MALADIE PLOUF !

Une nouvelle vient de tomber ! Plouf !

Histoire d’une addiction ….. deuxième sous-titre.

Putain, j’ai un doute, on dit plouf ou patatrac ?

J’ai des doutes, je suis malade, je dois me soigner…..ou consulter un spécialiste, celui des gens qui ont des doutes….

Encore une fois, une responsabilité vient de s’évaporer dans les bulles de l’assistanat.

On boit, c’est une maladie, on se shoote c’est une addiction, on est porté sur les bandits manchots, c’est une affliction, tu ne veux pas aller à l’école, t’as une grosse phobie et maintenant on va reconnaître la dépendance aux jeux vidéos, ne riez pas, je ne déconne pas, eux, sûrement, je parle de l’OMS, mais pas moi….c’est vrai que l’abus du joystick peut conduire au tennis elbow, comme l’excès de lit vers celui du pénis crampi, la fameuse crampe du chibre…..

C’est vrai que souvent, moi-même qui vous parle, enfin qui écris, j’ai de soudaines envies brutales, presque bestiales, qui doivent sûrement remonter de l’époque où l’homme était encore presque une sorte d’animal dont la raison première était de procréer pour assurer la pérennité de sa race, lorsque, par exemple je suis sur ma bécane, et que je sens monter au creux de mes reins de curieuses sensations, sans doute accentuées par les trépidations de mon engin, virevoltant sur l’asphalte, qui me rendent totalement drogué, presque en état d’ivresse, et donc, je suis absolument dépendant de cette excitation qui me procure des transformations physiques assez désagréables, enfin, un bien grand mot, surtout lorsque je pédale avec un cuissard vélo, je te dis pas, mais qui doivent s’approcher de l’orgasme, enfin, il paraît, comme celui que peuvent ressentir les fouteux lorsqu’ils réussissent à mettre la baballe entre les cages, enfin, c’est une image, les pauvres, prendre leurs pieds en tirant dans un truc gonflable, et donc, je peux le dire, et je le dis, je ressens comme une addiction à ce genre de sensation, enfin, je préfère le pénis crampi, mais donc, si on me disait qu’il s’agissait d’une maladie je pense que je préférerais plutôt user des services d’une chiropractrice blonde ou brune que de ceux d’un rebouteux chauve, enfin, c’est mon avis.

Où en étais-je, ah oui, donc, si t’as un gros problème, pas de souci, c’est une maladie….

Putain, le trou de la sécu n’est pas prêt d’être comblé.

Alors, on va voir arriver des jeunes de 14 ans demander une invalidité totale et une carte d’handicapé, et pointer à la Sécu……puisque fumeur impénitent de H, un peu porté sur la modération…hic, et joueur invétéré 20 heures par jour…….

Tout change, putain, avant on appelait ça un glandeur !

D’ailleurs, j’ai un gros problème également, j’adore les bananes. Souvent, sur mon vélo, lorsque je n’ai pas de problème avec mon cuissard qui bouge, il m’arrive assez souvent d’imaginer un dessert avec cette tentation, qui telle une épée de Damoclès menace mon discernement en me faisant voir la cuisine beaucoup plus proche de la ligne d’arrivée pourtant encore distante de plusieurs dizaines de kilomètres, et alors, j’ai comme de la bave qui coule le long de mes lèvres, ces dernières deviennent moites, et ma langue a tendance à papillonner et puis j’ai des mirages, ce qui a la fâcheuse impression d’accentuer ma gêne pour appuyer sur les pédales.

J’ai envisagé la consultation d’un spécialiste en fruits et légumes, histoire de savoir si je n’étais pas allergique à la glace malaga ou au chocolat chaud, ou à la crème chantilly et puis je me suis dit qu’il valait mieux tenir compte des avis de l’OMS et considérer que j’étais tout simplement malade……horrible ….

Alors, étais-je devenu un glandeur ?

Ce matin, en allant aux restos, il pleuvait, j’étais fatigué, et j’ai choppé la ‘branlite’ aiguë, c’est grave ?

Putain, je dois aller voir un spécialiste conventionné, ou pas……. j’ai des doutes !

Une réflexion au sujet de « MALADIE PLOUF ! »

Laisser un commentaire