LA PUB ET LE POIGNARD !

La pub suicide !

Il y a des publicistes qui devraient y regarder à deux fois avant de lancer une pub.

Il faut d’abord que je vous avertisse que je suis un très mauvais téléspectateur et que je n’arrive pas toujours à décrypter rapidement les tenants et les aboutissants d’un spot publicitaire et que donc, très souvent, j’en fais une mauvaise lecture, en y mettant également généralement beaucoup de mauvaise foi .

Par exemple, aujourd’hui, celle des soupes liebig….. qui nous remercie candidement ‘d’avoir fait grandir nos soupes’.

La première réflexion qui m’arrive immédiatement est qu’ elles étaient donc dégueulasses …. on nous vendait alors des soupes infectes, je n’invente rien et visiblement la marque ne savait pas ce qu’il y avait dedans, et commercialisait des produits sans y avoir goûté. Une franchise assassine légèrement niaise en cherchant une accroche publicitaire.

Pendant qu’en fond sonore on nous remercie d’avoir râlé, on voit un mec qui grimace en avalant une sorte de brouet qui semble fort salé, alors tu te dis que ce type doit être un peu bizarre de continuer à manger une telle cochonnerie, même si tu ne comprends pas tout ce qu’il dit, visiblement il pense qu’on pourrait s’en servir pour dessaler avec dis-donc, mais ce doit être l’excès de sel qui rend inaudible la fin de cette phrase .

Une femme vient en renfort et énumère tous les auditifs en faisant un humour corrosif sur le E621 qui est un exhausteur de goût, avec une forte teneur en sel au goût de viande, un truc parfaitement autorisé sous certaines conditions, mais souvent caché et maquillé pour détourner la réglementation, et elle continue en le comparant à un légume inconnu, et en nous assimilant à des cons incapables de réaliser que les producteurs de cette marque viennent de s’apercevoir qu’ils ne savaient pas qu’il y avait ce genre de merde dans leur produit.

Puis, pour terminer arrive une autre femme dont la conclusion est de nouveau inaudible, puis la même voix off du début nous remercie encore et en enfonçant le clou nous avertit que maintenant il va y avoir des ingrédients naturels dans leur mixture, alors on se demande ce qu’ils foutaient dedans.

Bon, mais vous savez tout ça, cependant je ne peux pas m’empêcher de vous montrer une vieille pub de cette même mixture en 1982.

Une femme sort de chez elle complètement excitée, elle tient une soupière et une cuillère, comme c’est bizarre, elle arrête une voiture au risque de se faire écraser, et fait goûter sa soupe à l’automobiliste totalement ahuri qui ouvre sa bouche sans se poser de question et qui immédiatement fait de même avec automobiliste qui le suit et qui a failli l’emboutir….

Conclusion, depuis 1982 ils nous ont vendu de la merde sans sourcilier, et presque quarante ans après ils nous remercient d’avoir râlé………merde, il en faut du temps pour que ça monte au cerveau, enfin…… tant que des cons achètent leur mixture !

 

4 réflexions au sujet de « LA PUB ET LE POIGNARD ! »

  1. La pub dont tu parles est carrément stupide et même contre productive ! Je ne peux la voir sans « râler » après ce bonhomme qui mange en faisant une grimace.. et j’entends « elle est tellement salée qu’on pourrait déneiger avec »
    Mais ce n’est pas très audible !
    Et ça ne vaudra jamais un bon potage maison 😋

  2. Regarder passivement une pub, c’est le but recherché. Ce n’est pas fait pour informer, mais pour abrutir. Et plus c’est con, plus ça marche. Enfin, pas pour moi : mes soupes sont maison et les légumes viennent des producteurs. Ah, quand l’absurde vient sur le tapis… personne ne bronche. Des veaux disait de Gaulle…

Laisser un commentaire