SYMBOLES !


Les symboles changent avec les hommes !

La plupart d’entre nous ont toujours vécu avec cette image, celle d’une cathédrale identifiée à notre pays dont la représentation semblait figée dans le temps et était indestructible.

De nombreux passages de notre vie ont été rythmés par ses cloches sans que nous nous en soyons même aperçus….

Et pourtant, elle a été bâtie sur l’île de la cité, l’ancienne Lutèce, sûrement à l’emplacement d’un temple dédie à Jupiter et pourtant elle a changé de nombreuses fois de formes…. d’église en basilique avant de devenir cathédrale vers 1160…. sans parler de toutes les transformations durant sa longue construction, comme le changement d’un style roman sévère avec un gothique plus actuel pour l’époque, nous sommes vers 1250..déjà….

Et à la renaissance, le gothique étant devenu ‘plouc’ pour l’époque, on plongea dans le baroque avec l’ajout de tapisseries, cénotaphes, teintures et divers autels.

En 1756 l’édifice étant jugé trop obscur, démolition de tous les vitraux du moyen âge remplacés par du verre blanc….

Il ne faut pas oublier que le fameux baron Haussmann détruisit ensuite toute l’ancienne cité moyenâgeuse et en profita pour agrandir son parvis en démolissant l’hôtel dieu et les nombreux sanctuaires qui entouraient la cathédrale, en effaçant le cœur de Paris et donc ses vestiges millénaires.

Il faut se souvenir que les fameuses transformations de Viollet-le-Duc, dont la célèbre flèche détruite il y a trois jours, furent très critiquées à l’époque…

Je ne vais pas faire un post historique mais je veux juste signaler que cet édifice a constamment évolué avec les âges et a traversé notre histoire en se transformant régulièrement, chaque période s’appropriant les rajouts successifs .

Elle est la mosaïque de notre civilisation, un puzzle de notre histoire.

Alors je ne comprends absolument pas ces polémiques pour sa restauration car la reconstruire à l’identique serait une absurdité.

Il ne faut plus rester dans ce passé qui justement n’est pas son image car ce symbole vit à travers nous, comme nous et s’adapte comme nous. Elle n’est pas figée. Elle a traversé les siècles en se nourrissant du temps et de la technique des hommes.

Il faut s’occuper de ses plaies et l’aider à se rétablir avec des moyens modernes et ne pas hésiter à employer des matériaux plus adaptés, comme des poutres, en béton, ou en métaux, plus sures que celles en bois et surtout plus résistantes au feu.

La douleur ou la joie soudent les peuples mais ils avancent toujours en surmontant les épreuves et en s’adaptant au temps et à la vie !

Je peux comprendre qu’on se penche sur sa restauration, mais je pense que la vie des bâtisseurs est aussi importante que cette œuvre qui a défié le temps justement parce que des hommes l’ont accompagnée avec leur ferveur et leur savoir faire et qu’ils restent aussi importants que ce chef d’œuvre .

Il faut vivre avec le passé, mais pas dans le passé !

Il faut tirer la leçon que nous donne ce symbole, la vie doit toujours prendre le dessus, la vie est la plus importante que les pierres, il faut toujours s’occuper des hommes en priorité  !

Les symboles sont là pour nous faire avancer et se modifient à travers les âges  pour nous transformer !

 

Laisser un commentaire