HISTOIRE !

Une histoire de tous les jours !

Cette petite histoire s’est passée à Cannes, le hasard, surement, car il en eut été de même à Marseille ou à Vannes.

Un vol à l’étalage, ce vendredi, dans un magasin rue d’Antibes, banal, aujourd’hui ……puis, tranquillement attablés le samedi dans un bistrot, tout en sirotant un apéritif à la mode, les deux touristes admirent leur paire de lunettes à deux cents euros…un cadeau.

Mais voilà que d’autres estivants assermentés de la brigade anti criminalité qui les surveillaient, leur demandèrent juste une vérification d’identité à la vue des lunettes sur le front de l’un des deux bien exposées.

En cherchant ses papiers au fond de son sac pour s’exécuter, une maladresse improbable à cet instant fit jaillir de sa besace deux pochettes de cocaïnes qui cherchaient la liberté. Ils racontèrent que c’était du sucre, mais on leur promit un interrogatoire salé.

Alors, au poste, ils sont embarqués pour s’expliquer, l’un des deux régla le prix des lunettes sans rechigner, un oubli sans doute qu’il devait réparer, et l’autre se fit tirer l’oreille, c’est stupéfiant, pour les pochons en sa possession. Un simple rappel à la loi comme sanction…..

Cannes, c’est cocagne, pensèrent-ils en retournant finir leur libation….

Attention, il vaut mieux voler un bœuf que casser un œuf, ce pourrait être la banale morale de cette histoire si d’autres similaires ne se reproduisaient souvent ça et là dans notre pays devenu le havre des hors la loi puisque souvent une simple réprimande fait passer les policiers pour d’élémentaires rabat-joie !

Laisser un commentaire