Archives pour la catégorie Histoire

L’HISTOIRE !

L’histoire peut se répéter !

Comme souvent l’histoire peut se révéler versatile et répéter ses tergiversations.

Tout peut se discuter, le passé de notre l’histoire peut être un miroir qui nous donne à réfléchir sur nos actes…..mais nous ne faisons que la juger avec nos propres critères, sans en retenir la réflexion et une certaine morale et même une leçon.

Nous sommes en train d’armer l’Ukraine. L’ennemi est un ennemi commun, cependant l’histoire est faite d’alliances et de traitrises, de revirements, d’anciens ennemis devenus des amis, comme l’inverse. Mais la vie n’apprend rien…..

Nous avons agi de même avec Ben Laden qui était un ami possible, lorsqu’il combattait l’URSS lors de la guerre de l’Afghanistan, puisqu’il était soutenu et armé par l’intermédiaire de la CIA avant 1980…..et qu’il profitait également des aides financières de l’Arabie Saoudite jusqu’à ce que la famille royale préfère l’aide des états unis. Mais il finança ensuite les moudjahidine bosniaques puis les Afghans (des moudjahidine islamistes les plus radicaux revenus après la guerre d’Afghanistan dans leur pays d’origine.)

Antisoviétique, il était toujours considéré comme allié potentiel dans les pays de l’Otan où on parlait déjà de pétrole et de gaz….. Témoin cette déclaration de Clinton en mars1995 : « Les valeurs traditionnelles de l’islam sont en harmonie avec les idéaux les meilleurs de l’Occident » …manque de lucidité ou angélisme ou erreur totale ?

Ce n’est seulement qu’en 1996 que les services secrets français (DGSE) le surveillent après la découverte de documents douteux par les belges, mais en 1998 tout devient plus clair suite à son appel pour frapper tous les intérêts américains dans le monde, et on connait la suite……

Le président ukrainien n’est pas totalement clair dans ses agissements, mais il sait manœuvrer avec l’audimat, il connait les codes de la communication avec les réseaux sociaux, les manipulations sont des deux côtés, les déstabilisations et les fakes deviennent de nouvelles armes avec la télé. Je ne peux que constater le parti prix de l’occident puisqu’il a choisi le camp de celui qui dit sa vérité.

Cependant, il ne faut pas oublier l’attitude équivoque de V.Zelensky , un comique pro russe devenu chef de guerre qui sait jouer avec les médias qui demande maintenant un passe-droit pour rouler sous les couleurs européennes . Pour revenir sur la non humiliation russe qui a choqué les ukrainiens il faudrait se souvenir des suites de l’humiliation allemande après la première guerre mondiale….

Attention, je n’ai pas dit que l’Ukraine pourrait devenir un de nos ennemis, cependant, je pense qu’il faut toujours réfléchir avant de se lancer tête baissée dans un projet qui peut un jour, déstabiliser complètement le faible équilibre de notre monde !

LE RÊVE !

Je rêve fréquemment !

Comme beaucoup de gens, je rêve souvent…

Souvent mes posts ont une relation directe avec certains sujets de mes rêves…..ou bien il est possible que ce soit l’inverse ….

Est-ce que penser est rêver ou bien rêve-t-on qu’on pense ? Peut-on penser en rêvant ?

J’ai souvent eu l’impression que je faisais le même rêve, je crois que cela doit arriver à beaucoup de personnes… alors pour en être sûr, puisque souvent il était impossible de m’en souvenir, je me suis mis à noter le sujet de mes rêves chaque fois qu’il était possible de le faire et j’ai dû me rendre à l’évidence….. certains étaient récurrents.

Souvent une même action se passait à des époques différentes, souvent ils se continuaient et je reconnaissais quelquefois les personnages qui m’entouraient.

J’ai plusieurs fois rêvé de ma naissance…une pièce étrange, toute blanche, des personnes masquées, des appareils inconnus, des bruits bizarres comme des ronronnements, des gens étranges dont je n’arrivais pas à reconnaitre les visages…et puis tout d’un coup, j’ouvrais les yeux… puis le silence reprenait le dessus et le noir masquait tout…..une sensation angoissante m’envahissait et me forçait presque à me réveiller pour me prouver que ce n’était qu’un rêve, tant tout semblait tellement étrangement réel.

