AFFAIRE !

Quelle affaire !

Lorsqu’on écrit le français de cette façon, on peut aussi jouer au fout ….

« La situation semble se compliquer encore un peu plus pour Aminata Diallo. Récemment libérée après sa détention provisoire dans l’affaire Hamraoui, si l’ancienne joueuse du Paris Saint-Germain serait « dévastée » et voudrait « prouver son innocence »

Vérifiez, je n’invente rien….

Bon, c’est une actu-foutesque…… et c’est une affaire de grammaire qui est également méprisée par les journaleux qui s’adaptent à leurs lecteurs  !

Laisser un commentaire