Archives pour la catégorie Coup de coeur

LE VIDE !

Le ciel est vide !

Oui, il n’y a personne……. aucun dieu……rien. Nous les avons crées comme une espérance promise à notre difficulté de vivre et maintenant nous tuons chaque jour ces mêmes espoirs.

Les religions ne parlent que d’éternité, de vie future, de spiritualité, mais elles ne se préoccupent que des biens matériels, de richesse et de pouvoir , et nous faisons exactement la même chose en détruisant tout ce qui représentait nos valeurs !

LE RÉVEIL !

Un jour je me suis réveillé et j’ai compris…….

Une lampe de poche éclaire mon lit, autour de moi on chuchote, j’ouvre les yeux mais je ne comprends rien, on me lève, je bois du lait, on m’habille, le jour ne s’est pas levé, mon oncle me descend au garage, ma tante arrive et nous partons en voiture….je les entends parler doucement pour ne pas que j’entende, d’ailleurs ils ne pensent pas que je puisse comprendre…. il faut passer l’Estérel, à cette époque les routes étaient mal goudronnées et cette courte distance entre Cogolin et Cannes était une expédition, le jour se lève lentement, il fait encore un peu froid en février sur la côte, je ne vais pas aller à la maternelle ce matin.

La voiture se gare près de l’entrée, ma grand mère vient me prendre en pleurant, ma mère suit derrière, ils disent que mon père a finit de souffrir, je ne comprends rien, mais je devine que je ne le verrai plus…Je viens de m’apercevoir de la différence entre le rêve et la réalité.

J’ai quatre ans et demi, et je sais que je viens de me réveiller à la vie !

Lorsqu’on est un enfant, on ne sait pas faire la différence entre les rêves et la réalité, tout est brouillé, tout se mélange, on n’a pas encore les clefs pour comprendre, on n’a pas atteint ce que les grands appellent l’âge de raison, on est dans une sorte de douce illusion, un songe perpétuel sans contrainte, sans danger …

On est sorti d’un néant, on n’existait pas, on est né à la vie……comme on repartira un jour, sans s’en rendre compte et sans comprendre, pour retourner à ce vide inconnu.

Mais un jour le discernement arrive, à des moments différents pour chacun de nous, et on se réveille à la vie, et à partir de cet instant, on comprend qu’il y a la réalité …et les rêves, c’est le jour où tout commence  !

SIMPLEMENT !

Juste quelques mots dans la simplicité !

Je voulais écrire un grand texte et faire virevolter mes phrases comme des papillons dans un ciel d’été, un peu comme ces poètes lyriques qui déclamaient leurs vers dans les théâtres antiques, je voulais disserter sur la brièveté de la vie, sur tous ces sentiments qui m’assaillent, sur la philosophie, sur l’amour, sur la passion, avec des mots recherchés, avec des tirades pompeuses, avec des sentences dithyrambiques…….

Et puis il y eut le réveillon, dans la simplicité, certes, mais avec un peu de pain grillé supportant quelques tranches de foie gras, avec quelques cuisses de langoustes et des queues de chapons aux truffes, bien sûr il y eut le trou normand juste avant les cailles farcies et la salade de mesclun et champignons, bien sûr il y eut les fromages, et la salade de fruits exotiques, et l’omelette norvégienne et le soufflé Rothschild, clin d’œil à la split, et juste un irish coffee comme souvenir et le matin tomba sans que ma page ne fut finie….et même commencée….

Putain, on était en 2020, et je n’avais rien écrit……

Bon, j’abrège je reviens à la tradition et je vous embrasse en vous souhaitant un bonne année terminée, ça c’est sûr, on a tout le temps de voir pour celle qui commence !

_Quoi ?

_Mais oui, j’arrive mon amour…..

_Vous avez vu, je n’ai pas changé….

_Quoi ?

_11h 20, putain, il est temps d’aller se coucher, à 1h des amis arrivent !

Alors bonne nuit, enfin, bonjour, il fait un soleil magnifique !

 

FIN D’ANNÉE !

Ultime râlage de fin d’année 2019!

Nous allons finir aseptisés parce qu’il y a trop de cons !

A trop vouloir nous purger nous allons finir par faire une grosse chiasse !

Vais-je devoir faire les posts sans mot pour ne gêner personne ? Une feuille blanche et fade, et sans goût .

Les journaux seront des pages blanches et au JT on ne verra que le sourire béat des marionnettes, remarquez, on n’en est pas loin….

Y a-t-il des mots interdits ou interdits pour ne pas gêner ceux qui ne les comprennent pas ?

Maintenant on ne peut plus dire ‘potelée’ en parlant d’une femme et alors, pourquoi dit-on gaulé pour un homme ?

Une femme ronde doit-elle se défendre de ne pas entrer dans les normes des critères de la mode ?

Alors on culpabilise les gros, ou ceux qui emploient ce mot ?

Mais ils ne sont pas un problème, ni ceux qui usent ce mot, ils cachent une vérité !

Les gros sont comme les autres…les autres qui appartiennent à la norme…les gens normaux quoi !

Alors on fait des campagnes pour nous montrer que nous sommes tous pareils et qu’il ne faut pas se moquer des personnes obèses.

Cependant les canons de la beauté sont décrétés par ceux qui rentrent dans les vêtements prévus pour des personnes normales, enfin, plutôt minces……

Alors on nous parle d’égalité, mais on laisse les pubs nous envahir avec les ‘comme j’aime’ qui commencent à nous soûler en stigmatisant d’une autre manière, ceux qui ‘se laissent aller’ !

Alors on nous fait l’apologie de la tolérance, mais notre vie n’est faite que d’une suite de différences .

Notre société s’est profondément transformée…..en bien ou en mal, je ne fais que constater…encore une fois l’homme est sacrifié au profit de cette consommation qui fait le bonheur de beaucoup de ceux qui la critiquent.

Alors nous sommes le 31, c’est la saint Sylvestre, un peu ma fête, et je ne peux que vous féliciter d’avoir terminé cette année, quant à la suivant vous avez plus de trois cent soixante jours pour découvrir de quel côté elle va pencher……

Mais je suis content de terminer cette treizième avec vous !

 

MESSAGE !

Message personnel !

Nagui tu me soûles !

J’adore le foie gras, j’adore les homards, le steak tartare et les langoustes…merde, reste à ta place de ploutocrate, meneur de revue, et arrête de faire du prosélytisme de bar du commerce sur le végétarisme ou le véganisme, et même sur la pollution, arrête de culpabiliser ceux qui ne font pas comme toi, tu n’as pas le privilège de la vérité et surtout, t’es pas là pour ça !

Fais ce que tu veux, c’est ton problème, mais pas de leçon !

AU LOUP !

Je ne vais pas crier au loup !

Même si l’homme est un loup pour l’homme…..

« Homo homini lupus est » J’adore les citations latines, surtout celle ci venant d’un très grand écrivain latin, sans doute l’inspirateur de Shakespeare et de Molière, et même également de Rabelais et de Freud, mais c’est une autre histoire, car il existe également une version plus optimiste « homo homini deus est, si suum officuim sciat. » qui peut se traduire par l’homme est un dieu pour l’homme, s’il a conscience de son devoir …….

Donc, je ne vais pas crier au loup avec la meute de ceux qui veulent bouffer du Delevoye parce qu’il a omis de déclarer une fonction d’administrateur, donc je ne vais pas hurler avec tous ceux qui veulent bouffer des politiques qui abusent de leur position pour se gaver, mais je vais pleurer avec tous ces dieux qui travaillent dans les associations caritatives sans compter leur temps pour les autres !