LE MONSTRE !

Le monstre est en nous !

Nous avons crée un monde connecté qui devait faciliter notre vie grâce à l’information et à la circulation des données et donc au partage du progrès via la rapidité des moyens de communication.

Cependant sans nous en rendre compte nous sommes conditionnés par ces informations qui nous arrivent et qui peu à peu nous formatent en nous transmettant une forme de pensée unique cachée sous des infos générales qui capturent lentement notre esprit en transformant nos idées sans que nous nous en rendions compte car la masse des informations qui nous arrivent cache justement un piège qui va nous endormir subrepticement.

Vous avez du remarquer les messages publicitaires qui nous parviennent dès que nous avons fait une recherche sur le net, mais je pense que tout va beaucoup plus loin, car ces machines sont sans doute capables de dessiner un portrait robot de ce que nous sommes . La pub est déjà capable de nous présenter certains produits qui nous correspondent pour nous les faire acheter, on appelle ça la mode, mais elle peut nous diriger vers des buts plus sournois, en mêlant aux infos de fausses nouvelles qui peuvent influencer certaine personnes qui vont se trouver manipulées .

Il suffit ensuite de nous conditionner en utilisant d’autres armes comme les facebook et divers moyens de communications qui vont véhiculer des dérivatifs débilisants pour détourner les esprits de questions importantes en créant une sorte d’addiction aux portables et aux tablettes ….. notre temps devient entièrement phagocyté par des dialogues virtuels avec un ami lointain qui nous empêche de réfléchir par des messages impromptus et inutiles, au besoin avec des photos ou une discussion sur un problème qui nous détourne de notre réflexion personnelle, les appareils connectés devenant alors une sorte de drogue, et ces mails répétés nous volent notre intimité et notre vie puisqu’ils nous atteignent à n’importe quel moment du jour ou de la nuit et franchissent toutes nos barrières de protection, comme par exemple les moments de notre vie privée, mais le plus grave est que ce temps passé dans le virtuel nous éloigne de plus en plus de la réalité.

Putain, tu es plongé dans un moment de tendresse avec ta femme et un ami sud-américain t’annonce que son bébé vient de manger sa première banane, ou une photo te montre son premier caca au pot, et souvent t’es même obligé de répondre bêtement à une amie lointaine, que t’as pas vue depuis des lustres, qu’elle est Trop Belle, parce qu’elle a changé sa photo de profil…

Nous sommes manipulés sans nous en rendre compte car justement on peut favoriser une idée au détriment d’une autre en nous proposant des textes ou des sujets qui pourraient nous correspondre.

Mais le jour où nous nous en apercevons, cela veut dire qu’il est déjà trop tard.

Il n’y a qu’a lire la teneur des messages des réseaux sociaux qui circulent enrobés de dessins qui nous volent nos mots en nous empêchant de réfléchir et nous ne sommes même plus capables de parler avec les autres puisque presque toutes les rencontres se font d’abord sur le net où chacun peut s’inventer un double modifié pour s’adapter à une mode connectée !

Seulement il y a un problème important nous avons crée un monstre qui est en train de nous manger car il a pris le pouvoir. L’intelligence artificielle façon ‘terminator’ est en place, les ordinateurs apprennent maintenant et sont capables de s’améliorer et donc de nous manipuler en nous donnant les informations que nous voulons avoir.

Il suffit encore de voir les messages qui nous sont proposés lorsque nous faisons une recherche ciblée et qui nous traînent toujours vers une même destination car l’ordinateur nous a formaté et connaît nos centres d’intérêts, il ne reste plus ensuite qu’à nous diriger vers des produits qui pourraient nous intéresser, et nous voilà contaminé et endoctriné.

Nous en revenons toujours au nœud du problème, il faut être assez intelligent, ou se faire aider par la discussion pour faire le tri entre toutes les informations qui nous submergent afin de pouvoir en vérifier la teneur, et cette attaque du corona virus n’arrange pas les choses puisque on est en train de nous désocialiser pour le vaincre, mais quel en sera le prix ?

Nous avons crée un Hyde mondial qui veut tuer le peu de Jekkyl qui reste en nous !

Une réflexion au sujet de « LE MONSTRE ! »

  1. Je crois que tu pousses le bouchon un peu loin. Certes il y a addiction au vouaibe, mais bon, il ne tient qu’à nous de nous en préserver en évitant certaines erreurs. Ou de moins nous positionner devant l’ordi. En revanche, n’ayant ni fesse de bouc ni touiteur ou autre plate-forme pour décérébrés, je ne me sens pas ridicule ou atteint dans mon intégrité intellectuelle. Pour ce qui est des requêtes sur le net, je le reconnais, c’est bien pratique, mais lorsque j’en lance une, j’ai bien vérifié ma demande et, ma foi, j’ai toujours le résultat escompté. Je navigue de manière restrictive, certains potins, revues, journaux, discours ne m’intéressent pas franchement, alors je les évite. Même en cherchant certains points d’actualité sur le net, je ne m’affranchis pas de l’achat de journaux. Bien au contraire, d’autant que lire sur écran est fatigant pour les yeux. Et comme je ne tiens pas à devoir porter des culs de bouteille sur le nez… je n’en abuse pas, du moins, mes horaires ne sont jamais les mêmes et peuvent sauter des jours entiers sans que je sois scotché à l’écran. La vie est multiple, c’est bien d’avoir une ouverture sur le monde extérieur, mais le plus intéressant se joue ailleurs.

Laisser un commentaire