LA VERITE !

Doit-on dire la vérité ?

Peut-on dire la vérité ?

Qu’est ce que la vérité ?

 

 

 

Un jeune homme était passionné de philosophie et il cherchait la vérité.

Pensant que la vérité pouvait se trouver dans la religion, il se mit à étudier tous les livres.

Un jour, il rencontra un sage qui lui conseilla d’aller de par le monde pour s’instruire de la sagesse des différentes religions et qu’au retour de ce pèlerinage, il serait peut-être proche de la réalité, et qu’il connaitrait la vérité.

Les dieux n’avaient plus de secret pour lui, il possédait toutes les croyances, connaissait toutes les sagesses, mais au fond de lui, il savait que ce n’était pas la vérité.

Les années passaient, ses cheveux tombaient et il cherchait toujours.

Il était même devenu moine dans un monastère isolé pour se consacrer à la méditation.

Après quelques temps passé dans la solitude de sa recherche, il rencontra un jour ce même sage qui lui avait recommandé de voyager.

_Maître, maître, je pense connaitre la vérité, puis-je vous la révéler ?

_Il est vrai que je t’ai demandé d’aller de par le monde, mais je ne suis pas assez éclairé, ni érudit moi-même pour pouvoir en juger.

_ Alors, que dois je faire, maitre pour pouvoir savoir si je possède la vérité ?

_ Vois-tu cette montagne ?

_ Celle où la neige en couvre la cime ?

_ Oui mon fils. Monte jusqu’au sommet, là, tu trouveras un très sage qui lui pourra t’écouter et te dire si tu connais la vérité.

Notre moine parti aussitôt, traversa des plaines des rivières, gravit d’autres montagnes avant de se présenter devant ce piton qui semblait inaccessible.

Porté par sa foi il escalada des parois rocheuses verglacées et atteignit enfin cette crête enneigée.

Sortant d’une hutte de branchages un vieillard courbé vint à sa rencontre.

_Très grand maitre vénérable, je sais, je sais. Se mit-il à crier.

_Je connais la vérité, voulez vous l’entendre ?

_Calme toi, petit moine, calme toi !

_Tu veux me dire la vérité ? Tu connais la vérité ? Bien. Vois-tu cet arbre la haut ?

_Celui dont les branches surplombent le précipice et qui n’a presque plus de feuilles ?

_Oui, mon vénéré fils ! Et bien escalade le !

Le moine se mit à courir vers cet arbre et monta sur son tronc.

_Voilà, maitre, j’y suis ! Puis-je vous dire la vérité ?

_Va jusqu’au bout de cette branche et suspend toi par les mains.

_ Comme ça, grand maitre ? Puis-je vous dire la vérité ?

_ Non, attend, suspend-toi par les dents au dessus du vide, puisque tu connais la vérité.

Sûr de son fait le moine s’exécuta.

_ Bien, je vois que tu ne doutes pas, alors, maintenant, dis-moi la vérité !

 

 

Bonnes pâques!

6 réflexions au sujet de « LA VERITE ! »

  1. A propos de philosophie

    C’est quoi la philosophie ?
    A la fin du repas familial de Pâques, au moment du café, alors que les « petits » étaient sortis de table et jouaient dans le jardin, c’est la question qu’a posée l’aîné de nos petits-fils 14 ans et qques jours,à son oncle, l’aîné de nos garçons, agrégé de philosophie, le mieux placé pour lui répondre, et qui a choisi, en la résumant, la réponse que Kant avait lui-même donné à cette question

    Que puis-je savoir ?
    Que dois faire ?
    Que m’est-il permis d’espérer ?
    Qu’est-ce que l’homme ?

    Si le coeur vous dit de vous battre avec ça ???!!!

    Un petit bain, à 13° (Brrrrr !! pas moi) pour se rafraîchir les idées, chez on n’est pas frileux !!!

  2. La philo

    Ouh là ….Moi je vais me mettre au chouchen, j’ai l’impression que là bas, il y a un nid de philosophes…..A mon avis, ils dopent leurs neurones….

    Biz à toi petite Jeanne !

  3. Pour Bree ..

    Toi vent du sud .. moi vent d’ouest !
    Il n’y a pas que le chouchen et les cornemuses pour réveiller nos neurones , un bon « petit » vent d’ouest rien de tel contre la morosité, et vous mettre la tignasse en pétard , comme Zaza.
    Le cerveau ce n’est pas un sèche-linge, il faut s’en servir souvent pour qu’il continue de fonctionner !! je ne sais pas encore où j’ai pêché ça ?
    Il faut peut-être arrêter quand ça commence à fumer !
    Si je change de pseudo, je choisirai Chouchen !! Na ! Puisqu’on fait rien que de m’embêter avec ça !!
    Bisous.

  4. Il y a …

    …plusieurs vérités et pis c’est tout.
    Je viens de voir « La rafle », mon Dieu, que c’était beau et triste, si triste . Et Jean Reno, qu’est ce qu’il jouait bien et Shosanna Dreyfus qu’elle était belle dans sa petite tenue d’infirmière ! Ah non, je me trompe de film. Vive le cinéma !

Laisser un commentaire