Archives pour la catégorie La vie

LES RESTOS !

On parle beaucoup des restos, alors qu’ils ne devraient même plus exister !

Tous les ans, à Cannes, il y a une manifestation regroupant toutes les associations de la ville. On y trouve, pelle mêle, les adorateurs d’un dieu inconnu, les fanatiques des cartomanciennes, la généalogie, les passionnés de costumes folkloriques, les groupes musicaux, tous les clubs sportifs et les adeptes de nouvelles techniques de défense, et dans un coin, les restos du cœur.

Les visiteurs déambulent dans les allées, s’arrêtent, questionnent, recherchent l’association dont ils connaissent quelques amis ou connaissances, ou passent le temps….comme dans un centre commercial.

Ah…… les restos !

J’ai toujours voulu aider, me rendre utile et puis j’aimais Coluche..

Ah, mais malheureusement je n’ai pas de temps de libre…

Ah, oui, j’ai le lundi de 2h à 2h30 ou une demi-heure le jeudi matin….

Ah, mais j’ai mal au dos, c’est affreux….

Ah, mais je ne peux pas me libérer le matin….

Ou alors, tout va bien, c’est fantastique, c’est beau, mais ils viennent une fois au centre, et puis……..

Mais ceci n’est pas une particularité cannoise, ailleurs, c’est pareil.

Oui, les restos manquent de bras et de bonne volonté !

Alors il y a ceux qui sont à la retraite, et qui fatiguent, et surtout, il y a un manque de bénévoles à qui on demande toujours plus  !

EN SOMME !

Qui sommes nous ?

On parle du néant et de l’infini.

On dit qu’avant, c’était le néant.

Le néant marque le rien, la non existence, ce qui n’a pas d’essence.

Nous sommes nés avec le début, au commencement, l’avènement de l’homme.

Alors, ou l’infini a toujours existé, et donc le commencement est problématique, il ne correspond qu’à nous, ou bien il a toujours été, de par sa définition, et alors le néant n’existe pas.

Mais on parle aussi d’infini.

Cependant, l’infini, par hypothèse, ne peut pas avoir de debut, ni de fin.

On peut donc dire que si l’infini existe, il ne laisse aucune place au néant.

Mais, entre le néant et l’infini, il y a la place pour le tout !

Nous faisons partie de ce tout.

Le néant est le rien, et le tout est l’infini.

Dans l’infini, le néant n’existe pas, car dans l’infini il n’y a pas de place pour le rien.

Mais le néant est aussi également infini.

Donc, nous ne sommes rien !

DE LA SOCIÉTÉ !

Changements de notre société !

Hier au soir, nous sommes allés au restaurant avec des amis venus de pays lointains.

En entrant, immédiatement, une constatation, il y avait beaucoup plus de femmes que d’hommes. Étrange, pensais-je, jusqu’au moment où je réalisais que nous étions un mardi, et que la majorité des hommes étaient restés à la maison pour regarder un match de foot .

Mais quel ne fut pas mon désarrois, en remarquant qu’après le premier plat, la table se trouva fort dégarnie…… il faisait doux, en ce mois de novembre, les fumeuses avaient déserté les agapes pour en griller une à l’extérieur et les autres convives entraînaient leurs doigts agiles et frénétiques sur des tablettes ou autres portables pour compenser sans doute l’absence de mégots interdits .

La société change à vue de nez, entre ceux qui fument et ceux qui tweetent, cruel dilemme pour ceux qui font les deux .

Souvent ceux qui tweetent restent à table en ignorant les autres convives qui ne sont que des cons, quant aux autres qui fument, ils sont incapables de la moindre concession et laissent leurs hôtes pour aller sacrifier à leur drogue qui les isole encore plus de ceux qui ont fait de leur bécane le dieu de leur intolérance .

Notre société change, nous ne parlons que de communication, mais nous nous confinons dans notre bulle, la société change…….enfin, elle se dissout !

NOUVEAU !

C’est nouveau, ça vient de sortir !

Lorsqu’on regarde la composition et la provenance des aliments sur les rayons de nos grandes surfaces, nous sommes effarés de constater que toutes les explications sont absolument incompréhensibles pour une personne normalement constituée, enfin je parle pour moi, un citoyen lambda, allergique à toutes ces mentions indéchiffrables, sans avoir un bac plus douze, ou un master d’araméen, je suis désolé je n’ai fait que grec et hébreux, alors maintenant vient de sortir une sorte de décodeur pour nous faciliter la vie, enfin en principe.

Un nouveau gadget…… connecté….bien sûr, capable de lire l’amphigouri voulu pour nous tromper, mais qui me fait rigoler de par son ambiguïté. Il donne des notes pour évaluer la qualité du produit présenté, avec une couleur pour étalonner sa qualité. Il indique par exemple que le produit comporte bien ce dont il est supposé contenir…… cela peut paraître incroyable, mais il n’est pas toujours garanti, par exemple, que le miel provienne des abeilles et vous savez tous que l’arôme banane des yaourts n’est pas naturel, et puis nous avons déjà vu pire question authenticité…..je ne vais pas m’étendre sur toutes les tromperies justement exploitées par toutes les informations cabalistiques qui inondent l’emballage des produits. Continuer la lecture de NOUVEAU ! 

L’ÉTERNITÉ !

L’éternité…….pourquoi ?

Putain, heureusement que notre vie finit.

Putain, une éternité avec Alzheimer, à ne se rappeler de rien, toujours et toujours, que tu ne peux même pas te demander si tu vis encore, merde, une éternité à te lever chaque matin en ayant mal à un nouvel endroit, une éternité à te voir vieillir de plus en plus, chaque siècle, des siècles qui filent comme des millénaires où tu ne te rappelles même plus du prénom de tes premiers enfants, une éternité à se farcir des nouveaux présidents qui vont te raconter les mêmes sornettes que les premiers dont tu as oubliés les noms, une éternité à écouter les jérémiades de ceux qui n’ont pas connus ce qui était avant eux et les conneries des plus vieux que toi ….une éternité à attendre ce qui n’arrivera jamais, une éternité à voir souffrir ceux que tu aimes et qui se désagrègent lentement, comme toi, une éternité à te faire du souci pour des générations de petits enfants qui ne te connaîtront même pas, une éternité à voir la technologie prendre le pas sur les sentiments, la merde sur la nourriture, une éternité à travailler pour attendre des vacances hypothétiques, une éternité à entendre les gémissements de ceux qui souffrent, une éternité à ne plus rien espérer…….putain quel supplice !

L’éternité, je ne sais pas ce que cela veut dire, mais ça fait peur, comme un trou sans fin où tu ne sais pas si tu montes ou si tu descends . 

Et si justement la vie éternelle c’était l’enfer ?

 

LA QUALITÉ OU LE PRIX !

A priori, la qualité devrait l’emporter, mais….

Mais lorsque le prix de la qualité dépasse celui du pouvoir d’achat …

La qualité, oui, pour ceux qui en ont les moyens , les autres regardent leur porte-monnaie avant tout.

Cependant la qualité ne peut être appréciée à sa juste valeur que par ceux qui ont justement la culture du goût….et la possibilité de la payer.

Cette culture du goût existe-t-elle encore aujourd’hui ?

J’en doute.

Enfin, cela dépend des milieux.

Ceci est juste une constatation, longtemps j’ai pensé que la qualité, la fraîcheur, allaient toujours être reconnues et appréciées, mais il faut l’avouer, ces valeurs se sont diluées dans l’immensité des trafics alimentaires alimentés, c’est drôle, par l’appât du gain. Continuer la lecture de LA QUALITÉ OU LE PRIX !