LES EAUX TROUBLES !

Naviguer en eaux troubles !

Je reviens sur le cas de ce brave Delevoye atteint de la maladie chronique de nos dirigeants, je veux parler du syndrome de l’amnésie temporaire de déclarations.

« Personne n’est épargné du devoir de respecter les règles et les principes de transparence. » Ainsi parlait en 2017 ce cher J-P, mais c’était avant…. …

O tempora, o mores….

Il faut dire que je m’étais déjà aperçus de certains signes avant coureur de ces symptômes dégénératifs propres aux homme politiques, en effet lors d’une déclaration précédente, il admettait entre ‘ gui.. lemets ‘ sans déconner, même pas du français, et ça c’est un ministre, qu’il allait rembourser des sommes trop perçues, putain, je ne sais pas de combien d’euros s’élèvent ces oublis fâcheux, mais lorsque les sommes comportent six chiffres, ces sortes d’oublis ressemblent aux taches dans les pantalons de certains fragiles du sphincter, mais ce jésuite attitré, qui a participé à plusieurs études nébuleuses, et à des rapports copinages, et à des commissions privilégiées, je parle donc des rémunérations inhérentes à ces fonctions, et lorsqu’on considère que ces absences sont plus importantes que les salaires annuel d’un pauvre con qui n’a pas les moyens d’oublier, et qui est poursuivi pour un crime de cinq euros, qu’il a volés, le salaud, parce que lorsqu’on est un citoyen lambda on est censé ne pas ignorer la loi, il est évident de noter que ce genre de personnage additionne les cumuls d’oublis comme les cumuls de rentrées d’argent et les cumuls de retraites alors qu’il est en train de venir rogner celles d’humbles travailleurs qui n’ont fait que penser à ne rien oublier.

Je me dis que laisser cet usurpateur au gouvernement serait une provocation impensable, le défendre de la connerie frôlant l’arrogance et ne pas le virer du mépris total pour les citoyens que nous sommes, avec les conséquences désastreuses qui pourraient s’en suivre  !

Ensuite comment de pas revenir sur la porte parole du gouvernement qui avait oublié son texte et se prenait les pieds dans le tapis de la réforme des retraites. Putain, si Sibeth Ndiaye, de par sa fonction, est incapable de comprendre le bonus-malus et de l’expliquer correctement au micro de France Inter et de revenir une heure après pour signaler qu’elle s’était trompée, …..imaginez la suite, lorsqu’elle va devoir être appliquée par d’autres…….je parle de la réforme !

Pour terminer avec un peu de déconne, je voudrais également défendre tous les travailleurs artistes avec une pensée particulière pour ceux qui œuvrent dans le cinéma porno et je pense à leurs malheurs lorsqu’ils vont devoir continuer à besogner après 64 ans ……pour s’apercevoir que s’ils veulent maintenir leur cadence démentielle, on ne pense jamais à ces esclaves du sexe, ils vont devoir sacrifier aux mirages de la pilule bleue et ainsi avouer que sans le doping ils ne pourraient plus continuer de travailler, et là, aucun oubli possible….. 

Mais nos pauvres ‘responsables’ naviguent dans les eaux troubles du fleuve Léthé, le fleuve de l’oubli !

Une réflexion au sujet de « LES EAUX TROUBLES ! »

Laisser un commentaire