ECLAIRAGES !

Quelques éclairages bibliques !

Tout d’abord la bible est assez énigmatique, enfin, ce n’est qu’un roman, mais la faute de certains est justement de l’avoir considérée comme un livre d’histoire. C’est un bouquin écrit sous forme de paraboles et d’images en usant de symbolismes primaires, pour tenter de faire comprendre à des béotiens quelques idées et vérités plus profondes qu’ils ne pourraient pas saisir avec des termes plus techniques. Il ne faut donc rien prendre au pied de la lettre comme le font les intégristes ou les fanatiques des principales religions, dites du livre, puisqu’elles puisent toutes dans la même source et qui ensuite, pour se justifier, se sont proclamées religions avérées, c’est à dire issues de la parole divine, et qui n’avaient plus qu’à appeler dédaigneusement sectes les autres tendances, souvent plus anciennes, pour renforcer le pouvoir qu’elles s’étaient donné.

Souvent beaucoup de ces fondamentalistes ignorent totalement les bases de la religion et n’écoutent que les prêchi-prêcha d’exaltés qui prônent l’application strictes de paroles qu’ils ne comprennent pas et dont ils n’adaptent pas le fond aux réalités de la vie .

Le deuxième côté de l’ouvrage, souvent méconnu, ou ignoré, est qu’il représente une compilation de tous les mouvements de pensés mystiques parvenus de pays lointains comme par exemple de l’Inde et la Chine, et bien sûr antérieur à la nouvelle religion. Tout fut soigneusement arrangé pour en effacer les traces puisqu’il ne devait y avoir qu’un seul dieu, le nouveau testament et ensuite l’église continuèrent à détruire tout ce qui pouvait faire référence à une autre confession en remplaçant systématiquement toutes les fêtes et les monuments, et même les écrits présocratiques nommées dédaigneusement païens et idolâtres par d’autres qui glorifiaient leur dieu.

Donc, le couple fut chassé du paradis et dut s’acclimater aux nouvelles conditions très difficiles. On connaît l’histoire de Caïn qui tua Abel, cependant lorsqu’il fut chassé, encore une fois ‘de la face de la terre’ …….aucune explication sur les lieux n’est donnée par la Genèse, mais la suite donne pourtant quelques commentaires, il alla habiter au pays de Nod à l’orient de l’Éden, ce qui sous entend que d’autres humains peuplaient la terre, d’ailleurs il fonda une famille sans doute en s’unissant avec des femmes locales mais la bible reste dans le vague ……

Puis il y a le troisième fils du couple, souvent passé sous silence : Seth l’oublié  …on se demande pourquoi. Ensuite il est écrit qu’Adam eut encore ne nombreux enfants puisqu’il vécut environ 930 ans…..là, il n’existe aucun autre commentaire.

Cependant de nombreux passages sont incompréhensibles, et même troublants, tout au moins pour moi et ce fut le début des doutes qui s’immiscèrent dans mon esprit et me firent tout reconsidérer avec suspicion lorsque j’étais au séminaire.

« Lorsque dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de dieu. Il les créa homme et femme. » Bon, la traduction est sans doute approximative, mais c’est en quelque sorte le mythe de l’androgyne selon Platon….intéressant pour ceux qui sont curieux.

Avant l’exil, les hommes commencèrent à se multiplier, et on parle des fils de dieu qui trouvèrent que les filles des hommes étaient à leur goût, ce qui implique de nouveau, que d’autres humains se trouvaient sur la terre, en effet, plus loin, « Les géants étaient sur la terre, et lorsque les fils de dieu s’unirent aux filles des hommes elles engendrèrent des enfants qui furent les héros des temps anciens… » Nous ne sommes plus très loin de la mythologie grecque ….mais on peut supposer que le créateur a posé ses ‘œuvres’ dans un monde qui existait déjà ou tout au moins qui était déjà peuplé, ce qui sous entendrait qu’il n’a pas tout crée….même si les ‘fils des hommes’ ressemblaient ‘aux fils de dieu’, mais c’est une autre histoire…..

Je ne voudrais pas faire un cours sur la religion, mais simplement montrer, rapidement, que rien n’est simple et qu’il ne faut surtout pas prendre ce texte au mot à mot comme le font beaucoup de personnes qui ne remettent pas toutes ces histoires intemporelles dans un contexte actuel puisque visiblement la bible fut écrite sur plusieurs siècles sans doute par plusieurs personnages. Je pense entre autres aux mystificateurs témoins de Jéhovah …..et à beaucoup d’autres béotiens…..

Un dernier exemple pour montre que tout n’est qu’une compilation d’ouvrages anciens, un pillage des œuvres du passés remises au goût du jour pour écrire la bible, j’en ai souvent parlé, il suffit de lire l’épopée de Gilgamesh, une des œuvres les plus anciennes de l’humanité, écrite en Mésopotamie entre le XVIIIe et le XVIIe siècle avant J C, et de son récit du déluge… assez troublant …

Je rappelle que la bible a été écrite entre le VIIIe et le IIe siècle avant J-C pour l’ancien testament et vers la fin du premier et le début du deuxième siècle après J-C pour le nouveau !

Une réflexion au sujet de « ECLAIRAGES ! »

  1. Ta revisitation de la bible est fort intéressante, notamment parce que tu mets des évidences sur la table : et Dieu créa l’homme… Pourquoi l’avoir créé puisque, apparemment, les hommes existaient déjà ? Peut-être s’agissait-il d’hybrides… Tout est possible… En bref, tu décortiques jusque dans le détail les présupposés inclus de manière quasi invisible dans ce livre (écrit par qui ?). Tu remets en cause la véracité de ces récits à cause des invraisemblances dont les différents chapitres sont remplis. Une manière comme une autre de remettre en cause l’idée de l’existence d’un dieu créateur de toutes choses. Je comprends que ton passage au séminaire (tu étais alors sous influence de ce qui t’avait été enseigné pendant tes années de jeunesse) ait pu te faire douter. Et donc de rejeter ce que tu prenais pour vérité à rebours de ton éducation. Je n’ai jamais intégré de séminaire, je subissais ce qui m’était enseigné, mais très vite, j’ai émis des doutes et abandonné toute pratique. Je ne m’en porte pas plus mal.

Laisser un commentaire