Archives pour la catégorie Coup de coeur

DESTABILISATION !

Attention à cette déstabilisation qui se profile !

Comme je vous le disais, le mieux est souvent l’ennemi du bien….

Le trop de quelque chose peut tuer cette chose.

Qui n’est pas ukrainien n’est rien ! Tout pour eux, rien pour les autres….

Il est clair que depuis février nous faisons ce que nous n’avons jamais fait avant. C’est sûrement bien, mais cela prouve que nous n’avions rien fait. Alors emportés par cet élan de solidarité nous en faisons peut-être beaucoup trop, et surtout très mal.

Donner trop d’avantages à quelqu’un c’est minimiser l’autre, c’est lui montrer qu’on n’a rien fait pour lui et qu’on ne s’est pas donné la peine de se pencher sur son cas, même si on avait les moyens de le faire, puisqu’on est en train de le prouver.

Accueillir un migrant, c’est mal mais en aider d’autres qu’on appelle des réfugiés ou des déplacés, c’est bien !

Quelle est la différence entre un Syrien, un Afghan, un Erythréen ou un Ukrainien ? Alors pourquoi faisons-nous plus à ces derniers ?  Les syriens sont les grands oubliés …
La politique a-t-elle un pouvoir plus important que la compassion et la justice ?

Des russes et des tchéchènes vivent déjà chez nous dans un équilibre précaire…attention à une déstabilisation puisqu’il y a des réfugiés plus aidés que d’autres…même au détriment des français. Comme preuve, un accès téléphonique gratuit, des places à l’école avec cartables et livres fournis et même des places en crèche prioritaires….

Certes, nous devons aider les réfugiés comme nous devons aider tous ceux qui en ont besoin…mais de la même manière…. sans favoritisme ….au nom d’une idéologie plus politique que bienveillante, comme aujourd’hui  !

ECOLO !

Conseil écolo !

En ce moment tout est contaminé …. Danger ….pizza, chocolat…maintenant les volailles nourries avec d’autres cochonneries le deviennent aussi.

Du producteur au consommateur ….

Mangez de la merde, la vôtre, au moins vous êtes surs qu’elle est fraiche et maison !

Cependant je ne suis pas si fou que j’en ai l’air…..il y a la merde, mais il y a aussi le pipi.

Nous sommes une sorte de poule au pipi d’or…et oui……chaque être humain en produit environ de un à deux litres par jour…..qui partent dans l’eau …..pour la salir et qui doit être ensuite purifiée pour retourner dans nos maisons et nos toilettes…un gaspillage inimaginable .

«Pecunia non olet. »  L’argent n’a pas d’odeur comme le disait en latin, Vespasien, un romain qui imitait César en parodiant jésus, et qui voulait sans doute empêcher les importuns de lui pisser dessus, et donc l’inventeur de madame pipi disparue aujourd’hui et remplacée par les sanisettes enfin, pas toujours….

Il y a longtemps, les paysans utilisaient  leurs excréments pour nourrir leurs champs de ces engrais totalement naturels et puis, les chimiques ont remplacé nos productions naturelles…..avec la pollution que nous connaissons, et pourtant ce pipi est un autre or jaune qui contient tout ce dont les plantes ont besoin.

En parodiant un slogan je dirais que nous n’avons plus de pétrole, l’or noir, mais nous avons de la pisse… gratuite, alors …pourquoi nous priver de cette utilisation ?

Un produit maison….made in France…et quand je pense à tous ces litres gaspillés chaque jour alors qu’ils pourraient remplacer avantageusement ces produits nocifs dont les prix augmentent aujourd’hui puisque visiblement tout est fabriqué en Ukraine.

Merde, mais personne ne pense à récolter ce carburant qui coule à flot dans toutes les maisons, qui se perd dans des collecteurs en mauvais état et qui se répand dans les caniveaux pour finir dans des rivières qui vont grossir des fleuves et terminer leur voyage en polluant notre bord de mer en engraissant des algues vertes de tous les oligo-éléments dilapidés. Et quand je pense aux égoïstes qui se soulagent contre un mur en ignorant le gâchis occasionné ….

