LE MASQUE !

Le masque et les cyclistes !

Ils roulent toute la journée avec leurs copains cyclistes. Ils se passent des bidons pour lutter contre la chaleur et en reçoivent tout au long de l’étape par des mains inconnues. Je n’ai pas vu de barrières….le public les accompagne, formant une interminable haie d’honneur en un chaîne ininterrompue de germes prêts à bondir et à se jeter sur le premier bidon qui passe…..

En escaladant les bosses et les cols, la foule se resserre jusqu’à restreindre leur passage en une sorte de défilé humain, des cris, des fumigènes interdits, des drapeaux brassent leur air vital et d’innombrables mains viennent s’abattre sur leur dos pour les toucher, les pousser, les encourager, et les menacer de leur possible contamination….

Dès qu’ils passent la ligne d’arrivée le covid et ses variants les guettent, ils ont dépassé le fameux kilomètre tabou des premiers jours du confinement et ils doivent se jeter sur les masques protecteurs car les micros les attaquent à leur tour….

Conclusion évidente : Le vélo doit être leur antidote et le virus est bidon  !

 

Laisser un commentaire