TOLERANCE !

Face à l’intolérable, tolérance zéro !

Cela suffit !

Aujourd’hui, je ne suis ni Charlie, ni Samuel, je suis liberté !

Je ne comprends pas, ils ont fui leur pays parce qu’ils étaient persécutés pour leur religion, nous les avons accueillis au nom de notre liberté d’expression et de tolérance durement acquises et maintenant ils tentent de nous imposer leur propre croyance religieuse, ce qui est inacceptable .

Si nous devons protéger tous ceux qui défendent notre liberté avec des forces armées alors cela veut dire clairement que nous avons trop laissé faire et qu’il est temps de sévir.

Que ceux qui n’aiment pas la France et nos valeurs n’ont qu’à le dire, la porte d’entrée n’est toujours pas fermée.

Face à l’obscurantisme qui veut nous aliéner, les enseignants sont un de nos remparts et nous devons les soutenir car les terroristes ne reculent plus pour nous imposer leur haine fondamentaliste et leur vision archaïque et barbare !

7 réflexions au sujet de « TOLERANCE ! »

  1. Aucun politique n’aura le courage de remplir des charters pour raccompagner ces personnes qui vivent sur notre dos en bafouant les règles de notre République, dans leurs pays d’origine. C’est affreux je me rends compte que je vais bientôt penser comme E. Ciotti ou M. Le Pen !!!
    Mais là il est encore temps de faire quelque chose, en pensant à l’avenir de nos enfants ou petits enfants 👿

  2. Il y a 4 ans le Père Jacques Hamel a été egorgé durant sa messe à St Étienne du Rouvray. Tout le monde a crié au sacrilège, tout le monde était ulcéré, on en a parlé pendant – allez au maximum 2 mois – et puis ? … et puis rien !
    (Moi même si mon grand père, en son temps, n’avait pas été Chef de gare à St Etienne du Rouvray, j’aurai oublié l’endroit ! )
    Tout cela pour dire qu’aujourdhui nous serons tous Samuel, et puis, et puis… rien ! Comme d’habitude ! Jusqu’au suivant 😢

  3. Je suis révoltée et dégoûtée. Je ne suis pas raciste, on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier, tous les musulmans ne sont pas extrémistes et patin couffin. Mais à force, trop c’est trop. J’ai pleuré quand le père Hamel a été égorgé dans son église, j’ai pleuré pour cette dernière horreur, mais pleurer ne suffit pas. Quand des mesures efficaces seront elles prises ? Faut il attendre l’avènement de la blonde ?

  4. L’époque se prête à des exactions, des sévices et des assassinats. Sans doute avons-nous trop rêvé et refusé de voir ce qu’il se passait de plus en plus souvent. L’horreur de la décapitation nous fait réagir. mais que pouvons-nous dire ou faire pour changer ces montées de violence et de barbarie ? Rien que le fait de s’en prendre à des bâtiments qu’ils soient religieux ou ceux de fonctionnaires de l’état démontre bien qu’il y a là une volonté acharnée de détruire un mode de vie, une culture, une liberté. Les références à Dieu (quel que soit son nom) ne sont que des prétextes. Peut-on vraiment faire quelque chose qui éradique la violence ou la barbarie ? Je n’ai pas de réponse.

Laisser un commentaire