Archives pour la catégorie La vie

MARABOUTS, GUÉRISSEURS, MÉDIUMS ET VOYANTS !


Spiritualité, ésotérisme et marabouts !

Les ficelles de la téléréalité ……

Un dimanche en soirée, peu importe la date, la présentatrice, meneuse de revue du JTéléréalité, semblait s’offusquer de la présence de nombreux marabouts sur la toile et en déduisait qu’ils grugeaient des personnes trop confiantes….un autre marronnier d’été ….

Mais c’est bien cet écran qui passe ces annonces, avec de la pub pour de l’astrologie, des religions, des voyants patentés, des marabouts de ficelle, de la spiritualité low cost, de l’ésotérisme frelaté ou de l’occultisme revisité….

Mais l’homme est avide de magie, d’occultisme et autres niaiseries qui lui permettent d’espérer, de rêver ou de se faire gruger….souvent en même temps, remarquez, en y pensant c’est la même chose avec les paris pour les courses, pour les jeux de cartes ou de dadas…….

Je pense que ce sont surtout les gogos qui sont à plaindre. Continuer la lecture de MARABOUTS, GUÉRISSEURS, MÉDIUMS ET VOYANTS ! 

DES ANIMAUX ET DU TEMPS  !

Des animaux et des hommes !

Nous ne sommes sur terre que pour la reproduction et pour perpétuer la race humaine .

Nul besoin de chercher de solutions ésotériques ou religieuses, la terre, comme la nature a horreur du vide et elle s’efforce de découvrir depuis le début de son existence, une espèce plus évoluée que les autres qui va dominer la vie et préserver la sienne, en ce sens, elle explore toutes les possibilités des êtres qui la peuplent et se partagent son sol.

Les êtres s’adaptent aux changements climatiques, se transforment pour s’accoutumer aux nouvelles conditions des possibilités de vie.

Pour poursuivre son existence l’homme va devoir changer s’il ne veut pas disparaître. Continuer la lecture de DES ANIMAUX ET DU TEMPS  ! 

L’ASSISTANAT  !


Le début de l’assistanat !

Dans une autre vie, lorsque je travaillais dans la restauration, déjà, un signe, je m’occupais aussi du personnel. Dès que l’été montrait le bout de ses parasols, souvent aux vacances de pâques, le classique début de la saison estivale, il fallait engager du personnel pour pouvoir satisfaire un nombre plus important de clients.

C’était encore une période où trouver du travail était chose facile et où les jeunes étaient encore assez vaillants pour envisager de passer leurs vacances autrement qu’à se plaindre d’être trop fatigués ou d’avoir trop chaud, bref, de glander en regardant pousser leur barbe, à compter les poils de leur sexe, ou même à rien foutre comme aujourd’hui où travailler pour un patron est considéré comme de l’exploitation. D’ailleurs, il fallait rapidement se décider pour se faire engager pour la saison car souvent les places étaient déjà réservées d’une année sur l’autre. Je crois que, aujourd’hui, beaucoup de jeune ne pensent qu’à leur gueule, disent que la vie est courte et veulent profiter…enfin, sous entendu….. de l’aide de leurs parents….qui sont leur roue de secours, alors que nous n’avions même pas de voiture……..

Alors le bouche à oreille était plus efficace que les annonces de presse et des jeunes se présentaient chaque jour pour, le plus souvent, vouloir se payer un engin motorisé, enfin, un cyclo. Continuer la lecture de L’ASSISTANAT  ! 

ALTRUISME !


 Fausse apparence  et ultime décision !

L’autre jour, c’était un mardi, je me promenais sur l’avenue, il faisait beau, j’avais même envie de chanter, mais je refrénais cette tentation car j’approchais d’une église, c’est vrai, je ne suis pas un fan de jojo et le parvis d’une église, fut-il celui de la Madeleine, n’éveille en moi aucune attirance pour la chansonnette, mais ce qui attira mon attention fut le peu de monde qui en sortait .

Les employés des pompes funèbres devaient être plus nombreux que les spectateurs venus peut-être en curieux, quelques fleurs n’arrivaient même pas à cacher la tristesse de cette caisse en bois foncé qui avait plus l’air d’une poubelle que d’un cercueil. Je cherchais machinalement à reconnaître des membres de cette famille inconnue et même à repérer quelques signes de tristesse sur les visages.