Et puis, il m’est arrivé plusieurs fois de rêver de ma mort, c’était bref, seulement cette impression étrange de départ qui subsistait, j’étais attiré dans un trou, aspiré dans un gouffre, tout devenait trouble, aucune douleur, juste une odeur indéfinissable puis le même noir qui recouvrait tout et l’oubli venait rapidement effacer tous les repères d’un rêve précédent.

J’ai mis des années à me rappeler tous ces instants à faire remonter du plus profond de ma mémoire ces parties qui semblaient provenir d’une même histoire, ces fragments d’une sorte de puzzle dont la trame fut très difficile à reconstituer tant les morceaux semblaient au départ ne provenir que d’un nouveau rêve.

Petit à petit j’ai compris que ces rêves semblaient surgir d’un passé qui se débattait au fond de ma mémoire comme pour me signaler qu’ils tentaient de me parler.

Ces gens que je semblais connaitre m’intriguaient fortement, une fois j’ai même pensé qu’ils n’étaient pas humains mais ce fut un rêve fugace ….

Je sais par expérience, vous avez tous dû le remarquer, qu’il n’y a aucune logique de temps et d’espace dans les rêves, une action peut se passer dans un lieu avec des gens qui sont aujourd’hui morts, mais que vous avez très bien connus et se terminer dans un délire total avec des silhouettes qui vous déboussolent puisque provenant de films que vous avez sûrement vus et qui se mêlent à des amis oubliés dans des endroits totalement improbables et même irréels.

Une fois, je crois même que j’ai vu dieu. Une personne étrange, qui ressemblait à un cosmonaute, me parlait doucement en me rassurant tout en trafiquant dans ma poitrine…des fils ou des tubes en sortaient, des lumières clignotaient, aucune douleur, je ne dormais plus mais je n’étais pas réveillé, des souvenirs envahissaient ma tête qui semblait prête à éclater, des autres personnages accoutrés de la même manière s’occupaient autour de cadrans et d’appareils inconnus desquels sortaient d’étranges sons qui resonnaient dans mon corps en me procurant des sensations bizarres, j’essayais de me persuader que je rêvais pour tenter d’expliquer ce que je ne comprenais plus et j’avais le sentiment d’être sûr qu’il ne servirait à rien de tenter de me réveiller car je crois que je l’étais !

Je me demandais si ce que j’appelais rêver n’étais pas vivre et si mes rêves n’étaient pas la réalité jusqu’à ce moment où toutes les lumières s’éteignirent brutalement et qu’en ouvrant les yeux ce qui semblait quelques seconde plus tard, je me retrouve dans une autre salle toute blanche, avec d’autres personnes autour de moi, qui me semblaient cette fois inconnues et que quelqu’un s’approche de moi en m’indiquant que j’étais un garçon  mais avec la terrible certitude que je ne pouvais plus parler, enfin, que je ne savais pas……ou pas encore …..

Le rêve est-il le résultat d’un souvenir enfoui et effacé, un fantasme, une fiction totale, ou même un cauchemar ?

LE MONDE !

Une histoire du monde revisitée !

La terre venait d’être créée et il se reposait tranquillement fier de son travail.

Il avait quitté son monde pour développer son idée, à la recherche d’un endroit tranquille pour se ressourcer afin d’étudier un moyen de recommencer et peut-être de terminer le travail auquel ses anciens s’était attelés sans jamais n’avoir pu réussir.

Parti dans l’immensité de l’univers, avec la permission de siens, il faisait un peu figure de rêveur, pourtant sa civilisation en était à un stade très avancé depuis les nombreuses années de la galaxie omicron de l’oméga du cygne…

On peut dire qu’il n’était pas très différent de nous sur le plan physique mais de nombreuses qualités dans d’autres domaines défiaient nos compétences et notre entendement. Enfin, ‘différent’ est un euphémisme, lorsqu’on sait que nous sommes sur la même branche que le singe.

Alors il se mit à travailler pour créer un être qui pouvait lui ressembler et au bout de quelques-unes de ses années son résultat lui plut.

La planète choisie ressemblait presque à la sienne, avec l’aide de ses instruments et de ses capacités, il avait également recréé une vie animale et végétale semblables à celles de son origine pour servir d’accompagnement et de décorum à la vie journalière de sa création.

