LE RIDICULE DE L’ABSURDIE  !

On frôle le ridicule !

Oui, lui on peut le frôler, d’ailleurs il est contagieux, mais lui ne tue pas …..

Nous vivons dans un monde ubuesque…

A la plage oui, mais dans l’eau seulement, on ne voit pas quand tu pisses, on ne peut pas s’allonger sur le sable, et pas non plus sur l’herbe fraîche d’un parc où un chien n’aurait pas uriné. On peut stationner sur un carré de pelouse qui jouxte un parc, sans y entrer, avec une nappe pour un petit pique-nique, je ne sais pas, mais la serviette sur le sable non, on ne peut pas s’y faire bronzer dessus allongé, il peut y avoir une épidémie de coups de soleil, et ça nous vaudrait sûrement un confinement, mais alors je me pose une question foncièrement saugrenue au sujet des plages sans sable, comme par exemple celles avec des galets et je me demande alors si on peut s’y allonger juste pour le plaisir sans risquer un débat sémantique avec un policier qui ne serait pas d’accord avec l’alinéa 17 sur le texte de loi numéro 27 au sujet du stationnement intempestif d’un individu qui voudrait camoufler son intention première en utilisant un subterfuge totalement irrecevable.

Mais continuons plus loin notre balade en ‘absurdie’.

Maintenant on discute sur la date des élections, je récapitule le théorème de l’abracadabrantesque ridicule :

Si le virus est là et qu’on va confiner et qu’on a pas de masque, on vote, mais si on est déconfiné et qu’on a des masques, on se pose des questions sur une date éventuelle…qui dépendra d’un vote par ordonnance …..je déconne. 

Donc, il y avait eu le fameux ‘avec modération’ obligatoire qui ne devait faire sourire que ceux qui s’en foutaient et sûrement….. soûler les autres, comme les photos sur les paquets de clopes qui n’enfumaient personne, et maintenant ce sont les gestes barrières à tout bout de champ qui commencent à embouteiller les émissions ‘télévisudantesques’.

En faisant une référence aux écrits de mon maître YG, pour connaître l’état d’une situation, il faut toujours rechercher un thermomètre pipole et le mien est Nagui, personne n’est parfait, je parle pour moi, mais ce commentateur en est l’exemple parfait. Un donneur de leçons sur les yeux des autres qui ne regarde jamais sa poutre et qui n’en rate pas une avec ces fameuses barrières tracées sur le sol des cours de récré, des files d’attente et matérialisées par des sièges vides dans des trains bondés, et donc de ses émissions de télé avec des poupées gonflables en guise de spectateurs et qui ne peux plus commencer un sketch en dessous de la ceinture sans évoquer la fameuse ‘distanciation sociale’ des gestes barrières.

Décidément nous vivons une époque formidable, il va falloir devenir grotesque et adopter comme religion la pataphysique.

Je vous parlerai un autre jour des distances à respecter.

L’absurdie est en marche, rien ne peut l’arrêter !

2 réflexions au sujet de « LE RIDICULE DE L’ABSURDIE  ! »

  1. Absurdie dites-vous ô grand comique littérateur ? Ca fait des siècles qu’on vit dans ce monde absurde, à subir les injonctions des uns et des autres et depuis la création (sortie du néant) du petit écran, ça a empiré grotesquement. Quant à cette crise où l’on entend tout et son contraire, son contraire et tout, je ne me sens plus d’humeur à écouter ceci ou cela, tant j’en ai marre. Pour la première fois hier, j’ai effectué une sortie masquée. Étouffant ! Va-t-on réduire notre vie à un bout de tissu dit « protecteur » (pour les autres et éventuellement pour toi-même) ? Les beaux jours arrivent : derrière cet accessoire ridicule, on va transpirer sang et eau… Par anticipation, j’essaie d’arrêter de respirer.

  2. Ridicules….vous avez dit  » Ridicules…
    Il y a eu  » Les prècieuses ridicules…. une comédie…. jubilatoire….
    Et le ridicule n’a jamais tué personne !!!
    Mais aujorud’hui, ce ridicule qui tourne à l’absurde, ne me fait pas fait rire…du tout… mais pas du tout…
    Peut-être , parce que ma sensibilité est exacerbée…. par autre chose!!

Laisser un commentaire