Archives pour la catégorie Humour

SAINTES !

Saintes érotiques !

Hier c’était la sainte Catherine, aujourd’hui c’est la sainte Delphine …

Heureusement qu’il nous reste encore ça, le 27 août, c’est loin !

EXPLICATION !

Explication logique sur le confinement et le déconfinement !

C’est simple …un jour on nous fait avancer et le lendemain on nous dit de reculer.

Une maille à l’endroit et une à l’envers, c’est la politique tricotée ..

Il y a beaucoup d’explications, le seul problème c’est qu’ils sont les seuls à les comprendre . 

C’est sûr, ils vont nous faire un pull pour la noël !

JOUR VINGT-QUATRE BIS ET PRECISION !

Précision importante !

Je viens de lire, au sujet du covid, je ne sais pas si en ce moment, on peut parler d’autre chose, mais je vais me concocter une autorisation écrite, et cocher la bonne case d’utilité personnelle, avec la date et celle de la naissance de ma grand-mère qui avait voyagé en Italie, mais n’avait pas attrapé la grippe espagnole, même si certains disaient qu’elle était un peu frivole, mais oui, je vous ai déjà parlé d’elle, elle me disait toujours « Eh bé, il est pas belle la vie, ça non alors », mais je m’égare, quoique à cette époque les trains étaient rares, c’était pendant la guerre et ils faisaient le voyage à pieds, comme disaient les parisiens qui croyaient qu’en province on n’avait même pas l’eau courante, je déconne, mais il fallait la rattraper, l’eau, ce matin, je suis de bonne humeur, c’est à cause du repas à la Tour…. d’Argent que si ça continue, bientôt il ne va plus en rester..d’argent, donc je vous disais plus haut que J.Castex, le premier ministre avait confirmé l’horizon d’une réouverture autour du premier décembre, des commerces, mais pas des restaurants et des bars, en maintenant toutefois un élément de conditionnalité…..et qu’on s’orientait donc vers un déconfinement progressif.

Merde un mec qui ne sait plus où il est et qui s’oriente….. ça c’est efficace ……..

Putain, plus précis tu meurs et plus vague c’est impossible, les vagues successives leur montent à la tête…..

Vers le 1er décembre et autour, qu’est ce que cela peut bien vouloir dire ?

Le 30 novembre, c’est trop tôt et le 2 décembre c’est trop tard, alors il doit vouloir parler du matin de bonne heure ou tard le soir, quant à l’horizon, c’est ce qui est au loin, mais si tu avances l’horizon se recule alors je pense que le ministre nous ……enfin, nous sommes toujours dans un élément, mais lequel, d’imprécision totale, c’est un conditionnel d’ambiguïté aléatoire, un janotisme délirant, enfin, si je me couche tôt ce soir demain matin de bonne heure en allant au boulot à 11h du soir, je crois que je vais manger une banana split, surtout s’il pleut !

Toutes ces précisions sont très importantes surtout si on reste dans les vagues ambiantes , je crois que je vais m’acheter un imper …..

Allez, banana split pour tout le monde, c’est moi qui régale !

 

JOUR DIX SEPT BIS ET LE JEÛNE !

J’ai rompu mon jeûne !

Il fallait ce cela arrive, je n’ai pas pu résister à la tentation…désolé.

Mes chers amis, et aussi les Albert dont c’est la fête en ce dimanche, on ne trouve que peu de trace du jeûne dans l’ancien testament, excepté une brève allusion dans le pentateuque, et encore moins dans le nouveau, ce n’est que beaucoup plus tard qu’un certain Johnny va en devenir l’idole, mais comme le disait Mathieu, il ne faut pas prendre un air triste comme les hypocrites etc, etc……vous avez tous lu, bien entendu, ces versets du chapitre six….mais là n’est pas le sujet de cette homélie dominicale, jour férié ….. putain, en ce moment il faudrait compter les autres, amis restaurateurs et autres commerçants, je suis de tout cœur avec vous…

Le jeûne est aujourd’hui devenu une pratique presque médicale bobotisée. Mais je signale que je m’en fous totalement, et que c’est seulement à cause de ce putain de virus que j’ai été pratiquement forcé de m’y astreindre.

Comme je vous laid dit, je me trouve éloigné de plus de mille mètres du commerce le plus proche et je veux respecter les consignes de la survie des autres, même en mettant la mienne en péril, et donc, j’ai survécu d’expédients apportés par les quelques fidèles qui me connaissent et qui me donnent du pain dur et d’autres produits indispensables comme le PQ et les cigarettes ou le vin. Bon, en mangeant peu, le transit intestinal s’en trouve assez réduit et donc j’ai assez de provisions pour tenir jusqu’à la prochaine vague, quant au reste ma conduite exemplaire et ma religion personnelle m’interdisent de toucher aux drogues et même si je tousse ce n’est pas à cause de la fumée .

Cependant, hier matin, à l’heure où le soleil lâche ses premiers rayons sur mes fèves qui poussent, à se sujet la récolte se fera l’année prochaine, heureusement que j’ai beaucoup de pain, une fidèle plus motivée que les autres, m’a apporté l’objet de mon désir dont des mois de frustration m’avaient non seulement privé mais également fait oublier la forme.

Je suis resté, seul, un long moment à contempler cette chose que j’avais presque oubliée. Je me suis posé des questions métaphysiques, très importantes en ce moment, comme celle de me demander pourquoi la télé nous poussait vers la neurasthénie en nous balançant des sujets débiles entrecoupés d’annonces pessimistes de pubs à nous rendre hypocondriaques ou d’autres issues de personnalités médicales venues nous prédire des catastrophes apocalyptiques à nous plonger dans une profonde dépression, et j’ai même envisagé, oh quelques instants seulement, juste pendant quelques secondes d’égarement, de détourner le regard de cette tentation qui mettait en jeu, non seulement ma volonté vacillante, mais également mon jeûne purificateur, et puis, je ne suis qu’un humain, et je crois qu’une pulsion plus forte que les autres a eu raison de mes résolutions.

Putain, c’est bon, même sans chantilly, même sans glace, j’ai aussi failli ne pas la déshabiller…….

Il y a des moments, où en rompant mon jeûne, je pourrais presque croire en dieu !

JOUR QUATORZE BIS ET UN AUTRE MONDE !

J’ai rêvé d’un autre monde !

J’ai rêvé d’un monde sans confinement, d’un monde dans lequel tout serait comme avant, pas de covid, les bars et les restaurants ouverts, et sur les terrasses bondées, des gens continueraient de vivre normalement sans se soucier d’une menace qui curieusement s’arrêterait à ses portes……

Oui mais cet autre monde existe….

D’ailleurs il n’est pas loin de chez moi.

Au bord de la mare nostrum, coincé entre deux pays qui voient le virus attaquer la société, un minuscule état d’opérette, paradis fiscal officialisé, a du trouver une parade pour ne rien changer à son train de vie, et en y réfléchissant une solution est évidente, le vaccin est déjà en liberté.

Un vaccin naturel protège sa société. Le fric et le luxe se foutent des problèmes planétaires, car sur ce rocher, un autre monde continue comme si rien n’était, peut-être les pipoles sont protégés naturellement par ces gris-gris immunitaires….

Bien sûr, je déconne, mais comme c’est étrange, ce silence radio…… Là-bas le virus est en principe ôté !