LE MONDE !

Le nouveau monde d’après !

Aujourd’hui, il fait très beau. La météo a annoncé ses prévisions annuelles en fonction des jours de repos et des horaires de travail des ouvriers pour les rendre plus productifs.

L’été commencera au début des congés payés pour se terminer avec l’ouverture des usines souterraines, une semaine après, sauf pour certains endroits de la terre où la température est constante et l’air sans pollution…… pour les élus qui peuvent le payer.

Nous sommes en janvier 2255, la température est de 39 degrés, les arbres ont disparu depuis la deuxième révolution écologique de 2100 où des fanatiques ont brûlé toutes les forêts pour empêcher leur exploitation par le plus grand groupe mondial de construction en bois, les pôles avaient disparu sous les couches de peintures successives de la troisième révolution écologique de 2175 qui les avait d’abord peint en noir pour lutter contre le racisme puis en rouge pour satisfaire les desideratas des antiracistes.

La première épuration mondiale s’était terminée par le bannissement de tous les américains qui avaient exploité les richesses indiennes et participé à la disparition des amérindiens, ce qui avait engendré une terrible famine en Europe, juste avant la suppression de tous les livres d’histoire et la disparition de tous les noms de pays pour empêcher ce genre de règlements de comptes tardifs, puisque certains extrémistes s’en étaient même pris aux premiers hommes accusés d’être les créateurs responsables de toutes les discriminations, ce qui avait amené la suppression de tous les prénoms remplacé par de simples lettres .

Il n’y avait plus d’animaux depuis la grande pandémie de 2202 transmise par le virus G666 qui avait transité par toutes les espèces animales pour infecter l’homme et éliminer, comme cette année là, presque tous les habitants de la planète…. sauf ceux qui habitaient dans ces endroits retirés et protégés et qui profitaient encore des richesses d’une mer artificielle non polluée, puisque toutes les autres étendues marines étaient devenues des déserts depuis le grand bouleversement climatique consécutif à la disparition des pôles .

Mais depuis le premier janvier 2250 toutes les couleurs qui pouvaient évoquer un signe de différence et donc de rejet, avaient été supprimées, et il avait été décidé, après une conférence mondiale, que tout devait être vert, comme le symbole de l’écologie devenu religion mondiale obligatoire sous peine de cessation immédiate de la vie et les savants avaient donc le rôle de colorer artificiellement avec cette teinte tous les enfants qui naissaient.

Certains avaient lu que dans les temps anciens, des barbares parlaient de chocolat, de petits noirs, et même de peuples aux couleurs différentes, symbole d’une terre anarchique et invivable, mais, ces mêmes livres introuvables de nos jours avaient été totalement détruits pour empêcher les citoyens de notre monde merveilleux, juste et égalitaire, de tomber dans la tentation de désobéir à la loi universelle décrétée par le grand commandeur, maître suprême de ce nouveau monde….. d’après  !

 

4 réflexions au sujet de « LE MONDE ! »

  1. Eh Bé ! Je me demande si je ne vais pas renoncer à mes réincarnations successives…au cas où….Dis-donc, nos lointains descendants n’auraient-ils pas inventé les voyages dans le temps ? parce que….les petits hommes verts…..ça me dit quelque chose !!!!

  2. Intéressante science-fiction que celle-ci : ton pessimisme te pousse aux extrêmes. Bien que ce soit une critique, il se trouve que je partage un certain pessimisme car, plus on vieillit, moins on est aveuglé. Le monde d’après ne sera pas meilleur que celui qu’on prétend révolu. La seule chose à laquelle on peut croire, c’est les novices en politique qui supplantent les anciens ont une certaine expérience dans le domaine associatif (et pas que), ils pataugeront sans doute au début, mais ils sauront s’adapter et trouver les biais nécessaires.

  3. Dans la science fiction, le vert me fait surtout penser au film de Richard Fleischer « Soleil vert » dans lequel les riches survivent en dévorant les plus pauvres.
    Ce vert là est bien sûr totalement anti écologique…

  4. Science fiction
    Qui sera, peut-être une réalité, dans les années que tu prédis 2200/2250…
    Nous ne serons plus de ce monde pour constater si tes pévisions…..très pessimistes, se réaliseront….
    A moins qu’il n’y ait plus personne sur terre…
    J’ai toujours pensé que j’étais immortelle ….. Je vous raconterai..
    Je rigole !!!!

Laisser un commentaire