NUS !

Nus à la télé !

En regardant sur le programme des émissions de télé nullité j’ai lu un titre racoleur pour la soirée de vendredi.

Les stars à nu.

Bon, comme toujours le mot ‘star’ est galvaudé, ce qui est marrant c’est que l’anagramme de ‘star’ est ‘rats’…sans paroles……et dès qu’on ouvre la gamelle, ils arrivent….

Ensuite je me demandais naïvement pourquoi le fait de se déshabiller pouvait soutenir une cause, mais c’est vrai, et j’en ai déjà parlé, puisque les mots ne suffisent plus, il vaut mieux montrer un cul ou une paire de seins pour remplacer les textes, souvent d’ailleurs faméliques et médiocres.

Même pour parler des cancers des testicules ou de la prostate, l’action est un peu légère, mais lorsque je lus, ou petit beurre, le casting de ces stars, dont je n’en connaissais aucune, sauf peut être un patineur gaffeur, célèbre pour ses comédies à Nagano en duo avec un comique fils de Horatio, amiral anglais mort à Trafalgar, on peut encore souligner à quel point les anglais ont une relation viscérale avec tout ce qui touche à Napoléon et…. aux gares, puisque celle de saint Pancras se trouve justement à Trafalgar square, fin de la parenthèse, je reviens à ma lecture, et donc lorsque je vis que la mise en scène de cette sorte de strip-tease était confiée à un pensionnaire du Lido, je pensais immédiatement qu’il s’agissait aussi de rechercher un successeur à Michou, mais je me demandais encore, innocemment, si cet effeuillage allait se terminer par un nu intégral ou si encore, comme toujours, l’annonce n’en valait pas la chandelle, enfin, le sexe. Et puis, en voyant plus loin la photo des participants, je pensais toujours, angéliquement, que peut être il valait mieux présenter, comme sur les paquets de cigarettes, des prostates dégénérées ou des testicules atrophiés pour tenter d’ intéresser les fumeurs et les buveurs…mais….

Puis, je souriais, béatement, car on pénalise ceux qui se servent du corps des femmes pour vendre une voiture, ou un parfum, mais on n’hésite pas montrer des nus pour attirer l’attention sur une cause…. dite juste.

Donc les seins et les culs doivent être aussi utilisés avec modération, enfin, pour la bonne cause . En allant plus loin, on peut tout faire avec modération, mais où se situe le point de non retour de la modération…… et celui de la mauvaise cause ?

Quel est le moment où la connerie devient plus importante que ce que l’on veut dénoncer ou interdire ?

Est-ce que le nu est le synonyme de la perte de l’imagination et est-ce que nous sommes en train de devenir de véritables culs ambulants incapables de communiquer sans montrer des sexes dans tous les poses pour étaler notre médiocrité ?

Le nu est devenu le synonyme de bonne cause, sauf lorsqu’il veut dire son contraire …c’est à vous de voir, avec modération…bien sûr.

A nu, il ne manque que le L final !

 

Une réflexion au sujet de « NUS ! »

  1. Imparable ta chute ! Pour le reste, ces « étoiles » ne se dénuderont pas, ils se contenteront de raconter par le menu leurs mésaventures, les défaites, leurs angoisses, leurs succès et leurs rêves. Ils parleront de leur enfance, des sévices subis (c’est très à la mode en ce moment parce que ça fait pleurer dans les chaumières)… Bref, une émission inintéressante, comme la plupart de celles proposées dans la petite lucarne, copies conformes des émissions américaines. Donc vides de tout réel contenu. Moralité : s’abstenir.

Laisser un commentaire