JUGEMENT MORTEL ACCEPTE !


Incroyable jugement !

Un couillon, dangereux, élevait chez lui, à Zdechov, en république tchèque, deux lions sans autorisation.

Tu quittes Cracovie en direction de Bratislava, tu évites Ostrava et tu prends le raccourci par Bielsko-Biala, c’est après l’église, juste avant le boulanger…la maison bleue…..adossée à la colline….personne n’y vient……putain, cet air va vous rester toute la journée……

Deux braves bêtes, un mâle et une femelle, qui n’avaient rien demandé, rentrées comme touristes sans permis de travail, putain, ils veulent stopper les migrants et deux lions passent la frontière sans que personne ne bouge…allez comprendre…..

Notre brave homme un jour, servi donc certainement de repas à ces touristes affamés qui n’étaient pas végétariens……mais peut-être flexivores, il paraît que lorsqu’on a goûté à de la chair humaine ……on connait la suite ……et puis ces braves bêtes ne devaient pas en manger tous les jours, et son père le retrouva donc un matin…. entamé…..

Une enquête fut ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident.

Mais quel accident me dis-je tout chamboulé ?

Il n’avait qu’à élever des vaches pour la spécialité nationale……. le goulash, quoique, un accident de bouse ……. à ce sujet, si vous passez par la boulangerie, demandez au patron, Hynek, il va vous préparer des Knedliky trempés dans la fameuse polèvka, putain, alors tu comprendras sans doute les lions…..

Dans la presse locale un porte parole a expliqué que la police avait été obligée de tuer les deux lions par balles….il n’y avait plus de somnifère…….

J’aurais aimé être une mouche pour entendre la teneur des explications .

Un malade garde enchaînés deux braves lions tenus en captivités sans papier de résidence. Une bête se révolte et se défend dans un combat féroce, une légitime défense face à un animal civilisé, un humain dégénéré qui la tenait en captivité……le plus fort des deux bouffa l’autre, mais la justice du plus faible condamna les animaux à la peine capitale…… même sa femme qui était restée à la cuisine pour préparer….. les restes…non, je déconne, et un peloton d’exécution accomplit la sentence d’une loi inique plus bestiale que celle de la jungle oubliée.

Comment peut-on sacrifier deux lions innocents, déracinés, servant de jouets à un malade en liberté ?

Des animaux qui n’avaient rien demandé, condamnés par une justice aveugle, comme s’ils étaient des tueurs humains alors qu’ils en étaient que les victimes.  

Putain, devinez qui sont les animaux…..

Ah, elle est pas belle la vie….comme disait toujours ma grand-mère !

 

3 réflexions au sujet de « JUGEMENT MORTEL ACCEPTE ! »

Laisser un commentaire