GÊNÉ !

Gêné et consterné !

Même pendant la guerre on va à l’euro-dollar…..

Qu’on en arrive à de telles conneries montre clairement que l’absurde guide nos pas. La Russie est exclue et l’Ukraine gagne …..pendant que les transactions guerrières rythment le bruit des canons, on endort le peuple avec un grand prix de la chanson.

La politique déborde sur l’art….et sur tout d’ailleurs. On va culpabiliser ceux qui n’ont pas donné des points aux vainqueurs désignés.

Le Nobel de la paix attend sans doute V. Zelensky, surement après un Oscar et un César, une palme à Cannes et un engagement dans une des équipes Qataris pour les JO en France.

Nous sombrons dans le ridicule de la bonne conscience anesthésiée !

Laisser un commentaire