LES AGRICULTEURS !

On en revient aux agriculteurs !

Il faut faire des efforts nous bassinent encore les politiques….

On se demande quel est le rôle du président ambigu à la double casquette de la FNSEA….

Mais lorsque on voit les accords passés avec l’Ukraine en exonérant les droits de douanes leurs poulets exportés en Europe, on se demande qui commande, l’état ou les grands groupes ?

LES CRISES !

Les crises ont bon dos !

Les crises successives ont permis à beaucoup de s’enrichir honteusement ….

Le covid et la guerre en Ukraine ont contribué à affaiblir notre pouvoir d’achat car des opportunités se sont présentées à de nombreux profiteurs.

L’essence, le prix des matières premières, les fruits et légumes etc ……

Nous devons faire des efforts, c’est le leitmotiv annoncé, une rengaine ressortie à chaque manifestation comme un gris-gris facile pour calmer ce peuple exaspéré qui râle.

Faire des efforts, oui peut-être mais tout le monde doit s’y mettre et chaque jour remontent à la surface des magouilles insupportables…

Alors d’un coup, certains politiques, aveugles sûrement, s’en aperçoivent et annoncent une réaction qui ne saurait tarder …. les médias font leurs choux gras de ces affaires…corruptions, détournements et autres malversations, et puis….plus rien…

C’est le silence jusqu’aux suivantes et aux cris de stupeur et d’indignation…et à la prochaine crise !

UNE FABLE !

Une fable revisitée !

C’est la mode des cagnottes en ligne ….

Je viens d’en voir une qui vaut son pesant de cacahuètes.

Il a 79 et traverse une passe difficile….bon, les cinéphiles, peut-être, mais les autres ne doivent pas avoir entendu parler de lui…….

C’était Doinel Antoine dans les 400 coups de Truffaut, la nouvelle vague, également dans Baisers volés, enfin, je préférais de loin Claude Jade…….bon, certains s’en souviennent…..ou pas …perso, il me soûlait ….Pas Claude ….

Il n’avait pas touché de gros cachet, mais il était assez flambeur….

Sur une chaîne télé j’ai entendu un prompteur humain se demander si le ministère de la Culture ne pouvait pas réfléchir à un dispositif qui sécurise la fin de vie d’artistes faisant partie du patrimoine national. Ben voyons…..on laisse les cigales s’éclater et nous regarder du haut de leur piédestal et ensuite il faut les aider…..

La cigale ayant tourné et joué pendant ses jeunes années commença à réfléchir lorsque des rides fugaces creusèrent ensuite ce visage qui ne pouvait plus espérer immortaliser des jeunes niais volages alors elle s’en alla demander à la culture si quelques retombées pécuniaires ne pouvaient pas l’aider à continuer sa sinécure en temps que retraité nanti…..comme le faisait par exemple Jack qui se prélassait dans planque spéciale pour fatigués de la culture……

Imaginez que dans quelques années un MBappé demande une aide de ce genre pour continuer de rouler dans une grosse cylindrée !

AUGMENTATION !

C’est l’augmentation générale !

Depuis qu’il est là, et c’est la cas …augmentation toute …

La dette a augmenté de 900 milliards d’euros depuis son arrivée…il va sûrement faire un discours pour les mille…il adore …

Oui, il adore faire des discours ….il n’a qu’à lire les textes enflammés pondus par ses plumes…il y en a pour toutes les sauces ….

Personnages célèbres, occasions particulières, mémoires, souvenirs, les JO…

J’ai peur et je tremble ….le concours le l’eurovision….non, quand même …quoique …. le visage fermé, une fleur à la main, ses longues marches en traversant une cours de monument célèbre, et le panthéon ….son rêve sans doute …..

« Entre ici Jean Moulin avec ton horrible cortège… » et les anciens présidents derrière lui…une obsession…le couronnement de son passage et l’entrée dans le livre d’histoire……..

Il veut laisser une trace…….il va réussir…mais laquelle ?

LES PASSERELLES !

Les passerelles n’existent plus !

Les nantis restent entre eux, dans ce monde cloisonné duquel plus personne ne peut entrer sans une permission spéciale …..

C’était avant, comme aujourd’hui il y avait les riches et les pauvres et au milieu une classe intermédiaire : la classe moyenne qui est en voie de disparition maintenant.

