LE FRANÇAIS TOUJOURS  !

Le français dans tous ses états !

Quelques jours de voyage d’affaires ……très peu, il fait encore chaud…..mais je suis revenu ……

Je suis effaré, oui je suis effaré…..

Lorsque je me balade sur d’autres blogs et que je lis les commentaires, souvent je sens en moi monter non seulement de l’incompréhension et une envie de rire indescriptible, mais également un profond désarrois et puis de l’effarement en constatant des massacres de toutes sortes. Il n’y a pas uniquement ceux qui font des fautes de français, mais également les touristes qui se promènent, sans lire les textes et qui cependant commentent, un bien grand mot, car souvent ces pseudos réponses n’ont aucun rapport avec ce qui est écrit, juste pour laisser une trace, pour tenter de faire de l’humour façon pirouette, sans réaliser qu’ils étalent leur incompétence, un peu comme dans ces émissions de télévision où les invités pipoles cachent leur nullité sous de mauvaises plaisanteries qui ne font rire qu’eux.

La qualité de celui qui tente d’écrire est souvent sujette à caution, mais si la syntaxe est évasive, ou si l’écriture est difficilement compréhensible, si les nombreuses fautes d’orthographe viennent dénaturer le peu de français qui tente de survivre, de telle sorte qu’il devient ardu de comprendre ce que l’auteur voulait dire dans son charabia diarrhéique, il est presque sûr que les commentaires vont être en adéquation avec le texte amphigourique proche de l’indigence.

Alors, je n’insiste pas plus et je fuis …..

La moindre des politesse pour celui qui écrit est de respecter ses lecteurs en tentant d’observer les règles élémentaires de la grammaire française.

Je ne vous parle pas de quelques fautes bénignes d’orthographe, ou d’inattention excusable, imputables à la rapidité d’écriture ou à une absence de relecture, mais souvent, je tombe sur des aberrations difficilement acceptables en provenance de sites ou de personnalités qui devraient, de par leur position, être au dessus de ce genre de fautes impardonnables !

 

Laisser un commentaire