PROBLÈMES !


Allô, nous avons des problèmes !

Oui, tous les problèmes mondiaux se ressemblent.

La cause est la même : une répartition inique des richesses.

Les riches sont trop riches et les pauvres de plus en plus pauvres, beaucoup trop défavorisés et abandonnés.

Ils recherchent donc les causes de leur malheur et se laissent guider par ceux qui veulent leur faire croire que ce sont d’autres plus démunis qui les gangrènent en les spoliant.

Mais ils sont tout simplement abandonnés par les plus riches qui s’en servent comme d’une main d’œuvre facilement exploitables, comme des esclaves modernes, comme ceux utilisés par les états du Golfe persique pour construire leur nouveau paradis.

Les pauvres de tous les pays se sont senti délaissés par leurs gouvernements respectifs, une sorte de bourgeoisie plus préoccupée des riches et de faire fructifier leurs argents que de se pencher sur leur sort qui se détériore de plus en plus avec l’augmentation des inégalités.

Rappelons nous le 29 mai 2005…… le traité de Rome II…

Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ?

Le non l’avait emporté avec 54.68% des suffrages exprimés. Les Pays-Bas suivaient également avec le non et ce traité fut rejeté ….(et jamais présenté au Danemark en Irlande, en Pologne, au Portugal en république Tchèque et au Royaume Uni …..) 

Mais le 13 décembre 2007, nous avons vu que le vote populaire comptait pour des prunes, car suivait le traité de Lisbonne approuvé simplement par les 27 chefs d’états ou de gouvernements en étalant le mépris des citoyens moyens puisqu’on dédaignait leur vote.

Il faut donc trouver des responsables et des boucs émissaires. Il doit également y avoir une manipulation pas les castes aisées qui ne veulent pas perdre leurs poules aux d’or, c’est à dire ceux qui acceptent de faire grassement fructifier leurs avoirs.

Le changement climatique et les migrants qui fuient leurs pays respectifs, soit des raisons économiques, soit pour d’autres consécutives aux guerres deviennent les responsables flagrants des problèmes qui frappent les populations autochtones qui se sentent délaissées.

Seulement ils oublient tous que leur situation est le résultat d’une mauvaise gestion de leurs gouvernants qui sont bâillonnés par la puissance de l’argent et qui donc favorisent les plus riches.

Le cas américain est le plus significatif, les pauvres ont rejeté le mépris des Clinton et même d’Obama, soutenus par les tranches riches, ‘intellectuelles’ et ‘noires’ de la population pour se jeter dans les urnes d’un autre représentant de cette caste nantie des plus riches qui méprise de surcroît les pauvres mais qui leur raconte ce qu’ils veulent entendre.

En Angleterre il y a eu le refus de cautionner cette politique de la City et donc du fric qui également délaissait les tranches les plus pauvres de la population qui se voyait retourner au début du siècle précédent et qui a pleinement soutenu le Brexit pour montrer son mécontentement face à la main mise de l’argent sur le social. Une autre preuve de l’ambiguïté de certains pro-brexit, comme J. Dayson, qui délocalise son siège à Singapour …..enfin, ambiguïté…..

Je vous le signalais lors d’un post précédent……la revisitation de l’internationale.

Depuis ce fameux traité de Rome (1957) et la convention de Schengen (1990) avec en sous entendu la libre circulation de l’argent…on peut choisir son paradis……puisque Malte en 2004 et ensuite en 2008 et 2011 la Suisse et le Liechtenstein ont adhéré à cet espace ….. le tout chapeauté par l’ancien ministre du Luxembourg !

C’est un peu comme si A. Capone avait été nommé ministre de la justice……

Bien, mais les américains ne sont pas en reste, puisqu’ils appartiennent à un gros pays paradis fiscal (800 000 millions de dollars en offshore derrière les 2.7 milliards en Suisse) mais ils peuvent bénéficier d’une non imposition au Nevada, au Dalaware, au Montana, au Dakota du sud, au Wyoming et à New York…

Édifiant, surtout pour ceux qui se font maintenant manipuler par l’oncle Donald !

Quant à la France, chacun peut se renseigner sur le parcours de son président, ENA, finances puis banque d’affaires Rothschild, et gageons que grâce à son nouveau carnet d’adresses il pourra sans problème retourner à ses premières amours.. ..sitôt son travail de cinq ans terminé.

Oui nous avons de gros problèmes…..Nous sommes tous les matelots d’un bateau qui navigue sous le pavillon de l’argent !

Oui, mais comment changer de route sans chavirer  puisque c’est nous qui avons nommé les capitaines ?

 

3 réflexions au sujet de « PROBLÈMES ! »

Laisser un commentaire