On aurait dit des touristes égarés cherchant leur chemin et obligés de suivre un guide en voiture noire. Alors je pensais en moi-même que cette personne ne devait pas avoir beaucoup d’amis, ou peu de famille et qu’il était triste de finir ainsi sa vie avec si peu d’accompagnateurs pour le dernier covoiturage sur le quai du dernier voyage.

Et puis, en y réfléchissant, je me suis dit que c’était ça la vie. Continuer la lecture de ALTRUISME ! 

MYSTIQUE !


Je suis un mystique !

Contrairement à ce que vous pouvez penser, je suis un tourmenté. Si, si…..

Bon, aucun rapport avec la religion, uniquement une question de mystère, d’initiation et d’enseignement. Je n’ai pas besoin d’un dieu pour diriger ma vie…..

Le symbolisme est une des pièces maîtresses de la réflexion et de la philosophie.

Donc des siècles de réflexion, sans toutefois ne nous apporter aucune réponse satisfaisante, nous ont serinés avec ces questions essentielles : qui sommes nous, d’où venons nous, et où allons nous.

En relisant tous les écrits de mon maître Y.G, j’ai abandonné toutes ces suppositions pour ne me focaliser que sur la seule interrogation principale , et à mes yeux capitale : pourquoi !

J’ai étudié la cabale, les religions du livre, je me suis penché sur des philosophies orientales, j’ai dévoré les hermétiques, j’ai compulsé les philosophes grecs, j’ai appartenu à des sociétés secrètes, mais j’ai réfuté une à une toutes ces voies vers la ‘vérité’, pour comprendre que finalement seul le chemin et la manière de le parcourir étaient important !

Nous ne savons rien de la vie, de ce passage inévitable entre la naissance et la mort. Nous croyons à une éternité promise ou espérée, une sorte de récompense…ou pas, et toute notre vie se passe dans le doute .

J’en reviens au symbolise qui peut être une clef universelle pour ouvrir beaucoup de portes .

Avant d’être un papillon, la chenille se transforme en chrysalide ou cocon.

Pourtant c’est au sommet de sa transformation, lorsqu’il se croit l’égal des dieux, que dans un péché d’orgueil, il va se brûler à la lumière qui l’attire !

PARTIR !


Partir….. brutalement !

Il y a ceux qui meurent d’un coup, on dit qu’ils ont vécu leur passion jusqu’au bout, ils laissent des regrets, une femme accablée et une famille dans l’affliction, une mort peut-être égoïste, sans penser aux autres, et ceux qui meurent lentement, chaque jour, et même qui ne vivent pas, mais tentent de subsister, sans avoir le temps d’avoir une passion, sans philosophie, il est difficile de penser à la métaphysique le ventre creux, et dont personne ne va se soucier, parce qu’on ne les voit pas, parce qu’on ne les entend pas, parce qu’ils dérangent peut-être parce qu’ils donnent mauvaise conscience à ceux dont la vie est de paraître pour se donner l’illusion d’être !

LA VIE !

La vie….. cette chose insignifiante !

La vie n’est rien, une erreur de la nature…

Juste un petit moment perdu dans l’immensité du néant, le néant d’avant et celui d’après….

La vie est la préparation à la mort qui est la principale partie de la vie !

Tout ce texte est tiré du cinquième tome de la saga ‘Je me demande ce que je fous là’    d’Yves Goringhel.

DES FLEURS….. DES FLEURS !


Des fleurs et des pleurs !

Je vous en avais déjà parlé…..

Les fleurs poussent au pied des pleurs et les souvenirs fleurissent là où ne pousse que le malheur …. 

On fleurit les murs et les bordures, ça évite d’aller au cimetière, je me demande d’ailleurs pourquoi, mais c’est une autre question, on fleurit donc le trottoir ou le parapet ou même l’arbre qui inconsciemment s’est jeté sur la voiture ou le véhicule qui n’a pas pu les éviter, c’est vrai que c’est dangereux comme le mobilier urbain, même qu’on devrait raser tous les arbres qui poussent de chaque côté des routes exprès pour nous emmerder….

Mais il y a quelques temps j’ai eu la surprise de voir disposés au milieu des restes de fleurs fanées, quelques pots de muguet porte-bonheur……ironie sans doute ….

Pour souhaiter un bonheur éternel à celui ou celle qui venait de passer de la vie à trépas à cause d’un platane qui n’avait pas respecté le code de la route……

Mais putain, du muguet porte-bonheur…pour le dernier voyage…..quel manque de tact, il fallait rajouter une médaille de saint Christophe…….humour !