DES DOGUES LILLOIS ILLUMINÉS !

Ça y est, les supporters ont dépassé les fouteux !

Maintenant les dogues mordent…..

Descendant des tribunes comme les singes calent des arbres, les supporters des fouteux lillois entrent dans l’arène pour tabasser les gladiateurs mercenaires passés du stade de dieux des pelouses à celui de merdes des caniveaux.

L’homme est versatile, il ne voulait que du pain et des jeux, mais le pain n’étant plus bon pour le régime, sa passion se focalisa sur le spectacle de la victoire qui lui permettait de s’extérioriser en sirotant et rotant les vapeurs alcoolisées de bières étrangères tout en hurlant sa joie d’avoir gagné virtuellement ….. rejoignant ainsi les héros des jeux chimériques en s’identifiant aux sosies des idoles vivantes qui vivaient leur vie par procuration en imitant leurs figurines télévisuelles préférées.

Les couillons des tribunes imitaient alors à la perfections les délires des fouteux gazonnants et s’enivrant de leurs chants devenus guerriers, emportés par les divagations indécentes de leurs idoles de baby-foot géant, se prenant pour les dieux de leur Olympe de carton pâte, dévalèrent les gradins pour accomplir leur justice belliqueuse et casser ces jambes qu’ils avaient jadis adorées !

En se prenant pour ceux, qui sur le gazon s’attaquaient à leur outil de travail, en espérant une victoire, frustrés de n’avoir pas pu sauter de joie après un but euphorique, sensuel et jouissif, ils se mirent à frapper sauvagement ces guibolles tant adulées, en espérant eux aussi atteindre cet orgasme sportif et devinrent aussi stupides que les caricatures de leurs modèles singés !

 

Une réflexion au sujet de « DES DOGUES LILLOIS ILLUMINÉS ! »

Laisser un commentaire