Archives pour la catégorie Actualité

NOTRE SOCIETE !

L’exemple type de la réaction de notre société !

Une scène violente…à New-York !

Des cameras de surveillance enregistrent froidement la scène depuis l’intérieur d’une boutique . Une femme d’origine asiatique déambule sur le trottoir, et soudain, un homme la jette au sol, la roue de coups de poings et de pieds, puis tranquillement se casse ……

A l’intérieur, on observe…..un employé range des vêtements, toujours calmement, deux autres personnages arrivent en spectateurs et regardent sans intervenir….scène ordinaire d’un lynchage de rue……..

Les bruits des coups de pieds et des cris de la femme sont insupportables, alors le patron du commerce ferme la porte…..

Putain, il en a mis du temps ……Les américains sont vraiment très empotés !

MISE AU POINT !

Toujours la même communication !

Je ne comprends toujours pas…plus on vaccine et plus les contaminations augmentent ….

Patrick Pelloux s’emporte contre les médecins alarmistes et dénonce un « coup de com' »

« Si l’on considère qu’il y a ces jours-ci environ 5000 personnes en réanimation en France, seules 25 % sont en réanimation avec intubation et respirateurs. Tous les autres sont dans des unités de soin continu, qui dépendent des réanimateurs, mais ce ne sont pas des réanimations » martèle-t-il.

C’est la guerre des chapelles qui nous dirige vers la dérive de nos vies !

QUELQUES NOUVELLES !

Quelques nouvelles des derniers jours de mars  !

La petite Europe !

C’est l’histoire du ver de terre qui se prend pour un boa ….

L’Europe est un petit roquet qui ne fait qu’aboyer et dont les dirigeants se prennent pour des géants. C’est l’histoire de Lily pute !

La confiance !

Le trafic des nuls reprend …..sur le net.

« Canal de Suez: l’Ever Given a été remis à flot, le trafic reprend….. »

Comment voulez vous faire confiance à ceux qui écrivent sur le net ?

La voix dans le désert !

La voix de son maître Prénatal, se prend pour Moïse. Il est descendu de l’Olympe où il a vu Zeus, et les yeux encore embués de larmes, il ouvre les tables de la loi covidesque et nous récite son catéchisme pour avoir droit à son éternité ministérielle en nous convertissant avec ses salades ..le matin ta chambre tu aéreras, dehors le masque tu porteras, tu n’auras que cinq amis, le sixième tu le dénonceras, seul tu mangeras et avec une capote du honoreras ta femme sans la regarder…….le mercredi ..après la réunion télévisuelle du triumvirat démoniaque.

La piscine !

C’est maintenant la pub officielle du gouvernement, avec toutes les vagues successives…. et avec le calamiteux système de communication, c’est devenu la triste réalité…et pour parodier une pub…..on verra demain, aujourd’hui ils ont piscine !

Pas que dimanche !

Les cloches aussi sont chocolats !

 

DES VOLONTAIRES !

Des confinés… volontaires !

Oui, il y a encore des masos …..

C’est tout à fait le moment. 15 aventuriers vont vivre 40 jours hors du temps dans une grotte en Ariège. Il faut sans doute joindre l’inutile au désagréable….

Des snobs, ils pouvaient très bien rester chez eux …surtout en ce moment…..

Déjà le nom de cette expérience me donne la grattouille : ‘Deep Time’…même pas foutu de trouver un nom en français…. putain on a tout perdu…et puis, c’était bien le timing….humour …confinés dehors …..confinés en sous-sol !

Remarquez, il fallait envoyer des trappistes, au moins ils ne parlent pas et en plus ils ont l’habitude….. d’être égoïstes !

L’ETIQUETAGE !

L’étiquetage ésotérique !

C’est à croire que la pléthore d’explications est faite pour nous leurrer puisque le contenant est plus important que le contenu. On peut donc tranquillement nous vendre de la merde sous cellophane ! Non, je n’ai pas écrit qu’on l’avait déjà fait…..Le soleil vert est déjà dans nos assiettes.

Tous nos produits sont trafiqués d’une manière plus ou moins apparente et vicieuse. La transparence n’est qu’un mirage . Le langage codé de la composition, de la fabrication et de la distribution n’est pas à la portée du premier acheteur venu. On peut même penser qu’il est fait pour nous embrouiller et vendre n’importe quoi sous le couvert d’une certaine visibilité de façade .

Les indications nous détournent presque du produit lui-même.

