RÉFLEXIONS !

Réflexions d’une semaine de juin 20 !

Sur la guerre ….

A quoi peut servir de faire une guerre aujourd’hui ?

Un virus minuscule, trois mois à l’arrêt et le monde est totalement à l’agonie.

Sur l’écologie….

Un confinement, un retour forcé à l’écologie, et tout le monde pleure et regrette avions et voitures .

Sur les annonces gogueule…

Anxiogène toujours. Chaque jour on nous annonce les morts, mais au lieu de nous en donner le nombre, on écrit un gros titre racoleur  : coronavirus 14 décès de plus en 24 heures à l’hôpital en France, puis on développe . Je déteste, chaque jour on oublie de rappeler que presque 1800 personnes meurent ‘normalement’ et je vais peut-être pinailler mais cette façon de faire avec ‘de plus’ est exaspérante, de plus que quoi ?

Sur les excès …….

Nous vivons dans les excès éphémères. C’est la civilisation du buzz, comme ils disent, ils faut déblatérer sur les événements et même au besoin les créer, c’est la manne audiovisuelle pour produire l’audimat et nourrir les moutons que nous sommes .

On est passé des agressions sexuelles aux agressions du passé sans aucun problème jusqu’à la prochaine qui fera oublier les premières.

On déboulonne maintenant pour se donner une bonne conscience rétrospective.

Sur le français….

Qui fout le camp……on se gargarise de la langue de Molière et peut-être même que beaucoup ignorent qui il était, mais Trump est en train de nous manger en nous abreuvant de patatoes et de clusters jusqu’à l’overdose, quant à nos chanteurs ……nos journaleux et nos fouteux ….il va nous falloir un lexique pour les comprendre. J’ai même une déchirante pensée pour toutes les liaisons disparues à cause d’une orthographe défunte.

Sur le sport….

Annonce surprise dans la soirée de vendredi…..reprises de sports collectifs le lundi 22, sauf les sports de combat….merde, les fouteux devront encore attendre !

Cependant j’ai vu des extraits de matches en Angleterre avec des tribunes vides mais des joueurs qui continuent de se tripoter et de s’embrasser comme avant, allez comprendre…..

Sur ceux qui nous saoulent…..

Véran ne veut pas lâcher la Une, mais il est rancunier…..

« Le gros de l’épidémie est derrière nous. » Attention à la grossophobie, Raoult n’est pas obèse…..

Sur l’éternel recommencement…..

Les profs sont des fainéants et les flics des salauds !

Diviser pour mieux régner, il n’y a rien de changé sous les cieux du royaume, les recettes sont toujours les mêmes.

Sur la censure….

Attention, car en voulant le mieux on propose l’inverse, à trop vouloir le bien on aide le mal. Nous filons vers une censure insupportable qui va s’approprier le concept de bien et de mal, de juste et d’injuste et imposer ses règles au delà des aspirations et des différences humaines en créant une sorte de religion des ‘bien-pensants’ autoproclamés ‘justes’ qui ne sera pas éloignée d’un genre de dictature de la tolérance imposée.

Sur le virus…

Je pense qu’il va falloir se faire à l’idée que nous devons vivre avec lui. C’est une maladie infectieuse de plus aux menaces qui pèsent sur nos têtes. Nous devons attendre un vaccin et vivre en tenant compte de cette peur, pour ne pas tomber dans l’immobilité qui serait encore pire !

Sur la légalité …..

Si le président tchétchène R.Kadyrov soutient les agissements violents de Dijon, on peut donc lui renvoyer tranquillement ses sujets sans état d’âme.

Sur les dangers…..

Cymes sur tous les coups médiatiques, c’est le cas, après le virus….. les tiques, et toc, il arrive, tonton Cymes et ses conseils, et une émission spéciale sur les piqûres de tiques pour éviter la maladie de Lyme, entre deux, il s’entraîne pour une prochaine communication sur la gastro. Là, il est tranquille, Raoult n’est pas intéressé par la merde !

 

3 réflexions au sujet de « RÉFLEXIONS ! »

  1. Un récapitulatif édifiant. Tu n’as rien oublié. Je sens derrière ce « pamphlet » comme une amertume. Serait-ce parce qu’avec les années qui passent, on finit par désespérer voir les choses changer ? Mais elles changent : pas en bien, je te l’accorde, mais rien n’est jamais immobile.A preuve, la colère couve de partout. entre l’explosion des Gilets Jaunes, les manifs actuelles contre le racisme, c’est toute la société qui est en ébullition. Pour différentes raisons, mais elles convergent : le ras-le-bol se généralise.

Laisser un commentaire