LE CHOIX !


Le dernier choix …logique, c’est une croix !

La vie et la mort sont intimement liées. Logique.

Ce qui permet notre survie, et la continuation de l’espèce, c’est uniquement le fait que nous ne naissons, ni nous ne mourons….. tous ensemble, enfin, en même temps. Re-logique.

Des civilisations pleurent après la perte d’un être cher, d’autres fêtent ce départ comme la libération des injustices et des souffrances de notre monde, pour en espérer un autre où ils seront récompensés de toutes les vicissitudes pour continuer un autre chemin parsemé de roses et de chants pour entamer une vie éternelle. C’est le blanc ou le noir !

En vertu de l’axiome de la survie, certains passent plus de temps que les autres sur ce navire qui vogue entre les deux infinis du temps et sur lequel nous ne sommes qu’un point qui tente de flotter entre le passé et le futur, coincé entre l’infini de notre non-existence et celui d’après notre vie….. ceux qui ont déjà mal à la tête peuvent regarder le JT de la Une ou des chiffres et des lettres …..

Le temps passe indifféremment pour chacun d’entre nous. Il est parsemé de repères qui peuvent indiquer et graduer notre progression lorsque nous y faisons référence. Toutefois ces bornes nous sont entièrement personnelles, en fonction de nos sentiments, de nos valeurs, de nos attentes, de nos croyances et de nos aspirations.

Cependant il y a des bornes qui perdurent dans le temps et qui peuvent devenir des phares pour plusieurs générations qui ont été éclairées et guidées par leur lumière.

Les hommes leurs ont donné plusieurs noms….prophètes, dieux, philosophes, penseurs….

Cependant, eux aussi ont subi le sort de l’humanité….attirés comme les papillons par la lumière, ils ont brûlé leurs ailes en cherchant la vérité de ce chemin vers l’éternité espérée.

L’homme n’est que la faible lueur d’une bougie dans l’immensité des lueurs des milliards de soleils qui éclairent notre univers. Putain, et je n’ai pris aucune substance illicite ….

Pourtant il a toujours eu besoin de guides .

Mais pourtant une conclusion s’impose : Rien n’a changé depuis la création, que nous soyons riches ou pauvres, intelligents ou cons, il faut choisir où mettre une croix entre le cercueil ou la crémation !

Un dernier choix posthume…au delà de la vie !

Laisser un commentaire