Il pensa que pour commencer cette nouvelle aventure il valait mieux ajouter une compagne à son être en vue d’espérer la continuité de cette espèce comme ses lointains ancêtres l’avaient fait, même si cette pratique avait été abandonnée par les siens depuis de nombreux soleils et même aussi si sur sa planète les humains faisaient toujours figure d’humanoïdes imparfaits ayant tout juste dépassés certains animaux sur le plan intellectuel et qu’ils les considéraient comme des fossiles animés, des balbutiements embryonnaires de la nature, bref des ébauches sans utilité rapidement abandonnées pour leur absence d’intelligence.

Après avoir tout vérifié il pensa qu’il fallait laisser quelques années de liberté à cette espèce avant d’intervenir en quoique ce soit et il quitta cette terre en jachère, en pensant y revenir dans quelques siècles.

De longs siècles passèrent en effet et il revint plusieurs fois pour voir si ses travaux sur cette espèce portaient leurs fruits, puisqu’il avait procédé à des améliorations conséquentes sur le système comportemental de ses cobayes en espérant que certaines glandes du cortex cérébral allaient profiter de ce traitement. Par les mêmes occasions il apportait régulièrement à ses créations de nouvelles inventions pour accélérer leur progression et il créa même des besoins d’aspirations religieuses pour les rassurer, puis il repartit pour les laisser digérer et intégrer ces nouveautés…on a toujours besoin d’un peu de féérie et d’ésotérisme….histoire de se raccrocher à quelque chose de super naturel lorsqu’on perd confiance….

Il avait dû suspendre quelques visites car souvent les humains réglaient leurs comptes avec des armes de plus en plus destructrices, la violence prenant toujours le pas sur la discussion lorsque le cerveau est limité, mais il avait tout de même pu constater l’augmentation des glandes implantées et il s’était interrogé pour savoir s’il n’y avait pas un lien entre la peur de mourir et l’espérance apportée par les religions et il faut le dire un instinct de survie qui activait leurs prédominances à la violence face à ce qui est inconnu.

Ces fameuses glandes secrétaient un liquide spécial totalement inoffensif pour l’espèce humaine mais qui lui donnait de sérieuses informations absolument importantes pour ses recherches.  Il constata d’ailleurs, ce qui conforta ses hypothèses, que la pratique des religions et même le malheur inhérent aux guerres avaient un effet direct sur leur évolution, ces glandes devenaient même beaucoup plus productrices de la fameuse molécule recherchée….

Après avoir effectué et vérifié tous les résultats de ses analyses il se dit que ses recherches pouvaient se solder par un succès monumental et qu’il allait acquérir la gloire sur sa planète natale.

Rentré chez lui il expliqua en détail toutes ses découvertes aux savants de sa galaxie qui comprirent immédiatement l’exploitation et les applications qui pouvaient en être extraite.

Leur longévité était due, comme presque tous leurs pouvoirs, à une enzyme particulière qui justement se trouvait en grandes quantités dans les glandes fabriquées par le cortex des humains et qui étaient proportionnelles à la charge émotionnelle apportée par les stimuli religieux appelé la foi par ces mêmes anthropoïdes. La relation entre la violence, la peur et la religion et donc la foi, devenait une évidence flagrante.

Il ne restait plus à ces créateurs qu’à augmenter le nombre des cobayes, enfin, des humains, en les faisant se reproduire au besoin dans d’autres planètes, d’autres univers et même à accroitre leur nombre dans leurs sortes de zoo où ils étaient exhibés comme des près-humains légèrement supérieurs à leurs autres animaux et donc d’obtenir des gisements inépuisables de leur élixir d’éternité en les confortant dans la recherche de la foi jusqu’à la surdose et même jusqu’au fanatisme.

Certains savants émirent même l’idée d’influencer la pratique des religions aux moyens d’humanoïdes transformés en prophètes ou magiciens qui pouvaient ainsi endoctriner les humains en leur montrant que la sainteté leur donnait ces pouvoirs.

Cette glande appelé ‘pistis’ dans leur jargon médical fut donc prélevée systématiquement sur tous les humains qui furent donc élevés en batteries à fortes doses de croyances pour perpétuer leur race et ainsi leur procurer la vie éternelle, et notre voyageur fut considéré comme un dieu dans tout l’univers connu !