Des sortes d’ascenseurs sociaux permettaient de naviguer entre ces classes…ces passerelles donnaient l’opportunité à ceux des couches dites inférieures de se hisser dans la hiérarchie encore assez souple car les études ou même la conjoncture via le travail pouvaient compenser les inégalités de la naissance dues à un nom célèbre ou à une fortune familiale.

Tout a changé…..la fameuse classe intermédiaire n’est que la salle d’attente avant de descendre ….elle doit se débrouiller sans aucune aide …pour ne pas tomber dans ce non retour qui tend à devenir possible tant les conditions de vie deviennent difficiles.

L’ascenseur social n’est plus qu’un leurre……

Les passerelles n’existent plus, il n’y a plus qu’un pont difficilement praticable…

Maintenant il y a les nantis…qui ne regardent qu’eux….et les autres qui doivent se débrouiller !

LA QUALITÉ !

La qualité ou le prix !

Que choisir…dilemme …

Il y a une pub qui passe souvent pour promouvoir la différence entre un produit très bon, mais cher et un autre moins bon, mais pas cher, et cette pub tente de démontrer qu’il peut également y avoir du bon pas très cher, enfin naturellement pour les produits qu’elle met en exergue …dans sa propre pub…

Je pense que c’est tout faux…là n’est plus le problème …

Longtemps j’ai pensé que ce qui était bon était la référence primordiale pour acheter et que la qualité était de loin le meilleur critère de choix, je vous avais dit que ma grand-mère disait souvent qu’elle était pauvre et qu’elle n’avait pas les moyens d’acheter du pas cher, mais à son époque il y avait une grande différence de qualité et de solidité entre un produit soigné fait pour durer et un autre de second choix avec des matériaux moins solides ou tout simplement moins finis.

Aujourd’hui on achète un prix avant tout ……la grande consommation et la multiplicité des enseignes avec les délocalisations qui ont amené l’éclosion de marchés lointains ont favorisé la baisse des prix, ce qui était avant tout une progression des bénéfices des grands groupes qui pouvaient ainsi acheter beaucoup moins cher tout en ne répercutant qu’une faible partie de ces baisses à la revente car ils augmentaient ainsi leurs bénéfices.

La société a changé, les femmes se sont émancipées, les repas de familles ont disparu, les restaurants ont pris la relève avec des repas rapides et des produits venus des quatre coins du monde pour une question de prix au détriment du goût….

Peu à peu le niveau s’est abaissé et les goûts ont changé parce que les gros producteurs ont imposé le leur propre qui était fonction de leur rentabilité, des fruits et les légumes dopés pour une croissance rapide et donc une vente accélérée ont remplacé ceux mûris naturellement en fonction des saisons et naturellement la vrai saveur de ces aliments a disparu face à celle artificielle de ceux sur le marché du pas cher et plus rentable.

Comment faire comprendre à ceux qui ne l’ont jamais su, qu’un fruit d’aujourd’hui venu d’un pays lointain et vendu hors saison dans l’autre hémisphère n’a plus rien à voir avec son goût initial et naturel…le goût du bon s’est ainsi perdu, il n’y a qu’à voir les enfants qui préfèrent le goût d’une carré dont on leur dit que c’est du poisson à celui d’un vrai poisson dont ils n’ont même jamais vu la queue ….et qui les écœure.

Ce qui se passe pour la nourriture l’est également pour notre environnement familier, par exemple les meubles sont devenus kleenex, des grandes enseignes ont transformé le beau et soigné fait pour durer par des artisans artistes, en produits basiques de grande consommation, facilement changeables, je ne dis pas que cela est pire ou meilleur, mais cela a transformé notre vie, et notre manière d’acheter, et nos appartement ont perdu l’histoire du vécu pour être aseptisés et totalement impersonnels.

Jadis, lorsqu’on traversait la France, on était dépaysé, car chaque région, au-delà de ses accents et ses coutumes, avait ses propres particularités culinaires et un artisanat différent, aujourd’hui on peut faire la même route et traverser les zones commerciales, implantées avec les mêmes centres commerciaux, les mêmes enseignes qui alignent sur les mêmes rayonnages les mêmes produits banalisés…..