En effet nous sommes conditionnés par la couleur et la forme de ce que nous achetons. C’est le problème du contenant et du contenu, du fond et de la forme.

Une anecdote pour mieux l’expliquer ……il y a longtemps lorsque dans une vie antérieure, avant d’être fleuriste, je bossais dans la restauration, en assaisonnement de la bourride provençale on servait deux ingrédients, la rouille et l’aïoli, classique, jusqu’au jour où, pour tenter une amélioration, et un peu de cinéma, le chef proposa une mayonnaise colorée en vert artificiel du plus bel effet. A la fin de la saison estivale tous les clients pensaient que cette dernière donnait le plus de goût au plat …la vue avait conditionné le goût.

De la même manière, si vous ne me croyez pas, essayez de manger un yaourt à la fraise, à la texture blanche et dans un contenant de la même couleur, ou un jambon crème, ou un camembert rouge, ou un saumon fumé blanc…… et maintenant comprenez-vous mieux pourquoi lorsqu’on parle de poisson, les enfants préfèrent le goût de celui qui est carré et pané.

Ce conditionnement nous fait perdre le goût de la réalité en nous renvoyant une image fabriquée pour satisfaire notre attente programmée et lorsque nous lisons la composition du produit non seulement nous sommes perdus parce que nous ne comprenons pas, mais nous ne voyons que l’ingrédient principal dont le nom est précisé dans le titre du contenant noyé au milieu de la masse de ce qui a l’air d’un charabia incompréhensible.

Alors on peut se demander pourquoi on laisse perdurer cet état de choses, alors qu’il serait par exemple, plus facile d’annoncer clairement la provenance d’un produit.

Peut-être parce que les normes européennes sont elles mêmes assez ambiguës ou pour masquer la provenance réelle d’un produit, ou sa composition . Il est incompréhensible de constater souvent que le pourcentage principal du produit de la composition d’une boîte de conserve n’est pas celui du produit annoncé sur l’étiquetage. Je comprends qu’on ait besoin de conservateurs, mais que viennent faire le sucre ou le sel et même l’eau, dans des proportions exagérées pour des plats qui n’en auraient pas besoin. Vous pouvez le constater vous même sur tous les produits avec également la norme Bio pour certains éléments et pas pour d’autres qui sont hors UE, c’est à dire invérifiables.

Un autre exemple avec le miel dont la composition est aléatoire, puisque si l’inscription indique miel de Provence, le contenu peut venir d’une autre région, voire d’un autre pays, et même si la composition ou la provenance sont obligatoires on peut continuer d’en vendre sans aucune précision……

Je vais donc finir par croire que pour vendre, tout est volontairement embrouillé !

L’HEURE !

C’est l’heure d’été !

Depuis une trentaine d’année on annonce que c’est la dernière fois….

Un serpent de mer, le monstre du Loch Ness ….qui sort régulièrement sa tête de la flotte chaque année……il y a du provisoire qui dure..

Mais stupeur, ce matin, une fête a disparu….je regardais le calendrier qui domine mon bureau, et je m’apercevais avec effroi que le dimanche 4 avril était bien Pâques, mais que les Rameaux avaient disparu.

Tout se perd…… les tréteaux des scouts appuyés aux murs des églises pour récolter un peu d’argent pour leur paroisse, les enfants qui tournoyaient autour de ces bâtons chargés de sucreries, les mamies qui allaient chercher les fameux rameaux de palmes tressées et bénies par un prêtre affolé devant cette affluence de pêcheurs tombés dans un syncrétisme dont l’ église se complaît pour perpétuer des traditions séculaires revisitées, une sorte de kermesse aux portes de la maison d’un dieu qui aujourd’hui a d’autres chats à fouetter.

Encore un pan de notre culture gréco-chrétienne qui s’écroule emporté par une modernité qui a remplacé les dieux anciens par d’autres également ambigus où l’achat des maillots des joueurs de baballe ou les nouveaux jeux vidéo ont transformé les offrandes et les sacrifices archaïques et où les dieux morts ont été échangés contre d’autres bien vivants qui règnent dans de nouvelles cathédrales modernes.

Putain, heureusement qu’il reste encore la télé pour voir tous les vieux agiter leur branche d’olivier ou de buis qui va finir de sécher dessus une armoire de cuisine et en ce moment le folklore a changé puisque l’église est désertée et que la cérémonie se passe sur le parvis, ce con de covid est dedans, il ne doit pas aimer le nouveau protocole…..

Enfin, il reste encore Pâques, j’espère que les cloches se feront vacciner !