SÉRIE DES JEUX TÉLÉ !

Les douze coups de midi !

Souffrance…… je n’ai jamais vu un jeu si bidon….

Il y a un champion qui est tellement protégé que cela en devient indécent, vous pouvez vous en faire une idée avec les questions qui lui sont posées et avec celles des autres concurrents.

Il y a des jours où cela devient ridicule…..mais là n’est pas le sujet puisque je pense sincèrement que tous les jeux télés dont pipés, et en particulier ceux dont les questions posées sortent d’un boîte au contenu invérifiable, de telle sorte que les meneurs de jeu peuvent faire ce qu’ils veulent….ni vu, ni connu .

Pantin, il n’y a pas d’autre mot pour qualifier le meneur de revue de ce jeu, enfin, jeu est un grand mot, tellement le niveau des questions posées est affligeant, qui s’excite en agitant continuellement ses bras, en sortant en rafale des ‘ohlala’ comme seul vocabulaire pour manifester sa satisfaction de percevoir chaque individu comme une belle personne…. qu’il avoue aimer, sans doute comme la pommade dont il gratifie chaque champion en galvaudant des ‘c’est beau ça ‘ à chaque phrase, encore un grand mot…..

On pensait que Lagaf’ en faisait trop, punaise, c’est un euphémisme, son lavabo était sûrement une émission intellectuelle à côté des niaiseries des douze coups, d’ailleurs, il suffit de voir le niveau des candidats qui sortent des perles pratiquement à chaque réponse pour s’en rendre compte.

Mais je ne voudrais pas complètement leur jeter la pierre, car souvent il s’agit de questions tirées du domaine pipole ou des habitudes sociales américaines, sujettes à caution, puisque souvent invérifiables et basées sur des prétendues études aléatoires. 

Cependant, excepté quelques émissions dites culturelles, je crois que le but de ces jeux est d’abaisser le niveau pour nous montrer que chacun peut y participer, car en voyant l’indigence des ‘clients’ sur le plateau, il doit se dire qu’il ferait beaucoup mieux, ce qui l’incite à s’inscrire pour venir taper des mains à chaque signal du chauffeur de salle, à rire bruyamment aux plaisanteries nullissime du présentateur et à s’éclater exagérément lorsqu’il a répondu juste à la question qui lui demandait quelle était la capitale de la France .

J’en reviens au jeu lui même, enfin à cette caricature de jeu, pour montrer que la production doit à tout prix trouver un champion pour faire monter l’audimat, et donc qu’il soit favorisé, quelquefois exagérément, surtout en ce moment où plane toujours l’image gênante du plus grand champion C.Quesada, qui détient le record des gains, ce qui m’amène à penser que sauf un suicide en direct, c’est à dire chuter sur une question facile, le champion actuel est sur la route royale audimatesque  !

 

Une réflexion au sujet de « SÉRIE DES JEUX TÉLÉ ! »

  1. Il y a longtemps que je ne regarde plus ces jeux : j’ai testé une ou deux fois, mais les candidats sont tellement « grossiers » et puis les questions sont tellement basiques que c’en est insupportable. Que veux-tu ? Il faut bien faire croire aux gens un peu simples qu’ils ont du génie. Oui, c’est une manière de faire accroire que la France s’amuse. mais c’est plus au détriment des candidats qu’à celui des téléspectateurs qui se font complices des présentateurs et de ces émissions bas de gamme. Est-ce fait pour abrutir la population ? Peut-être. Quant à ceux qui assistent à ces jeux, ils participent également à l’abrutissement généralisé : il n’y a qu’à les voir quand ils découvrent que leur trombine passe sur l’écran, On sent leur satisfaction… Pour les présentateurs, c’est vrai qu’ils exposent leur mine réjouie plus que nécessaire. Moralité : les radio-crochets étaient plus intéressants… On n’était pas envahis par l’image des candidats auxquels on distribuait des satisfecit en veux-tu, en voilà.
    Le pire, ce sont les sommes proposées : s’il n’y avait pas de récompense sonnante et trébuchante, il n’y aurait pas de candidats. Ah l’intérêt pécuniaire… !!!

Laisser un commentaire