Une dernière citation pout terminer « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. »

Manger plus sainement pour améliorer la qualité de notre engrais et par conséquent de notre nourriture, et un jour qui sait, nous pourrons encore retrouver ces gouts perdus, dilués dans la merde qui nous entoure aujourd’hui.

La moralité de ce qui n’est pas une histoire est que nous mangeons souvent des mets qui nous paraissent magnifiques sans savoir qu’ils ne sont que de la merde,  mais que nous gaspillons et jetons nos excréments et notre urine sans savoir qu’elles pourraient être nos ressources futures en nous rendant ces aromes oubliés  !

UNIFORMITÉ !

De l’uniformité naquit l’ennui !

Une pub, celle de E.Leclerc « Nos régions ont du talent » qui décline sous plusieurs formes cet aspect de l’uniformité nationale qui détruit systématiquement toutes nos particularités régionales pour rendre un pays uniforme et presque sans saveur.

J’ai souvent traversé la France ….un pays aux nombreuses particularités, aux nombreuses spécialités culinaires, aux accents variés et à la culture riche de ses différentes racines régionales ….

Du sud au nord, de la brousse au maroilles, du marseillais au ch’ti, en passant par le bourguignon, le tout arrosé de spécialités culinaires, chaque déplacement se parfumait d’un voyage initiatique à la découverte des produits locaux et des particularités locales….mais c’était avant….

Et puis les grandes surfaces ont peu à peu détruit tous les maillons indépendants qui constituaient le commerce local et donc les particularités régionales pour imposer leurs choix et leurs produits en favorisant les grandes enseignes nationales au détriment des petits producteurs locaux qui constituaient une sorte de tissus reliant les habitants d’une région.

Maintenant on peut traverser la France et même l’Europe en retrouvant un produit à la même place sur un rayonnage du sud comme du nord à l’intérieur d’une grande surface dont l’implantation est la même à Bordeaux à Dunkerque ou à Lyon.

Il y a quelques années sur le port de Boulogne on pouvait lire sur certains restaurants du port comme spécialités locales : paella, couscous et pizza….

Ce qui veut sous-entendre qu’un pays peut aller jusqu’à imposer ses propres gouts par les moyens de son système de vente et d’achat.

Le monde a même rétréci….il y a quelques années je revenais d’Equateur avec des objets artisanaux pour les offrir à mes amis, et quelle ne fut pas ma surprise de retrouver ces mêmes souvenirs dans un carrefour qui organisait une semaine sur justement l’art artisanal des provinces équatoriennes…..

De l’uniformité naquit l’ennui ……  On est en train de détruire la bio diversité de nos sols et comme le montre cette pub qui décrit exactement ce processus, on est également en train de détruire tout ce qui faisait nos différences et qui donnait du sel à notre vie……  pour vendre tout au même endroit ……

Oui, nos régions ont du talent, mais elles doivent rester nos régions et ne pas devenir une  foire ou une grande surface qui mélangerait toutes nos différences et nos attraits pour en faire une sorte de fouillis des cultures régionales et mondiales, un genre de cocktail aseptisé, une soupe ni salée ni sucrée, un bouillon sans saveur façon enchevêtrement de tout et de rien, comme l’architecture à Las Vegas où la tour Eiffel se mire dans les canaux de Venise en se jetant dans la mer morte de nos différences !

EVOLUTION !

Evolution des pubs !

Franchement, depuis quelques temps dites-moi sincèrement si n’avez rien remarqué de changé …

Il y a une l’époque où tous les acteurs jouaient un verre d’alcool à la main, puis ce fut au tour de la cigarette qui lâchait ses vapeurs pas encore nocives à chaque séquence et enfin on ne pouvait pas faire la promotion d’une nouvelle voiture sans voir une jeune femme dévêtue sur le capot qui faisait admirer ses pare-chocs comme preuve de son fuselage aérodynamique et de sa conduite sportive.

