TOUT CHANGE, TOUT FOUT LE CAMP !


Tout se délite!

Tout fout le camp ma pauvre dame.

Même les CRS sur les plages se cassent. D’ailleurs les poissons dans la mer sont déjà partis aussi. Les hôpitaux ferment, les habitants ont quitté la campagne désertée de ses commerces, attirés par les centres commerciaux agglutinés près des grandes villes dont le centre s’est peu à peu vidé de ses anciens habitants qui ne peuvent plus garer leurs voitures polluantes ni payer des loyers excessifs, pour aller s’entasser dans les banlieues sans autre espoir d’horizon que celui de leur vue sur d’autres immeubles dont les adresses sont inconnues des postiers qui en sont réduits à distribuer des pubs pour les supermarchés anthropophages, ces nouveaux marchés aux esclaves à qui on fait croire qu’ils sont obligés de travailler le dimanche pour gagner plus afin d’écouler les marchandises fabriquées par les enfants de pays encore plus pauvres qui pensent que nous sommes un eldorado où l’argent coule à flots .

Tout fout le camp mon pauvre monsieur.

Les hôpitaux sont devenus des usines où il faut pointer pour avoir le droit de se faire soigner après avoir fait des queues à rallonge et espérer enfin avoir un rendez vous dans plusieurs mois. Les docteurs se regroupent en colonies afin de raccourcir leur temps de travail, les services publics sont à la dérive et même le boulot des curés n’est plus un sacerdoce . Les rues deviennent des poubelles, on annonce la fin des hypermarchés grignotés par Amazon, mais sortent de terre des megahypersupergrandcentres réunissant commerces et loisirs avec toujours la même finalité, faire dépenser beaucoup le plus rapidement possible……..tout est fait pour la circulation et pour la tentation et même l’attente interminable aux caisses est prévue pour donner encore plus l’impression que nous sommes tous devenus des moutons dociles et obéissants déjà conditionnés pour accepter toutes les nouvelles contraintes asservissantes et attendre sagement pour donner notre obole .

Tout fout le camp mes aïeux.

Le monde change à vitesse grand ‘V’…nous pensions devenir plus libres mais nous sommes enfermés dans des carcans invisibles. Les Nuls, Desproges, Coluche, Le Luron, ou d’autres humoristes seraient muselés. On ne peut presque plus parler librement, car devant l’indigence de l’intellect, l’humour ou la provocation deviennent des menaces pour une majorité, gavée de pubs débiles ou de jeux de merde, qui confond réalité et vie virtuelle.

Pire encore, on en arrive à ne plus dire ce que l’on pense devant la multitude des censeurs auto-proclamés de toutes sortes, qui, tels des ayatollahs s’élèvent contre tous les dépassements de leurs frontières. La moindre erreur devient un dérapage, la moindre blague une insulte, le moindre sourire une agression, et la moindre provocation une attaque…. les sujets tabous se multiplient…on ne peut plus critiquer les religions et les dieux ainsi que les autorités religieuses, on ne peut plus rien dire sur une personnalité sans que ses partisans en fassent une affaire religieuse ou raciste….

Notre esprit de liberté de 68 est battu en brèche ….on remet en cause l’avortement, notre esprit gaulois, l’homosexualité redevient une maladie, le racisme redouble de force et souvent on en vient à tout confondre en acceptant et supportant tout au nom d’une tolérance de pacotille !  

C’est notre vie qui fout le camp……les règles avec lesquelles nous avions commencé ont changé en cours de partie, et les lumières du tilt commencent à clignoter !

3 réflexions au sujet de « TOUT CHANGE, TOUT FOUT LE CAMP ! »

Laisser un commentaire