LE TEMPS !

De mon temps !

Je suis sans doute un vieux croûton, mais de mon temps, il n’y a pas si longtemps d’ailleurs, lorsqu’on chantait la marseillaise, puisqu’on en connaissait les paroles, on ne se placardait pas la main sur le cœur, avec la bouche en cul de poule, comme les ricains, on se disait bonjour franchement en se serrant la main et non pas comme maintenant lorsqu’on se frotte les poings en prenant ce putain de virus comme un con qui serait resté dans la paume, ni en esquissant une courbette pour imiter les asiatiques, on mangeait les frites avec du sel et non pas tartinées de mayonnaise ou de ketchup, on ne se fringuait pas comme des moutons qui veulent tous porter la même fourrure estampillée par le même producteur, on ne se saoulait pas pour justifier l’excuse de s’amuser en agitant les bras, on n’allumait pas de briquet chaque fois que la musique devenait un slow, on ne réduisait pas le ‘je t’aime’ en le galvaudant à toutes les sauce comme on aime le poisson ou les bananes ni en le dégainant à tout bout de chant, tout le monde n’était pas hypocritement gentil, on savait que le passé était immuable et qu’il ne pouvait que nous aider à changer notre conduite, on disait que le vent soufflait à cent kilomètres à l’heure et surtout on disait que notre pays avait par exemple cinquante millions huit cent mille habitants sans foutre au milieu cette putain de virgule comme les anglo-saxons, enfin…. mais c’était avant, un autre temps…….qui n’est plus le mien  !

 

Une réflexion au sujet de « LE TEMPS ! »

Laisser un commentaire