Aujourd’hui tout est diffèrent, il est impossible de vouloir vendre un lit sans y voir un couple de femmes en train d’y batifoler et il serait utopique d’assurer la promotion d’un site où on vend les objets dont on ne veut plus sans y voir des homos en train de s’embrasser….

Attention, c’est juste une constatation !

Cependant, je pense qu’en voulant défendre la tolérance à tout prix, on peut accentuer la différence sans le vouloir. Le mieux est souvent l’ennemi du bien……

Je comprends très bien qu’on veuille changer certaines mentalités mais on ne doit pas stigmatiser les homosexuels en créant un genre à part qui demanderait une protection spéciale …… car le jour où il n’y aura plus aucune différence entre nous, tant sur la couleur que sur l’orientation sexuelle, et l’ouverture d’esprit, un peu comme le jour où nous n’aurons plus besoin des restos du cœur, alors seulement nous serons vraiment devenus des humains tolérants !

DES PAGES !

Quelques pages feuilletées !

Toujours dans un livre de mon maître, Y.Goringhel, puisque j’aime à feuilleter ses pages, si mon humeur faiblit, comme lorsque le gout de la malaga d’une banana split n’arrive même plus à me dérider face à la morosité ambiante, je suis tombé sur ces quelques lignes et je n’ai pas pu résister au plaisir d’en remplir un post pour les partager avec vous.

_Indépendamment des notions de religions ou de croyances qui placent leurs espérances sur l’existence d’une autre vie après la mort, une sorte de compensation aux malheurs terrestres pour justifier que les derniers seraient les premiers, que les souffrances d’ici-bas ne seraient qu’un prélude à la félicité éternelle et surtout une manière de récompenser certains et de punir les autres pour en quelque sorte rétablir les plateaux de la balance de la justice divine, et pour développer la présence humaine sur notre terre, la seule explication logique, enfin compréhensible et acceptable à la petitesse de notre esprit humain, sans rentrer dans des considérations philosophiques ou même métaphysiques, serait de nous rendre compte que nous ne sommes là que pour procréer et faire perdurer la race humaine.

Bien sur cette explication va à l’encontre de certaines théories, également incertaines, sur l’existence d’un dieu créateur totalement invérifiable, ou sur d’autres remarques simplistes calquées sur des logiques acceptables pour un esprit humain construit sur des notions basiques du manichéisme comme le beau et le laid, le oui et le non, le blanc et le noir…. le bien et le mal.

Pourtant, en nous basant sur l’évolution humaine nous ne pouvons que nous questionner sur un point totalement négligé par les habitants de notre petite terre depuis toujours : L’absence totale de réflexion sur la meilleure façon possible de passer ensemble ce petit bout d’éternité quitte à le faire devenir une sorte d’Eden réel qui préfigurerait celui attendu par les religions…

Il est évident de voir que ce sont justement les religions qui nous éloignent de cet objectif en nous en parlant constamment en usant souvent de moyens peu conseillés par leurs doctrines réciproques.

De plus, il ne faut pas oublier que le corollaire de ce résultat, c’est-à-dire les guerres incessantes au nom de dieux tout puissants et invisibles, est que les humains détruisent consciencieusement la terre qui les supporte et que, au lieu de nous aider mutuellement, nous passons notre temps à éliminer les autres en espérant vivre mieux……jusqu’à l’extermination totale de notre espèce, puisque l’autre sera toujours un ennemi.

Et donc, au lieu de nous unir et de chercher la meilleure façon de vivre ce petit bout de chemin ensemble, nous nous ingénions à monopoliser toute notre énergie pour avoir le plus beau mausolée ou le coffre-fort le plus garni pour quitter ce monde….

Mais quel péché d’orgueil, mais qui sommes-nous ?

Croire qu’un dieu nous a créés, a inventé notre mort pour pouvoir nous ressusciter et nous donner ensuite une vie éternelle…….

Finalement, au lieu de miser sur une future vie future hypothétique, il vaudrait mieux essayer de faire de notre vie un vrai paradis, et peut-être, alors, nous pourrions nous-mêmes devenir des dieux !