LES TEMPS SONT DURS !

Tout est dur !

Dans un rêve étrange et pénétrant, non, je n’ai pas dit érotique, je pensais seulement aux difficultés de l’église.

C’est un fait, il y a beaucoup moins de monde aux représentations dominicales, les spectateurs préfèrent la buvette, les églises se vident, les vocations se raréfient, tous les érastes ne veulent pas devenir prêtres, et les enfants de cœur ne sont pas tous éromènes, mais il faut le reconnaître, les spectacles sont affligeants, aucune ambiance, que des vieux, et les décors sont totalement pitoyables.

Alors, toujours dans ce rêve nonobstant étrange et Platonique, ou Socrate, quoique, une idée s’imposait comme secours à cette religion en train de défaillir.

Qui-a-t-il de plus triste que des costumes vieillots, qu’une célébration sans âme, qu’une atmosphère désolante, sans parler des parties musicales totalement dépassées avec des orgues poussiéreux, des chœurs archaïques et des chanteurs aux voix tremblotantes ?

Où sont passés les sermons d’antan lorsque les curés émoustillés par de jeunes paroissiennes endimanchées se laissaient aller à des discours enflammés secouant leurs manches comme de grands oiseaux épris de liberté et allant même jusqu’à quelques érections cachées par la chaire, à la vue de tous ces charmes en transe ?

Il faut tout transformer.

La solution était évidente : Sponsoriser les cérémonies !

Mais comme toujours, le nerf de la guerre, c’est le fric !

Où le trouver ?

Merde, une belle chasuble cocalisée, is good for you, des étoles schwepptisées, what did you expect, des vins millésimés, des hosties aux herbes de Provence, des groupes de rap, whai, ça se discute, partager des macs ou des pans-bagnats ou autres spécialités exotiques pour plus de convivialité œcuménique et des acteurs reconnus en place des prêtres…putain, c’est facile, non ?

Et puis, église, cathédrale, ça fait suranné, merde, aréna, zénith, ça a une autre gueule, non ? Et au moins, il y aurait du monde ! My god !

Et puis, avantage pour les paroissiens, tout est compris avec le ticket d’entrée, plus besoin de faire la quête !

Une doute m’étreint, ou micheline, ne viendrais-je point de décrire ce qui existe déjà ?  My god !

2 réflexions au sujet de « LES TEMPS SONT DURS ! »

Laisser un commentaire