casse, la haine de l’impôt, qui est un marqueur historique de l’extrême droite, la haine des institutions, la haine de la gauche et des écolos et, par dessus tout, la haine de la République.
    Le ministère de l’intérieur reconnait faire face à une crise inédite car jamais la France ne s’était trouvée face à une insurrection de droite. Les casseurs ne sont pas les groupes habituels d’extrémistes (ou de façon minoritaire et marginale ) mais les gilets jaunes radicalisés. Pire encore, la seule interlocutrice identifiée par le gouvernement est une accordéoniste illuminati qui communique avec les extra terrestres, croit à la théorie complotiste des « chemtrails et rêve de représenter la France au concours de l’eurovision. Tous les déconnectés ne sont pas en costume cravate…

Laisser un commentaire