JOUR VINGT ET UN !

PRÉVOIR !

Prévoir l’impossible ou impossibilité de prévoir l’improbable !

La Chine avait annoncé 3300 morts et effectivement on pouvait penser à une sorte de grippe, alors, je présume que personne ne pouvait imaginer et encore moins prédire ce que nous sommes en train de vivre.

Pourtant il y a une chose à laquelle chaque gouvernement devrait penser, la sécurité des citoyens, et sur ce point il y a un gros problème de prévoyance et un manque total d’anticipation. Les politiques ont failli …….en négligeant une éventualité possible….

C’est exactement comme lorsque un candidat fait l’impasse sur un sujet avant un examen…..

On réagit beaucoup plus vite pour des problèmes financiers, nous en avons eu la preuve en 2008 avec le crise des subprimes…….

L’état a fait l’impasse sur la santé se ses citoyens, mais pas seulement sur le personnel mais sur tout ce dont on doit attendre . Ces manques ont été instrumentalisés d’une manière indigne en mettant l’accent sur des priorités inventées qui n’ont fait que démontrer ensuite la carence du système logistique de l’état.

On a voulu faire des économies sur les soins et maintenant cela coûte encore plus cher !

Par contre, j’ai appris, et ce n’est pas une fake news, que la secrétaire générale des ministères de l’Économie et des Finances, Marie-Anne Barbat-Layani avait reconnu que des lots de masques, comprenant à la fois des masques chirurgicaux et des FFP2 et même des FFP3 de la marque 3M avaient récemment été livrés au ministère Bercy .

Le 23 février, le ministre de la santé avait annoncé la commande de millions de masques….qui ne seront disponibles que vers la fin du mois d’avril….

Alors, encore une fois, nous voyons où se situent les priorités ….l’économie et la finance…..oui, il faut prévoir !

 

2 réflexions au sujet de « JOUR VINGT ET UN ! »

  1. Comme tu l’as écrit hier.. mensonge d’état ! Depuis 1 mois on nous rebat les oreilles en nous expliquant que le port d’un masque n’est pas utile pour les « non soignants ».. en fait comme une majeure partie des français nous l’avons cru. Nous sommes sortis avec prudence et respect absolu des consignes de confinement, mais sans masque. Aujourd’hui on nous explique qu’il faut porter un masque, ça va devenir obligatoire incessamment.. mais il n’y en a nulle part, d’autant quand on ne peut sortir pour faire les pharmacies et magasins.. donc on a pu se faire infecter en respectant scrupuleusement les directives, qui entre temps, ont changées.. je suis dégoûtée !!!

  2. Imprévisible imprévoyance… Encore que, faire confiance à des politiques ne semble pas anodin : ils mentent effrontément parce qu’ils nous prennent pour des demeurés. Sauf que nous ne le sommes pas autant que ce qu’ils pensent de nous. Et que nous savons traduire les non-dit (et pour ça, pas besoin d’être philosophe). Les derniers propos de Macron sont très révélateurs : il a évoqué le possible second tour des municipales vers octobre. En clair, s’il a parlé de cette échéance lointaine, cela signifie qu’il ne dit pas tout de ce qu’il sait et qu’il amène peu à peu vers l’acceptation de la privation de notre liberté de circuler selon notre bon plaisir. Mensonge par omission dirait l’église catholique…

Laisser un commentaire