L’EAU !

L’eau gaspillée, ou l’attaque tragique pendant le défilé !

A vau-l’eau……Le pompier n’est qu’un égoïste ….

Enfin, enfin, un peu de sérieux, on ne peut pas gaspiller ainsi de l’eau.

Cette brave femme déambulait calmement sur un trottoir parisien lorsqu’elle vit un homme cagoulé ou casqué, avec la pollution elle n’arrivait pas à le discerner, en train de gâcher de l’eau pour éteindre quelques flammèches qui s’échappaient sans doute d’un mégot mal écrasé et voyant ce rustre, un militant anti écologiste sûrement, agir de la sorte au mépris de la pollution, n’écoutant que son courage demanda poliment à ce garnement de cesser cette dilapidation égoïste. Mais l’homme ne l’écoutait pas et même répandait encore plus d’eau inutilement avec sa grosse lance dévastatrice, alors elle tapa gentiment sur sa visière pour attirer son attention, insista un peu plus devant son obstination, à cet instant elle pensa à ce qu’avait dû ressentir son idole lorsque un joueur adverse avait insulté sa sœur et peut-être que l’idée de le frapper avait quelques instants germé dans son cerveau, mais quelle ne fut pas sa surprise de se voir entourée par quelques-uns de ses comparses qui l’agressèrent comme une vulgaire gilets jaune qu’elle n’était plus.

Regardez bien la vidéo, montée en épingle par les médias avides des sensations qui firent d’elle le bouc émissaire idéal pour montrer la tragédie de la situation en soulignant qu’une manifestante agressait des représentants de la loi qu’elle  n’avait pas d’ailleurs reconnus puisque son geste ne résultait que du respect de la défense et de la protection de l’environnement.

Vous ne pouvez en aucun cas condamner cette brave femme…vous aviez excusé  ce joueur de fout qui avait lavé l’affront bafoué en enfonçant celui de son adversaire, vous aviez dit que la main d’un autre était la main de dieu, comment pourriez-vous aujourd’hui, en voyant les images, dire que les gestes de ma cliente n’étaient point d’empêcher qu’on éteignit un feu dangereux mais que les moyens pour le faire n’avaient aucun rapport avec la menace encourue et qu’en plus ils mettaient sa sensibilité de citoyenne en péril.

Douteriez-vous de mon explication ?  Un exemple, cette semaine lors d’une recherche de drogue à Toulouse, la traque est faite devant un box dont le propriétaire, un délinquant au casier très chargé, avait été filmé faisant d’étranges navettes. Il est interpelé et le chien spécialiste en recherche de cette marchandise marque l’arrêt devant la cache…. Mais la brave bête, sûrement affamée, se sert goulument sur cette preuve ….

Quoi ? Mais de quel trafic parlez-vous, de quelle drogue, ce brave garçon avait préparé de la pâtée chien pour ses amis les bêtes dont il défend la cause. Que pouvait-on imaginer d’autre ? La preuve est criante de vérité…..

Attention aux apparences et ne vous fiez jamais aux jugements trop hâtifs.

 

Laisser un commentaire