POUBELLES !


Non, les restos ne sont pas des poubelles !

Juste une gueulante …ça soulage.

Obligation est faite aux grandes surfaces de donner les marchandises proches de la limite de consommation.

Seulement les restos ne disposent que de très peu de temps pour faire le trie entre ce qui peut encore être distribué, ce qui est périmé et donc inconsommable et par conséquent jeté.

Souvent les marchandises données sont de véritables poubelles …….alors nous devenons les éboueurs des grandes enseignes qui ont déclaré ces ordures comme des dons et ont récupéré la TVA.

Il en est de même pour les vêtements apportés sales, en mauvais état, troués…drôle de façon de respecter notre bénévolat ou même les bénéficiaires à qui ces ‘chiffons’ doivent être distribués !

Le don n’est pas une poubelle, le don, c’est de la charité, pas un débarras !

4 réflexions au sujet de « POUBELLES ! »

  1. Idem chez Emmaüs. J’ai eu une réunion (dans le cadre de mon bénévolat sur le thème « le don de soi ») avec un responsable d’Emmaüs qui nous a expliqué que seulement 20% des dons étaient exploitables. Beaucoup de donateurs confondant Emmaüs et la déchetterie.
    Indigne !

    1. Cela dépend des centres.
      J’ai toujours donné à Emmaüs, et je fais très attention à ne donner que du bon, et du propre. Jamais je n’oserais donner une merde quelconque.
      Des meubles en parfait état, encore jolis, (dernièrement une chambre d’ado pour cause de déménagement), vélos impeccables, et vêtements non démodés et ultra propres.
      Ils sont extrêmement pointilleux aujourd’hui, et vérifient tout avant acceptation.

      J’y achète beaucoup aussi, j’adore chiner, (pareil, meubles, livres, et vaisselle )donc c’est dans les 2 sens ma participation..
      En revanche ce que je leur reproche, c’est leur manque de politesse à chaque fois…
      Bref…Nous aussi on aimerait sourire et un merci…;)
      Donc les donateurs ne sont pas tous des pourris, et les bénévoles employés ne sont pas dispensé de courtoisie. ça ferait plaisir un simple merci pour notre aide aux plus démunis. Je préfère donner, plutôt que vendre.
      voilà, un avis de l’autre côté de la barrière.

Laisser un commentaire