RECHERCHE  !

A la recherche de la vie, à la recherche de dieu !

En ce moment je rêve beaucoup. Je dois peut-être abuser de substances illicites…la banane et la glace malaga doivent sûrement se mélanger en créant un produit hautement psychotrope, à moins que le chocolat ne soit lui même hallucinogène.

Un rêve étrange et presque initiatique….j’étais allongé dans un champ d’orchidées et je rêvais ……enfin je crois que cela ressemblait en une sorte de voyage intemporel presque ésotérique …je cherchais dieu.

J’entamais une discussion énigmatique avec des phalaenopsis, des dendrobiums, des vandas, surtout les bleues, mes favorites, des cattleyas et de simples cymbidiums beaucoup plus populaires, lorsque soudain une idée me vin, ce que je trouvais fort étonnant pour moi qui n’en bois jamais.

Et si dieu n’existait pas, enfin, s’il n’avait pas la forme de celui dont nous attendions la puissance et dont nous avions fabriqué l’apparence à notre image pour nous rassurer, et presque naturellement, une hypothèse surgissait de mon esprit  : et si la nature était mère de tout …..

La nature avait crée le monde pour se développer et l’embellir et comme elle avait eu besoin d’entretenir toutes ses merveilles, elle avait cherché des formes de vie suffisamment développées pour l’aider à poursuivre et améliorer son œuvre. Alors depuis le début elle essayait toutes les pistes possibles en misant sur les espèces qui semblaient pouvoir lui convenir, mais chaque fois elle avait du mettre fin à ce qui semblait in fine être un échec car l’espèce dominante manifestait presque toujours sa puissance en anéantissant les autres possibilités d’évolution.

Et puis un jour un singe descendit de l’arbre en manifestant des embryons d’une intelligence de loin supérieure à toutes les autres espèces qui tentaient de sortir de l’anonymat.

C’est l’histoire classique de l’évolution de la vie qui cherche à s’étendre et à peupler toutes les parcelles de ce monde mises à sa disposition pour survivre.

C’est l’histoire de l’homme qui utilisa des nouveaux moyens pour affermir sa puissance en prospérant.

C’est l’histoire de cet homme qui commença à se prendre pour un dieu en détruisant d’abord ses semblables puis qui s’acharna ensuite à détruire tout ce que la nature avait mis des millions d’années à construire uniquement pour un profit éphémère en oubliant qu’il n’était qu’un maillon de la chaîne de la vie et que ce monde n’était pas sa propriété et sans s’apercevoir qu’une évidence se dessinait…….. implacable….il en était devenu la maladie .

Alors la terre se mis à lui donner des avertissements d’abord anodins, puis voyant que rien ne changeait, elle laissa proliférer des espèces qui pouvait freiner cette boulimie humaine de destruction et en dernier recours utilisa ses propres armes en se défendant au moyen de sa carapace ……comme elle l’avait déjà fait plusieurs fois pour remettre en place cet équilibre que des habitants de son paradis étaient en train de dégrader.

Et la nature se dit que décidément il était peut être temps d’aller chercher une autre piste pour sélectionner d’autres espèces qui pourraient l’aider à entretenir sa surface pour continuer d’en faire un Éden pacifique….C’est l’histoire éternelle de la recherche d’un nouveau paradis qui ne sera peut-être plus forcement peuplé d’humains tels que ceux qui nous ressemblent ….

Toute similitude avec une histoire déjà passée n’est que pur hasard !

Laisser un commentaire