LA JUSTICE !

La justice des hommes est plus clémente que celle des dieux !

J’ai toujours en mémoire une citation de M.Kundera « Tout sera oublié, rien ne sera réparé. » pour montrer justement cette différence …..

Les hommes pensent que tout un chacun peut changer et que tout homme peut se repentir et s’améliorer, sans pour autant aller avouer ses fautes dans le secret d’un dialogue hypocrite avec une personne cachée, elle aussi, qui se protège et s’isole derrière une grille pour empêcher tout contact. La justice humaine a sans doute préconisé la prescription dans ce sens, une sorte de pardon pour bonne conduite s’il n’y a pas eu de récidive.

La justice divine est terrible et bien plus ferme et définitive. Depuis leur création les hommes sont condamnés à payer de leur existence les péchés aléatoires de leurs lointains ancêtres qui avaient désobéi à un créateur ambigu, ils sont marqués au fer rouge de l’ignominie, contraints de rechercher le salut en souffrant toute une vie pour mériter un retour dans cet éden dont on leur a refermés la porte, condition sine qua non pour ne pas brûler toute l’éternité afin de mériter une pénitence et un repentir qui seront toujours refusés aux générations suivantes.

Une sorte de vengeance éternelle pour une faute dont ils sont innocents. Un dieu rancunier, vindicatif, qui ne pardonne jamais. Il poursuit sa justice depuis des siècles et les hommes en sont les jouets. Ils sont pris en otage, ils sont les enjeux impuissants d’une doctrine qui les dépasse. Ils ont le dossard du libre arbitre sur le dos mais la partie est pipée puisqu’on peut penser que ce dieu tout puissant qui les a créés leur a également inculqué la notion du mal pour encore plus les culpabiliser !

 

Laisser un commentaire