LE TEMPLE !

Les marchands du temple !

Le catafalque a fini sa tournée sous les applaudissements des fidèles en pleurs devant la couronne posée sur la boîte royale blindée, comme c’est étrange de voir tous ces sujets émus devant un charreton portant les restes d’une personne  qu’ils trouvaient admirable même si la plupart ne l’avaient jamais vue, et la mitrailler de leur téléphone portables comme pour en voler un dernier souvenir qui sera vite effacé jusqu’au prochain instant mémorable aussi vite oublié comme tous ces instants présents bradés au dieu de la célébrité passagère. D’autres vont faire une queue interminable pour défiler devant l’image de leur Queen bien aimée, symbole d’une royauté de conte de carte postale qui cache sous ses fastes jetés en pâture aux télés mondiales la misère de ses sujets prêts à la rébellion, oppressés par des années de restrictions, et subissant une des pires crises économiques de leur histoire .

Des avions se pressent sur les tarmacs bondés pour déverser leurs flots de touristes pèlerins pressés de se faire photographier devant cette fin de règne historique pour s’immortaliser devant un selfie et dire qu’ils y étaient.

Mais les marchands du temple sont déjà prêts, les usines à souvenirs tournent à plein régime, la moindre babiole est hors de prix, une tasse se négocie à plus de vingt euros, quand on aime on ne compte pas, surtout que la royauté encaisse, c’est la dime légalisée, chacun veut repartir avec un morceau de cette monarchie qui s’encanaille aujourd’hui via les réseaux sociaux inquisiteurs et les téléréalités gourmandes d’audimat. On a pleuré sur la couronne posée et on se déchire pour des souvenirs éphémères ramenés comme les trophées d’une dernière croisade guerrière qui vont finir leur vie publicitaire entassés sur des étagères mangées par la poussière et disparaitre enfin dans une brocante ou finir dans une décharge au milieu d’autres reliques que le temps va se charger de digérer !

Laisser un commentaire