FÉCONDITÉ DES AFRICAINES !

Sur la fécondité des africaines par Macron !

Désolé …..Pas d’accord avec Françoise Vergès :

« Dès que des hommes au pouvoir se mêlent de dire combien d’enfants les femmes devraient ou ne devraient pas avoir, il devrait avoir une sirène qui se met à hurler, » 

Et moi je dis qu’on ne peut pas faire six ou sept enfants en sachant qu’on aura pas les moyens de les élever décemment sans compter sur des aides venues de l’extérieur . Là on dépasse la côte d’alerte. Ce n’est qu’une constatation préoccupante . On ne peut pas ajouter du malheur à la détresse ….

Et moi je dis que ce n’est pas être raciste que de dire de telles choses. Il y a des moments où il faut appeler un chat, un chat sans que tous les donneurs de leçons montent au créneau de leur pseudo tolérance de nantis pour critiquer des phrases sorties de leur contexte.

Et moi je demande où sont les parents qui laissent partir ces enfants vers une terre promise inexistante  parce que justement, ‘ils n’y arrivent plus’ ?

Il y a des moments où on ne peut pas faire tout ce que l’on désire .

La première sirène devrait être celle du préservatif qui empêche ces femmes de redevenir enceinte après avoir accouché, parce que justement certains hommes restent des égoïstes et ne se préoccupent nullement ni de la santé de leur femme, ni du devenir de leurs enfants.

Ce ne serait que la sirène du bon sens parce qu’un enfant n’est pas un jouet. La responsabilité suit le plaisir ….

Alors je ne parlerais pas de la fécondité des africaines, mais uniquement de la prise de conscience des couples devant une certaine réalité, peut-être cruelle, mais absolument nécessaire  et encore une fois je stigmatiserais l’indifférence de certains hommes qui ne voient là que prendre leur plaisir sans en assumer les conséquences.

Alors on peut écouter les conseils du pape sur ce qui ne le regarde pas et ne pas s’offusquer des déclarations d’un chef d’état !

9 réflexions au sujet de « FÉCONDITÉ DES AFRICAINES ! »

  1. Un peu court l’argumentaire…Mon expérience professionnelle m’a démontré que c’est plus un déficit éducatif qui est responsable d’une telle situation (et en France, pays des Lumières). Il est très, trop, facile de poser un jugement comme le tien lorsque justement on fait partie des « nantis ». En effet, tu en fais partie que tu le veuilles ou non. Ne serait-ce que par ton éducation, ta culture, etc. Macron a dit une énorme connerie comparable à celle qu’avait proférée Le petit Nicolas en son temps. Les Africains comme beaucoup d’autres ont besoin d’information et d’éducation. Pas d’anathème…Même de la part d’un chef d’état qui ferait mieux de se préoccuper du sort de ses concitoyens les plus démunis (c’est mal barré) que de se penser petit Jupiter détenant la vérité universelle. En l’occurrence, le donneur de leçons, c’est lui et le début de son quinquennat hésitant devrait l’amener à plus de modestie, mot dont il ignore le sens, sans doute, comme d’autres…

  2. « Le chiffre de 7 ou 8 enfants est faux. Selon l’ONU, entre 2010 et 2015 la fécondité en Afrique était en moyenne de 4,7 enfants par femme. En moyenne, car les situations sont très diverses. En Afrique australe, la région la plus développée du continent, on compte en moyenne 2,5 enfants par femme, en Afrique du Nord, 3,1. Le Rwanda, le Kenya ou encore l’Ethiopie ont aussi connu des baisses rapides. La fécondité de ce dernier pays est ainsi passée de 5,5 à 4,6 enfants entre 2000 et 2016. Le seul pays dépassant encore 7 enfants par femme est le Niger, une exception. »

    Ceci est un extrait d’un article paru dans l’Express écrit par une démographe : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/macron-a-t-il-raison-de-voir-dans-la-natalite-africaine-un-frein-au-developpement_1926807.html

    Autre extrait très intéressant :
    « C’est dans les pays colonisés par la France, au passé pro-nataliste, que les taux de natalité sont les plus importants aujourd’hui. En Afrique de l’Est et Australe, colonisé essentiellement par les Anglais, les programmes de planification familiale ont été plus nombreux, plus efficaces et ont doté d’importants moyens. Il est également important de noter les différences entre les populations les plus privilégiées des villes qui ont majoritairement des petites familles de 3 enfants, contrairement aux régions rurales. »

  3. Et est-ce que tout cela change le constat ? Je ne suis pas un ‘Macroniste’ mais il n’y a absolument pas de quoi s’offusquer de ses déclarations. S’il avait dit que le responsable d’un tel état était un manque d’éducation…alors ……..A Loulou je dirais que justement, pour certains, le cerveau se trouve dans d’autres endroits

  4. As-tu lu l’article ? J’en doute. Le petit Jupiter avance des chiffres totalement faux. En réalité, ses propos de nature post-colonialistes sont condamnables dans la mesure où il n’en est pas à son coup d’essai. Les kwassas kwassas qui ramènent plus de Comoriens que de poissons, c’était déjà odieux (en parallèle, je pense aussi à sa vision des gares). Lui, le maître de la communication commet des lapsus linguae très inquiètants. Maintenant en ce qui concerne ta vision de la situation africaine, permets-moi de la trouver simpliste. Le désir irresponsable des hommes, l’utilisation des préservatifs (trouve un distributeur en pleine brousse), dis-moi que c’est de l’humour… Noir.

Laisser un commentaire