Le goût du bon s’est galvaudé puisqu-il a moins l’occasion d’être flatté, et surtout parce que ce qui est vendu le devient sous une autre forme pour une question pratique et beaucoup de se rendent pas compte que des produits préparés, comme une salade mélangée ou des légumes déjà lavés et coupés sont beaucoup plus chers que ceux naturels non travaillés, et puis, fin du fin, on trouve des fruits et des légumes exotiques très chers alors que beaucoup ne sont même pas capables de mettre un nom sur ceux locaux dont souvent ils ne connaissent ni l’apparence ni le goût.

Et puis, il suffit de regarder le contenu des caddies dans les grandes surfaces pour tout comprendre, et réaliser pourquoi il y a de plus en plus d’obèses….

La qualité n’est plus le problème principal de la grande consommation car maintenant on achète avant tout un prix !

LES CAISSES !

Les caisses sont à sec !

Le déficit est dans un gouffre abyssal, on est propre….

Cependant le grand magicien d’un coup de sa baguette magique sort de son chapeau abyssal, aussi, des fonds inconnus du fond de son galurin, des sommes astronomiques … Sommes-nous gouvernés par Garcimore ?

Bon, ceux qui ont moins de cinquante ans, même s’ils connaissent Dorothée ou Chantal Goya, ne peuvent pas connaître cet homme décontrasté ….Denise…..

Les mystères de la politique sont insondables….

Je résume ; pas de sous pour les agriculteurs, pour les pêcheurs, pas d’argent non plus, rien pour les retraites…..putain, une question me taraude son chapeau ne doit marcher que pour les politiques et les armes…

Mais où est-il caché ? son chapeau…..

Je vois que vous avez la réponse…Chut !

CASQUETTE !

Encore une casquette !

Sa tête n’est plus assez grosse …

Le docteur des cymes qui se la pète vient d’endosser un nouveau dossard kleenex avec la casquette adéquate …..

Un titre ronfleur qui sent bon la complaisance friquée….’Ambassadeur santé des JO de Paris’….à ce titre il va aussi porter la flamme…. C’est T. Estanguet qui lui a demandé…ben voyons….. wahahahah ….Combien ?

Il doit vouloir faire de la concurrence à un autre comique, Doc Gynéco, qui sévissait sur les plateaux télé ……enfin, au moins lui il chantait….

Et dire qu’on manque de docteurs dans les hôpitaux, bon, remarquez, lui, il n’a pas du y aller trop souvent….

Il y a des casquettes pivotantes dont la visière ressemble à un gyrophare ou à une girouette pour indiquer le sens du vent .

Liberté, égalité et copinage !

LA PÊCHE !

La pêche industrielle !

La pêche industrielle tue les océans …..

On emmerde, peut-être à juste titre, les pêcheurs qui capturent des espèces dites sensibles, et des cétacés, et qui vont être obligés de rester à quai dès la fin du mois.

C’est assez car ils respectent beaucoup plus la mer que les flottilles des chalutiers industriels, dont les bateaux raclent les fonds en détruisant beaucoup d’autres espèces.

Mais le problème principal est que justement ces monstres destructeurs sont les plus subventionnés.

Les flottilles de l’Atlantique Nord-Est raclent chaque année 612.000 km2 de fonds marins, une superficie équivalente à la France métropolitaine, dont les chaluts et sennes de fond sont responsables à 90%. mais, cette pêche n’est pas rentable, en effet pour remonter ces chaluts de fond, les bateaux ont besoin de beaucoup plus d’énergie en étant aidés par une détaxe de gazole.

Les chalutiers pélagiques industriels génèrent 10 fois moins d’emplois par tonne débarquée, que la flottille des filets, lignes et casiers côtiers alors même qu’elle reçoit 7 fois plus de subventions par emploi.

Et encore une fois, les règles ne sont pas les mêmes dans les pays européens….. On subventionne plus la pêche industrielle qui tue les océans que les petits pêcheurs qu’on emmerde !

D’un côté les agriculteurs, de l’autre les travailleurs de la mer et au dessus des politiques dont on ne sait plus s’ils sont honnêtes qui se préoccupent plus de savoir si on va pouvoir fournir des armes à l’Ukraine tout en détournant le regard de ce qui se passe en Palestine !